Cake aux poires, chocolat et tonka : meilleur remède de l’hiver

Hello,

 

La semaine dernière, je vous ai publié une recette de cake au chocolat qui a eu l’air de bien vous plaire, si j’en crois les retours que vous m’avez faits.

 

Figurez-vous que ce week-end, j’ai récidivé avec la même base de gâteau, la même façon de cuire mais j’ai un peu upgradé le cake pour le rendre vraiment ultime, tout en variant les garnitures.

Et je pense qu’on tient quelque chose là !!!

 

 

Sans plus attendre, je vous donne la recette et mes petits tips pour que votre cake soit mortel.

 

Ingrédients

200 grs de farine

100 grs de Maïzena

80 grs de sucre

2 œufs

25 cl de lait végétal (avoine pour moi)

1 sachet de levure chimique

3 cas d’huile d’olive (ou tout autre huile plus neutre, si vous préférez)

2 poires (ou 2 pommes pour changer)

50 grs de chocolat noir corsé

50 grs de chocolat au lait

1 fève tonka (râpée minute) 

 

Préparation

Comme d’habitude, on préchauffe le four à 220°.

Pendant ce temps, dans un bol, on verse toutes les poudres : farine, Maïzena, levure, sucre. On mélange rapidement.

 

On fait un puit et on ajoute les œufs, l’huile et le lait végétal.

On râpe une fève tonka. on y va généreusement parce que ça donne vraiment une saveur étonnante et unique au cake. Si vous ne connaissez pas, c’est une épice a la saveur chaude, un peu caramel, un peu chocolat, un peu floral… C’est incroyable ! 

On mélange à nouveau pour obtenir une pâte homogène. Si c’est un peu trop épais, n’hésitez pas à délayer avec un peu de lait. Les proportions que je donne fonctionnent chez moi mais d’une marque à l’autre, la farine et le lait peuvent donner un résultat un peu différent. L’idée est de verser le lait en plusieurs fois pour voir comment réagit la pâte. Et on rajoute an fur et à mesure pour avoir la consistance parfaite, à savoir : un genre de pâte à pancakes, liquide mais bien épais qui met du temps à glisser le long du fouet (je ne sais pas si c’est clair…). 

 

Quand tout est bien mélangé, on va rajouter les poires/ pommes préalablement coupées en gros morceaux. Personnellement, je lave les fruits, je retire la peau, la tige, les pépins et je coupe en très gros morceaux (un bon 1,5 cm de côté) parce que j’aime retrouver l’aspect compoté des fruits mais pas complètement avachi. J’ai testé avec des poires parce que c’est MON fruit préféré de l’hiver mais ça marche très bien avec des pommes aussi. J’aurais tendance à choisir des pommes rouges dans ce cas. Elles ont un petit goût plus sucré je trouve et leur texture s’approche de celle de la poire à la cuisson.

 

A côté des fruits, on va s’occuper du chocolat. Vous pouvez trouver des pépites déjà prêtes à l’emploi. Mais moi, je préfère taper dans ma réserve de tablettes de compet. Le résultat est quand même meilleur. Je fais donc un mélange d’un très bon chocolat noir à 70% et d’un très bon chocolat au lait. A vous de voir ce qui vous convient. Je coupe des gros carrés un peu comme les fruits (un bon centimètre). J’aime quand on retrouve du chocolat fondu dans le cake, c’est gourmand à souhait.

 

Je jette mes fruits et le chocolat dans la pâte à gâteau: je mélange à la spatule pour bien répartir le tout. Je verse mon appareil dans un moule préalablement beurré et fariné.

 

Et hop au four !

 

On commence par 10 minutes de cuisson à 220°.

Puis, on baisse le feu à 180° et on laisse cuire pendant 35 minutes de plus. Je vous conseille vivement de vérifier la cuisson en cours de route. Comme vous le savez, j’ai un vieux four qui a des soucis de chauffe homogène. J’ai trouvé cette technique de cuisson en 2 temps qui a l’air de bien fonctionner chez moi. Mais peut être que si vous avez un super four, le temps de cuisson sera moins long. Pour savoir si un gâteau est cuit, on plante la pointe d’un couteau dedans. Si la pointe ressort sèche, c’est cuit.

Spoiler alert : Ce cake comporte une bonne dose de garniture qui va rester humide dans le cake. Le test du couteau sera forcément un peu biaisé si vous le plantez dans un morceau de fruits ou de chocolat. Pas de panique, il suffit de regarder si votre couteau est recouvert de pâte à gâteau ou de chocolat ou de fruit… C’est pas plus bête que ça 😉

 

Pour terminer la cuisson, j’aime bien couper le feu, ouvrir légèrement la porte de mon four et laisser reposer le cake une dizaine de minutes dans le four éteint.

Ensuite, je mets le cake démoulé à refroidir complètement sur une grille. Il peut très bien se manger chaud ou tiède mais il se tient moins bien et risque de faire de la charpie au lieu de belles tranches bien instagrammables. A vous de voir 😉

 



En attendant, ce gâteau a bien plu aux kids ce week-end. Alors, si jamais vous le refaites chez vous, n’hésitez pas à me faire vos retours et ce que vous avez pensé du mélange chocolat/ fruits/ tonka.

 

Bisous

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *