Une courge & une betterave

 

Il y a quelques jours, Edelices m’adressait un colis gourmand avec plein de trésors à l’intérieur. Ce gentil colis n’aurait pas pu mieux tomber puisqu’il est arrivé le jour où j’ai « divorcé » d’avec mon boss après 4 années de bons et loyaux services (mais ça, c’est une histoire perso que je ne raconterai pas ici).

 

« Et alors Pierre, qu’y avait il dans ce mystérieux colis? »

 
« Hé bien Maryse, il y avait plein de merveilles culinaires pour garnir les pages de ce blog pour quelques semaines encore. »

 
Plus sérieusement (ahem) : Il y avait du Poivre de Sechuan, des baies roses déjà utilisées ici, des bonbons au miel et des antipasti à base de poivrons jaunes (que je ne vous montrerai malheureusement pas pour cause d’avoir tout englouti à peine le pot ouvert —> Shame on la grosse goinfre que je suis).

 
Bon, jusque là, je connais les produits qui m’ont été livrés et je sais quoi faire avec. Pas de surprise !
 

Puis, une petite bouteille toute mimi genre élixir rare et précieux au fond du sac m’interpelle : De l’huile de Graines de Courge…
 
 



Koikes? C fait pourkoi ce machin? C comestible? Vais-je me transformer en grenouille en ouvrant le flacon?


J’avoue ne pas connaître cette potion mystérieuse ni même avoir soupçonné la possibilité de faire une huile avec des graines de courges. Pourtant, cela aurait du me faire tilt – moi qui aime bien mâchonner des graines de courges salées et croustillantes pour l’apéro…

 
Bref, je tourne autour de la bouteille, la regarde avec attention, et puis je me lance: Je l’ouvre (tiens, je suis toujours là avec mon apparence humaine, ouf !).
 

Je sens l’odeur qui s’en dégage : huuum, c’est subtil et puissant à la fois, boisé, non?

 
Mais qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire avec ce machin?

 
Tu parles d’un cadeau… 

 
Du coup, je lis, je me documente, je me renseigne et j’apprends: Tiens, intéressant, l’huile de courge est bénéfique pour le bon fonctionnement de la prostate des hommes de plus de 50 ans. 
Moui moui moui ok… Je ne me sens pas tellement concernée mais pourquoi pas, je me coucherai moins bête, ce soir et n’hésiterai pas à ressortir l’anecdote dans les dîners en ville.
 

Et en salade, non? Ça marche pas? Internet ne me renseigne pas tellement bien sur la question.
 

Qu’à cela ne tienne ! Et le descriptif de la bouteille, il dit quoi? 
L’huile de graine de courge serait parfaite sur une salade de betteraves ou accompagnerait superbement du foie gras.

 
Bah, voilà, on y vient… On approche de la solution.

 
Vous pardonnez mon excès de flemme du moment  mais l’huile de graines de courges pour accompagner un foie gras au mois de juillet, c’est sûrement très bon mais c’est définitivement non ! C’est donc la betterave qui aura grâce à mes yeux pour tester cette huile.

 
Pourtant, je n’affectionne pas particulièrement la betterave.
C’est donc pour le bien de l’humanité que j’accepte de me lancer – rien que pour vous – et de vous donner mes premières impressions.

 
Mais avant de mélanger les saveurs, on commence par tester LA potion sur du pain, comme les « connoisseurs »… pour découvrir le vrai goût à cru de la chose.

 
Et bien ma foi : C’est très bon, c’est exactement le goût de la graine de courge mâchonnée à l’apéro… sans le vin blanc et l’olive verte qui l’accompagne, ça va sans dire.  

 
Puis, on se lance dans une petite salade de betteraves « minute » toute simple dont je vous livre les secrets juste là.

 
Et, là encore, je trouve la combinaison plutôt réussie.

 
Ingrédients
 
  • 1 betterave cuite
  • 1 sachet de graines mélange salade (graines de tournesol, graines de courge, pignons de pin)
  • Du vinaigre balsamique
  • De l’huile de graines de courges
  • De la fleur de sel
  • Du poivre
 
On commence par couper la betterave en carpaccio à l’aide de la mandoline
On la dispose joliment en corolle sur l’assiette.
On parsème de graines pour le côté croustillant.
On assaisonne avec l’huile de graines de courges, le vinaigre balsamique, la fleur de sel et le poivre.

 
C’est tout ! En 2 minutes, une entrée fraîche, sympa, originale, et ludique.
Et que je ne vous entende pas râler sur la simplicité du plat ou parce que vous n’aimez pas la betterave, hein… 

 
J’ai réussi à faire manger cette entrée à Chouchou et il a adoré le côté sucré salé de la betterave avec le vinaigre balsamique, le côté croustillant des graines et la note fruitée, boisée de l’huile de graines de courges.

 
Lancez-vous ! Vous m’en direz des nouvelles 😉

 
PS: A toutes celles et ceux qui trouveraient que j’abuse avec mes recettes « minute »…
Je vous réponds : Oui, mes recettes du moment sont en mode énoooooorme flemme de cuisiner mais je pense que tout le monde est en vacances et personne ne doit avoir envie de se lancer dans le boeuf bourguignon ou l’agneau de 7 heures donc ça tombe bien, j’ai envie de dire 😉

 
PS2 : Bonnes vacances au passage !
 
 
Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

8 réponses à “Une courge & une betterave”

  1. KnitSpirit dit :

    >Je ne connaissais pas du tout ce genre d'huile, merci pour la découverte (je me coucherai moins bête dans 2 min ^^).
    Bonnes vacances, profites-en bien !!!
    Bisous bisous (tu vas me manquer pendant un mois).

  2. Angelubies dit :

    >huuum j'adore la betterave! et tu as raison, c'est l'été aucune envie de rester des heures aux fourneaux!

  3. Sophie-Lili dit :

    >Je sais pas pourquoi les gens râleraient quand on leur donne des recettes minutes, c'est quand même bien pratique quand on a la flemme! En tout cas, ça a l'air super bon, et puis j'adore les betteraves!

  4. JOhanna dit :

    >Merci les filles 😉

    Je ne pensais vraiment pas avoir du succès avec mes betteraves surtout après avoir vu la tête de Chouchou quand j'ai mis l'assiette sous son nez hier soir.

    Bisous et bonnes vacances à celles qui ont la chance d'en avoir 😀

  5. Comète dit :

    >Et si j'insite en te disant que j'aime vraiment pas la betterave ? Tu me trouves une autre recette avec l'huile de courge ? :p

  6. JOhanna dit :

    >@ Comète : MDR ! Tu veux pas essayer, vraiment vraiment?
    Et si tu tentais cette huile avec une bête salade verte, des haricots verts, des oeufs durs, des pommes de terre froides, quelques tomates confites et quelques graines…
    Ca doit pas être mal non plus 😉

  7. Chouchou dit :

    >@Comète : Je déteste vraiment la betterave, mais là ça passait relativement.
    L'alliance croquant des graines + onctuosité gustative de l'huile de courge permettant d'adoucir ce goût très terreux/sucré de la betterave.

    Mais je fais le nécessaire pour obtenir une autre recette/billet avec de l'huile de courge 🙂

    Count on me!

  8. lagriottebleue dit :

    >Coucou, j'adore les graines de courges, mais je ne connais pas l'huile. A essayer. Merci pour ce joli blog

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives