Les Papotages de Nana - Brick Lane

Back From Brick Lane

Retour de mon weekend flash éclair à Londres: Très difficile à assumer tellement je surkiffe cette ville. (j’ai du être une anglaise dans une autre vie !) Tout ça pour dire que cette fois j’ai testé un quartier que je ne connaissais pas encore : Brick Lane.

Et qu’est ce que j’ai ramené de Brick Lane?

 
  • Une robe Vintage dénichée sur un stand en plein marché.
  • Pas de chaussures puisque j’avais juré (mais pas craché) de ne plus parler shoes.
  • Un bretzel.
  • Un ticket de bus usagé.
  • Des souvenirs plein la tête (Oui… facile).
  • Mais surtout des idées recettes avec des couleurs pleins les yeux et des odeurs plein les narines.
 
Il faut avouer que Brick Lane ne m’a pas déçu. C’est un quartier très cosmopolite, haut en couleurs et riche d’une diversité et d’une mixité en tout: cuisines, religions, classes sociales…

Les marchés couverts cotoient les vides greniers les plus improbables.
Toutes sortes de gens sont installés à même le sol pour vendre leurs affaires personnelles sous le nez des boutiques branchées et Vintage, proposant bien souvent des articles similaires pour trois fois rien.

Il parait même que derrière ce manège, les façades défraichies des immeubles de briques rouges regorgent de lofts et autres surfaces incroyables pour bobos londoniens fatigués de Portobello et Notting Hill.

En bref, Brick Lane = The place to be !

Mais encore une fois je m’égare, on avait dit qu’on parlerait de recette alors allons y!

Sauf que voilà: quand on habite dans le quartier Indien de Paris et qu’on se rend à Brick Lane (quartier également Indien), on ramène des recettes locales… Indiennes (forcément) !

Tant pis pour vous, vous n’aurez pas droit à la recette de la Jelly tremblotante ni à celle de la sauce verte à la menthe (beurk!) et encore moins celle du X’mas Pudding dans lequel on jette tout et n’importe quoi pourvu que ça massère un an minimum dans le Brandy (re beurk!)

Déçus? ou soulagés?

Aller zou, on se fait un poulet Tandoori en échange!

C’est super simple à réaliser et avec les derniers jours d’été, on peut même en profiter au barbecue.

Pour les ingrédients:

  • Des morceaux de poulet (vos préférés: cuisses, ailerons, blancs coupés…)
  • 150 grs de fromage blanc
  • 1 jus de citron
  • Des épices à Tandoori en poudre (attention: les préparations en pâte sont nulles et assez indigestes pour ne pas rentrer dans les détails gore!)
  • Sel, poivre

Pour la préparation:

La marinade se fait la veille pour une imprégnation ultime mais 30 minutes avant de passer à table, ça marche aussi.

Donc pour la marinade: dans un saladier, on mélange le fromage blanc, les épices, le jus de citron, le sel et le poivre.

NB: Comme d’habitude au niveau des quantités, c’est vous qui voyez.
Ma cuisine n’est pas basée sur des calculs hautement scientifiques, du moment que c’est bon et qu’on y met du cœur, c’est le principal.

On remue la tambouille, on goûte et on rajoute un peu de ci, un peu de ça pour obtenir le goût parfait, ni trop fort ni trop doux.

La bonne astuce : la couleur de la marinade doit être rouge ocre assez prononcé (comme sur la photo) pour un goût relevé et épicé. Plus on ajoute du fromage blanc, plus c’est clair, plus le Tandoori sera doux.

On ajoute les morceaux de poulet, on couvre le saladier d’un film pastique, d’un torchon ou d’un couvercle pour les mieux équipés. On laisse reposer au frigo jusqu’à utilisation.

Ensuite, c’est bête mais il fallait que je le dise:
Il faut allumer son barbecue!
Oui, c’est vraiment bête, je vous avais prévenu mais ça reste indispensable sinon vous n’êtes pas prêts de passer à table!

Quand la braise est chaude, je vous laisse deviner:
On dépose les morceaux de poulet sur la grille et on fait bien saisir la viande avant de servir. Selon la taille des morceaux, il faut compter une bonne dizaine de minutes.

Pour l’accompagnement: riz blanc, salade composée indiennisante, ou cheese naan … laissez libre court à votre imagination ou demandez à Salim et Latika 😀
Perso, j’aime le poulet à la braise tout seul sans rien de superflu à côté mais ce n’est que mon avis.

Et pour ceux qui n’ont pas de barbecue, ça marche aussi au four, à la poêle etc…

PS: Aller d’accord, pour les déçus du Pudding (je suis sûr qu’il existe des gens qui aiment cette… comment dire… spécialité d’Outre Manche) je vous concocte une recette de cookies (rien à voir avec la choucroute et encore moins avec le pudding mais j’ai envie de cookies).

Donc une recette de cookies topissimes pour très bientôt avec une surprise!

Alors stay tuned 😉

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives