Les Papotages de Nana - Roland-Garros

Pendant ce temps là, à Roland-Garros…

 

Ahhhh la fin du mois de Mai à Paris, toute une histoire, jugez plutôt : On y voit les premiers rayons de soleil de l’année, les terrasses de café qui se remplissent, les premiers pots de glace engloutis à même la rue tout comme les premiers apéros sur les quais de Seine. On y apercevrait même quelques sourires sur les faciès des badauds que l’on croise, au travers des touristes qui s’émerveillent des beautés de la capitale ou qui s’agglutinent sur les événements… dont Roland-Garros, LE tournois de tennis le plus prestigieux de l’année auquel j’ai eu l’honneur d’être invité pendant une journée.

 

 

Les Papotages de Nana - Roland-Garros

 

C’est donc par l’intermédiaire d’Old El Paso et Géant Vert, bien placé sur le  court Central Philippe Chatrier, que j’ai eu l’immense plaisir de participer à une journée de Tennis flamboyante, où j’ai pu croiser le jeu de jambe de Nadal, de la russe Kuznetsova, en finissant par le revers magique du Biterois, Richard Gasquet.

 

 

Roland, c’est une longue histoire, des souvenirs de révisions du Bac écourtées pour cause de match inratable, ambiance « Tu comprends pas l’enjeu là!!?? C’est Agassi qui risque de gagner les quatre Grand Chelem quoi!! », en passant par le « Demain je me remets au sport, je m’inscris au Tennis Club d’à côté de chez moi », jusqu’à l’imitation des cris des joueuses -Monica, si tu nous lis – en plein milieu de mon salon (pour faire croire aux voisins que…voilà quoi…)

 

 

 

 

Le Central, c’est une ambiance intimiste, un écrin aux couleurs ocres au porte de Paris. Un rendez-vous avec les joueurs, qui sont à 5 mètres de nous. On y croise leur regard, leur routine d’avant-service, quelques fois, on peut même s’amuser à dialoguer avec eux lorsque se préparant pour les prochains matchs, ils passent dans les travées publiques (testé et validé, c’est très sympa de croiser une Pauline Parmentier pour un Selfie à peine intrusif), c’est tout juste si on se sent l’âme d’un joueur pro sur le moment.

 

 

Les Papotages de Nana - Roland-Garros

 

 

A peine le temps d’engloutir une Glace Haagen-Dasz (toujours là quand le soleil est de sorti ceux-là) et de siroter un Mojito sans alcool – ma foi fort bon et rafraîchissant – puis de me re-tartiner de crème solaire indice 2000, qu’il est déjà l’heure de rentrer.

 

 Les Papotages de Nana - Roland-Garros

 

 

 

Mais quelle heure est-il déjà? Quoi?!!! 20h30? Et dire que je ne suis même pas fatigué de tout ce sport pratiqué…. C’est malin…. A l’année prochaine Roland!

(Ou à tout de suite, 15h, pour la finale Homme qui devrait tenir toute ses promesses: Djokovic/Nadal)

Signé : Mister LPDN

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

4 réponses à “Pendant ce temps là, à Roland-Garros…”

  1. Tata tricot dit :

    J’y suis allé avec une amie grâce à mon ce et je regrette qu’il ne le fasse plus ! Quelle excellente journée nous y avons passé 🙂

  2. jackie dit :

    sympa les billets de M. LPDN 😉

Laisser un Papotage à JOhanna Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *