Les Papotages de Nana - Des tagliatelles, des coquillages, du saké

Des tagliatelles, des coquillages, du saké

Salut tout le monde,

Le week end a été bon, chez vous? Chez LPDN, on n’a pas beaucoup bougé de l’appart. Comme je suis vraiment frileuse, je me suis fait un malin plaisir de cuisiner beaucoup histoire de me réchauffer au coin du four et des plaques.
Rien d’extraordinaire pour le blog, j’ai surtout fait cuire des légumes vapeur pour le Chouchou malade et préparé le traditionnel cake pour le petit déjeuner de la semaine.
Mais, samedi soir, comme nous avions des invités à diner, j’ai quand même, mis la main à la pâte pour leur proposer un menu digne de ce nom et résistant au grand froid polaire.
L’idée de base, c’était des palourdes mais je n’avais pas l’accompagnement. Toutes seules, ok pour une entrée mais vu le prix des bestioles et le peu qu’il y a à manger dedans, no way pour un diner entre amis.  
Et puis, une idée en appelant une autre, ou plutôt le froid me gelant les neurones, les basiques ont repris le dessus et je n’avais plus qu’une envie…. une bonne platrée de pasta fraîche. 
Bingo ! Les palourdes avec du saké et des tagliatelles bien chaudes. 

Ingrédients (pour 4 personnes)
  • Une poignée de palourdes par personne
  • Une poignée de coques par personne
  • Une poignée de tagliatelles fraiches par personne
  • 2 oignons
  • 1 cas de persillade
  • 1 bonne rasade de Saké
  • Sel fin et gros sel
  • Huile d’olive

Pour réaliser ce plat, il faut s’y prendre un peu à l’avance car il faut faire faire dégorger les palourdes
et les coques (de leur sable, algues et autres impuretés) avant de les cuisiner.

En gros, on verse les palourdes et les coques dans un grand saladier rempli d’eau fraîche et de gros sel. Les coquillages vont faire des bulles et s’ouvrir peu à peu. C’est cette étape qui permet de les débarrasser de leurs impuretés. On les remue de temps à autre, et ce pendant environ 2 heures.
Au moment de cuisiner les palourdes et les coques, on prépare l’eau des pâtes car la réalisation de cette recette est ultra rapide (enfin, quand les coquillages sont propres).
On retire les palourdes et les coques de leur eau avec précaution. On les fait égoutter.
On s’occupe des oignons qu’on tranche en fines lamelles après les avoir épluchés.
Dans un poêle, on verse un peu d’huile d’olive quand le feu est bien vif. On y jette les coquillages tels quels. On couvre. Dès qu’ils sont ouverts, ils sont cuits.
A ce moment précis, on ajoute le Saké pour déglacer, les rondelles d’oignons et la persillade. On laisse cuire à peine une ou deux minutes.
Puis on retire les coquillages et on les réserve. Attention : Si certaines coquilles restent fermées, on les jette. Elles ne sont pas bonnes à la consommation.
On peut décoquiller une partie des palourdes et des coques pour faciliter leur incorporation aux pâtes et on garde le reste pour la déco du plat. 

En parallèle, on pense à s’occuper des pâtes. Je vous fais confiance pour les cuire al dente 😉

Dès que les pâtes sont cuites, on les égoutte et on les verse dans le jus de cuisson des coquillages. On y ajoute les coques décoquillées et on fait cuire quelques minutes pour que tous les parfums se mêlent. On assaisonne.

On sert dans des assiettes creuses pour que toute cette préparation reste chaude. On décore avec quelques coques entières. Et on se régaaaaaaale avec un plat hyper savoureux, subtil et bien équilibré.

Vous constaterez sur la photo ci-dessus qu’il n’y a pas de coques ! Forcément, c’était tellement bon qu’on n’a pas été capable d’attendre la photo pour tout manger :S
Cela dit, croyez moi sur parole, ça « déchiiiiiiiire sa mémé » (et même qu’on en a remangé dimanche et qu’on a encore oublié de faire des photos… no comment).

Moi, j’dis : Pour commencer la semaine, ce plat met en joie, non?

Et sinon, j’avais un tirage au sort à effectuer et j’imagine que vous êtes pendus à la lecture de cet article pour savoir… qui a gagné les 3 foulards.

POur des raisons de logistique, la réponse a été postée en edit de l’article qui va bien. Filez vite voir.
Et bonne journée tout le monde 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

10 réponses à “Des tagliatelles, des coquillages, du saké”

  1. Kaki dit :

    >Oh my god, oh my god, oh my god… J'étais bien sagement en train de lire et enregistrer la recette et voilà que j'ai gagné…

    Je prépare un discours de remerciements et je reviens! XD

  2. Criky dit :

    >Effectivement ça a l'air délicieux ! Miam Miam !
    Je pense qu'un soir ça passera bien !!
    Merci pour la recette !

  3. au pAys des déLICEs dit :

    >nannnnn trop bien alors là je suis trop contente! une super nouvelle pour cette journée très fraîche (j'ai bravé la neige pour aller au bureau, les -16° de dehors et là dans mon bureau il fait 10° car une canalisation a pété et on a plus de chauffage)!! alors cette nouvelle me réchauffe le coeur! un énorme MERCIIIIIII Je t'envoie un mail de suite 🙂
    et sinon les pâtes ont l'air délicieuses (oui quand même!) je crois que ce sera mon menu de midi (mais sans les coquillages : c'est pas un temps à aller faire les courses!)
    bonne journée !

  4. JOhanna dit :

    >Alors ce discours?

  5. JOhanna dit :

    >Tu me diras ce que tu en as pensé, hein? 🙂

  6. JOhanna dit :

    >Olala ! Je suis pas sûre que ce foulard (léger d'été) suffise à te réchauffer par ce temps.
    Contente que la recette te plaise, au passage 🙂

  7. Lilith dit :

    >C'est tout pile le genre de plat que j'adore!

  8. moum007 dit :

    >mmmmmmmmh! des coquillages, j'adore!

  9. JOhanna dit :

    >Ouais c'est trop bon !
    Et t'as le sentiment de manger hyper fin, subtil et tout ça alors que ce n'est qu'un plat de pâtes au final 😉

  10. JOhanna dit :

    >Oh ouiiiiiiii c'est trop bon !

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives