Les Papotages de Nana - Le Petit Commines

Le petit Commines

Dans la famille bistronomie, je demande le petit Commines : Bonne pioche !

 

Si vous habitez/ fréquentez le Marais, il y a de fortes chances que vous soyez passés devant ce tout petit établissement discret sans même le remarquer. Pourtant, il fait partie de ces lieux où il fait bon vivre à l’intérieur: accueil chaleureux, déco simple qui saura attirer l’oeil de tout épicurien qui se respecte : pierre apparente, cuisine visible au fond du restaurant et surtout la cave à vin qui garnit la quasi totalité des murs de la salle. Belle entrée en matière !

 

On s’installe et là, c’est Mathieu, l’un des 2 associés qui vient nous expliquer comment fonctionne la maison: la carte est affichée sur de grandes ardoises qui changent tous les jours. Il s’agit d’une cuisine de marché, avec des produits locaux et faits maison à 99% (seuls les escargots sont achetés chez un artisan bourguignon). Pour les vins, il n’y a pas de carte, on marche au feeling. On vous questionne sur votre personnalité et on vous sert ensuite, en fonction de vos réponses au quizz, des vins de vignerons engagés essentiellement en biodynamie ou en culture raisonnée, du moment que c’est bien fait.

 

Ca démarre plutôt bien : on nous apporte un vin de l’Aude légèrement pétillant, réalisé selon la méthode traditionnelle champenoise. Parfait en apéritif, c’est légèrement fruité et sucré, une bulle fine. Très agréable.

 

Les Papotages de Nana - Le Petit Commines

Les Papotages de Nana - Le Petit Commines

 

En entrée, Monsieur choisit les couteaux à la plancha avec une sauce vierge : Un délice. Je crois que je pourrais revenir juste pour ce plat, matin, midi et soir.

J’opte pour le saumon gravlax à l’abricot: une très généreuse tranche de saumon, dont le gravlax est en fait un genre de marinade sel/ sucre/ abricot pour donner une saveur douce et fruitée au poisson. Très frais et original.

 

Les Papotages de Nana - Le Petit Commines

Les Papotages de Nana - Le Petit Commines

 

En plat, Monsieur  choisit la limande entière (presque 500 grs la bête tout de même). Celle-ci est pêchée dans le Finistère et directement apportée au restaurateur sans passer par des jours de cale réfrigérée. Une fois cuite, elle est amenée en salle pour être parée devant vous. C’est le spectacle parfait pour donner l’eau à la bouche de toutes les autres tables. La chair du poisson est délicate, très bien cuite et les assaisonnements respectent le goût très fin du poisson. Une réussite.

Pour ma part, je choisis le tataki de thon, un plat plus masculin, viandard comme on aime, servi avec des condiments qui fond crisser les papilles : câpres, olives, dés de tomate crue et huile d’olive, ainsi que des pommes de terre de Noirmoutier sautées au beurre. Bonheur !

 

Les Papotages de Nana - Le Petit Commines

Les Papotages de Nana - Le Petit Commines

 

En dessert, J’opte pour un dessert régressif à souhait, signature du chef Flavien : un gâteau chocolat, caramel au beurre salé, mascarpone. Quad les calories ont ce goût, j’en reprendrais bien tous les jours ahah. Monsieur, lui, « se sacrifie » pour un riz au lait bien lacté, crémeux, onctueux, recouvert de pépites croustillantes qui amènent ce petit plus qui manque souvent dans ce dessert ménager.

 

Les Papotages de Nana - Le Petit Commines

Les Papotages de Nana - Le Petit Commines

Les Papotages de Nana - Le Petit Commines

Les Papotages de Nana - Le Petit Commines

 

En conclusions, le petit Commines c’est :

Une adresse où on mange bien, frais, de saison, sans prise de tête.

Une carte courte avec des plats énoncés de manière ludique.

Un accueil sympathique sans chichi, un brin canaillou.

Un chef qui aime zieuter dans la salle ce qui se passe.

Et des assiettes généreuses qui donnent envie de piocher chez le voisin.

 

Bref, on valide le petit Commines !

 

Infos pratiques:

Le Petit Commines

16 rue Commines

75003 PARIS

Tel: 01 42 74 57 09

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

Related posts:

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives