Les Papotages de Nana - Bread and roses

Le cheesecake chez Bread and roses

 

On ne peut pas toujours s’offrir un goûter de palace (question de temps, de finances etc). Pour ces jours là, on peut aller dans des salons de thé plus modestes sans bouder son plaisir.

 

Avec ma complice de goûters, j’ai nommé ma Marie jolie, partant de ce constant, nous avons donc décidé de tester Bread and Roses, un après midi où nous n’avions qu’une petite heure devant nous mais une grosse envie de scones et de cheesecake. En arrivant, nous avons découvert que l’enseigne n’est pas réputée que pour ses énormes scones frais du jour. Dès l’entrée, se trouve une vitrine regorgeant de patisseries toutes plus alléchantes les unes que les autres, sans oublier quelques tartes salées et quiches bien sympathiques à regarder également.

 

 

Le problème dans ce genre d’endroit, c’est qu’on a envie de tout goûter mais on sait déjà – à la vue des portions dans les assiettes des voisins – que c’est une bataille perdue d’avance. Nous avons donc été sages et sommes restées sur nos premiers choix, à savoir : un mont blanc pour ma copine et un cheesecake pour moi (ndlr : j’avais bien commandé un scone qui n’est jamais arrivé jusqu’à notre table et c’est tant mieux parce que j’ai pu l’emporter pour le déguster le soir tranquillement chez moi : une tuerie !). 

 

Alors ce cheesecake, il donnait quoi? Et bien honnêtement, il m’a donné matière à réflexion sur le classement des 5 meilleurs cheesecakes de Paris, édité en avril 2011. Il serait bon que je fasse des mises à jour annuelles de cet article pour rester dans la tendance. Parce que bon, si certaines boutiques bien connues se défendaient bien à l’époque, elles ont depuis lors été dépassées par des outsiders comme Bread and Roses.

 

Ce que j’ai aimé dans ce cheesecake, c’est d’abord sa présentation : un côté blanc épuré qui ne révèle rien de ce qui peut se tramer à l’intérieur et laisse place à l’imagination quant à ce qu’on va y trouver quand on aura osé le découper, sa texture extérieure, sa consistance intérieure. Les quelques groseilles et éclats de pistache ne sont qu’une supercherie pour tromper le gourmand peu vigilant.

 

La découverte de l’intérieure est une surprise : C’est un cheesecake. Tiens donc ! Bon, j’arrête de faire l’idiote pour vous en parler un peu plus en détail. C’était un délicieux cheesecake avec toutes les qualités que je lui recherche : une crème bien fromagère mais avec une consistance pas trop épaisse. Le dessus recouvert de fromage blanc sucré vient apporter encore plus de moelleux à l’ensemble. J’ai beaucoup apprécié également le biscuit bien beurré et croustillant composé d’un savant mélange de petit beurre et de spéculos (mais pas trop).

 

 

Mais… parce qu’il y a toujours un mais ! Là où ça pique franchement, c’est le prix ! On ne pouvait pas s’en sortir si facilement avec un si joli gâteau. Il vous en coutera tout de même pas loin de 7€ pour une douceur dans ce lieu plutôt simple. Cela dit, la qualité étant au rendez-vous, une fois de temps en temps, ça vaut la peine de mettre quelques euros de plus et manger un bon cheesecake plutôt qu’un gâteau industriel de chez Starbucks 😉 

 

Et sinon, le mont blanc de ma copine se défendait bien lui aussi. Mais, comme je l’ai à peine goûté, je ne saurais pas vous en parler. Il faudra aller tester toutes les merveilles de cette boutique par vous même, pour vous faire une idée.

 

XoXo les gourmands !

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

14 réponses à “Le cheesecake chez Bread and roses”

  1. Knit Spirit dit :

    Jusqu’à quelques lignes de la fin, je me suis dit « oh mais faut absolument que je teste si ça a plu à ma Nana chérie » et puis j’ai lu le prix… et là, j’ai comme un doute… 😀

  2. Kakidu92 dit :

    J’ai pris 3 kilos rien qu’en regardant le dessus du gateau…!

  3. jackie dit :

    le prix OSF, les kilos de toute manière y’a plus rien à faire donc OSF.
    Il n’y a donc qu’un seul mot pour qualifier ces délices : MIAM !

    • JOhanna dit :

      Bah non, le prix on s’en fout pas. C’est relou que tout soit si cher dès qu’on veut se faire plaisir.
      Enfin, après c’est vrai que Miam Miam c’est encore plus important 🙂

  4. So dit :

    Moi j’arrête de lire ton blogs aux heures de fringale, maintenant ce sera juste après le petit-dèj ou le dessert.

  5. Avant d’en arriver au prix (7€) de ce merveilleux cheese cake, j’allais te dire que les prix étaitent vraiment abusés chez Bread and Roses, notament si tu veux y déjeuner (sandwich club, tarte salée,..). Maxi prix et mini portions. Mais 7€ ça va. Surtout s’il est aussi bon que ça….

    • JOhanna dit :

      Je trouve aussi que d’une manière générale, les prix de cette boutique sont un peu élevés. Cela dit, la qualité est au rendez vous et comme je disais dans l’article, pour 2€ de plus qu’au Starbucks tu as une vraie patisserie maison, délicieuse. Pour le reste des prestations, globalement c’est quand même pas donné !

  6. Moi, je ne veux rien dire… Mais es tu sure de ne pas avoir bien gouter le Mont Blanc??????

    Je dis ça…

    Bisous

    • JOhanna dit :

      Hey oh toi ! Déjà que tu me « tea time trompes » tu veux pas en plus créer une rumeur sur ton gâteau et ce que je aurais soi disant fait avec…
      Bisoux aussi 😛

  7. Deborah dit :

    Franchement, ton post est très appétissant et me donne envie d’y retourner.
    MAIS mais mais ! Waou ! La dernière fois, pour déjeuner, les prix pour la quantité m’avaient choqué ! 19 € la quiche !! Et un service aussi mauvais que désagréable.
    Par contre, c’est sur que côté pâtisserie, elles sont jolies 😉

    • JOhanna dit :

      C’est dingue que certaines établissements n’aient pas un service irréprochable à chaque fois. Lorsqu’on y était, c’était ni bien, ni mauvais.
      Heureusement que les douceurs sont délicieuses. Je n’ai pas goûté les plats salés par contre.

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *