Les Papotages de Nana - Ella Bache

Les bons basics avec Ella Baché

 

Je ne sais pas si vous avez déjà entendu parler d’Ella Baché. Si c’est le cas, bravo, je vous félicite. Vous êtes mieux renseignées que  moi. Pour les ignorantes dont je faisais partie, jusqu’à il y a quelques semaines, une petite introduction historique ne fait jamais de mal (promis, ça sera pas long) et après on passe au test des produits de la Grande Dame de la cosmétique.

 

 

Ella Baché est née en Hongrie au début du 20ème siècle. En 1936, alors qu’elle est une des rares femmes pharmaciennes, elle crée sa propre de marque de cosmétiques en basant son travail sur son sens aigu de l’observation. Elle étudie notamment les vertus de la tomate. C’est de là que naîtra son produit star encore vendu aujourd’hui : La crème tomate. Elle est également à l’origine de la découverte des propriétés des AHA (acides de fruits), de l’acide hyaluronique…

 

 

Aujourd’hui, on connait la marque pour son concept de beauté « INTEX »: Rééquilibrage diététique complet, interne et externe, à travers des soins cosmétiques, des compléments  alimentaires, des conseils nutritionnels et d’hygiène de vie.

 

Les Papotages de Nana - Ella Bache

Les Papotages de Nana - Ella Bache

Les Papotages de Nana - Ella Bache

 

 

Avec ambition, Ella Baché développe, en même temps que sa marque de cosmétiques, un institut de beauté qu’elle ouvre au numéro 8 de la célèbre rue de la paix à Paris. Aujourd’hui, cet écrin existe toujours et propose des soins haut de gamme pour des femmes en quête d’un moment de bien être unique en totale intimité. En effet, le lieu est crée pour ne pouvoir accueillir qu’une personne à la fois. Il n’y a pas des dizaines de cabines en enfilade. Ici, on est pris en charge en VIP et le soin se déroule dans un lieu calme et tamisé où la personnalisation de l’instant va jusqu’à nous laisser maître du choix de la musique. On entre dans une capsule de bien être total où même les oreilles sont prises en charge. 

 

 

Maintenant que vous avez eu un petit aperçu de la marque, il est temps de vous raconter mon expérience. Lorsque je suis allée tester le soin en institut, il est vrai que j’ai passé un agréable moment. Mais, c’est toujours un peu délicat à verbaliser (et pas que parce que je me suis endormie, hein bande de mauvaise langue). C’est avant tout une expérience sensorielle très personnelle et il faut le vivre au moins une fois pour comprendre. Attention : gros risque d’y prendre goût et d’avoir besoin d’y revenir souvent !!!

 

 

Ce que j’ai surtout retenu et que j’avais envie de vous transmettre ici, c’est l’aspect diagnostic. La personne qui m’a prise en charge a été très à l’écoute des problématiques que je pouvais avoir à ce moment là et m’a donc conseillée avec précision pour que les produits que j’utilise ensuite aient des effets optimums. Et ce n’était vraiment pas du luxe parce qu’en ce moment, je subis les conséquences d’un changement de pilule. Je croyais que ça serait passager mais ces effets indésirables ont l’air de durer. Et je suis encore un peu perdue sur la question de mon type de peau : déshydratée? Oui certainement. Mais avec une tendance à briller sur la zone T en cours de journée. Et ça, c’est plutôt nouveau et assez déstabilisant. Sans compter que je fais virer certains produits teint au gris… Enfin, tout va bien quoi !

 

 

Après ce tour d’horizon pas franchement folichon, on a donc conclu qu’il fallait que j’arrête d’agresser ma peau avec tout et n’importe quoi et qu’on revienne à des basics. On a donc opté pour la routine démaquillage en 3 temps. Le matin : la mousseline de crème. C’est un nettoyant à utiliser sous la douche. Il se présente sous forme de mousse fouettée pour nettoyer en douceur et rendre ces instant vraiment agréable. Le soir : le cocon de lait démaquillant est un lait tout ce qu’il y a de plus classique. A ceci près qu’il ne laisse aucun un film gras après son passage et laisse la peau toute douce. Ensuite, pour parfaire le démaquillage, on passe à l’eau australe révélatrice qui a une consistance vraiment étonnante. C’est une eau mais elle est un peu gluante. Elle est fraiche et termine parfaitement le démaquillage. Toujours en douceur puisque c’est la vraie problématique que j’avais. 

 

 

Les Papotages de Nana - Ella Bache

Les Papotages de Nana - Ella Bache

Les Papotages de Nana - Ella Bache

 

En moins de 2 mois, je ne peux pas dire que ma peau est devenue absolument parfaite. Ça serait trop beau 😉 Mais, tout de même, je sens une légère amélioration. Les pores sont moins visibles, le teint vire carrément moins au gris en cours de journée et je commence à gérer les brillances de la zone T. Et le plus fou dans tout ça, c’est que cette routine réintègre l’eau que j’avais complètement zappé depuis des mois (petit reminder), pensant que c’était l’un des plus grands ennemis d’une belle peau. Au fond, je maintiens ma thèse sur l’eau du robinet mais c’était sans compter sur les hormones… On verra bien dans les prochains mois si je continue ou si je reviens à une routine sans eau.

Si vous avez des expériences à partager, n’hésitez pas, j’aimerais bien savoir à quoi m’attendre 🙂

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

4 réponses à “Les bons basics avec Ella Baché”

  1. lexou dit :

    Tu me fais découvrir une marque dont je n’avais jamais entendu parler, merci!

  2. Merci pour cette découverte Nana! Bises

Laisser un Papotage à JOhanna Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *