Ma pâte à pizza de folie (sans attendre 125 heures)

Hello la compagnie,

 

Je reviens seulement maintenant alors que j’avais promis plein d’articles mais vous savez ce que c’est, le confinement avec des enfants et un métier, c’est du sport.

 

Et le retour est encore plus dingue parce qu’il faut rattraper le retard.

 

Bref, pour aujourd’hui, il n’y aura donc pas un article à rallonge sur ma vie/ mon œuvre. Juste une super recette de pâte à pizza parce que je sais que vous l’attendez. Et même si les restos rouvrent bientôt, je suis sûre qu’on va continuer à garder cette habitude de cuisiner des bonnes choses maison (pour le plaisir) donc sans plus attendre la recette….

Surtout qu’elle ne nécessite pas de s’y prendre 3 jours avant pour faire lever la pâte. Alors, elle est pas belle la vie?

 

 

Ingrédients:

500 grs de farine

1 sachet de levure de boulangerie

1 cas de lait végétal à température ambiante (ou légèrement tiède)

3 cas d’huile d’olive

1 cas de sucre

25/30 cl d’eau à température ambiante

1 pincée de sel

Quelques herbes

 

Dans un ramequin, on va commencer par dissoudre la levure de boulangerie dans le lait végétal. Le lait doit être à température ambiante ou légèrement tiède mais ni froid ni chaud, la levure n’aime pas les températures excessives.

 

On mélange pour qu’il n’y ait pas de grumeaux puis on laisse le mélange dans un coin. Il va buller un petit peu, c’est bon signe.

 

Pendant ce temps, dans un grand bol (jamais en métal quand on boulange, plutôt en verre ou en céramique, porcelaine etc) on verse la farine, le sel, le sucre et les herbes (moi, je prends un mélange tout prêt avec différentes herbes de Provence et de l’ail). On mélange bien pour que le sel et le sucre soient bien répartis dans la farine. La levure n’aime pas le contact direct avec le sel. Au contraire, elle adore le sucre.

 

On fait un puits avec la paume de sa main dans lequel on va verser le mélange levure/ lait. On verse également une partie de l’eau et toute l’huile. On pétrit à la main ou à l’aide d’un robot. Et on ajoute au fur et à mesure l’eau restante.

 

Il faut y aller progressivement parce que selon la température et l’humidité de la pièce, le type de farine etc, on n’aura pas besoin de la même quantité d’eau dans la pâte. Il faut obtenir une consistance de pâte à modeler.

 

Attention, il faut pétrir longtemps ! Pas moins de 5 à 10 minutes. Plus on pétrit, plus l’aspect de la pâte change. C’est prêt quand elle se décolle toute seule des bords du bol et commence à former une belle boule.

 

A ce moment là, on va la laisser gonfler dans le bol. On prend soin de recouvrir le bol d’un film étirable, de manière bien hermétique, ça aide la pâte à bien monter. On recouvre aussi d’un torchon pour maintenir une certaine chaleur dans le bol. S’il ne fait pas très chaud dans la pièce, on peut approcher le bol d’un radiateur allumé ou carrément l’entreposer dans le four tiède (40° pas plus).

 

Au bout d’un moment (entre 30 minutes et 2 heures), la pâte va doubler de volume. On peut alors s’en servir.

 

 

 

 

On farine le plan de travail généreusement et on y dépose la pâte à pizza.

 

NB: On peut faire 4 pizzas individuelles avec la quantité de pâte obtenue ou une grande (40 x30 cms). Dans mon cas, je préfère une grande pizza rectangulaire car ça fit avec ma plaque à pâtisserie mais à vous de voir ce que vous avez chez vous.

 

Donc, dans mon cas, j’étale toute la pâte à l’aide d’un rouleau. J’essaie de former un rectangle qui correspond à la taille de ma plaque. Ensuite, je dépose ma pâte dans ma plaque à pâtisserie préalablement farinée (elle aussi).

 

Et c’est là qu’on va garnir avec ce qu’on veut dessus. Juste avant, on pense à préchauffer le four.

 

Le secret d’une pizza de folie c’est d’avoir un four TRES chaud (le mien va jusqu’à 240° mais si vous avez plus, allez-y). Plus le four est chaud, plus la pâte va buller et gonfler. Et moins le temps de cuisson sera long. 

 

Dans mon cas, quand ça cuit à 240°, ça prend 10/12 minutes avec une garniture copieuse.

 

D’ailleurs, je sens que vous allez me demander : la pizza que je préfère préparer à la maison est la margarita. Je mets une boîte de concassée de tomates Mutti (la best selon moi). J’arrose d’huile d’olive généreusement. Je mets quelques herbes (les mêmes que dans la pâte) et j’enfourne. Juste avant la sortie du four, j’émiette une belle mozza sur la pizza. Je remets à fondre dans le four éteint  une minute ou 2. Quand c’est prêt, je rajoute le basilic frais et je verse quelques grains de fleur de sel. Et basta !

 

 

Voilà comment j’aime ma pizza. Je vous laisse tester et vous me direz si ça a fonctionné pour vous 😉

 

Bises

 

 

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

2 réponses à “Ma pâte à pizza de folie (sans attendre 125 heures)”

  1. Sylvie dit :

    coucou, j’ai investi en début d’année dans un four à pizza électrique, avec pierre réfractaire. ça change la vie, et les pizzas n’ont rien à voir avec la cuisson au four. à la cuisson ça sent la pizzeria dans la maison MDR. la pâte a ce petit goût de grillé comme au resto, le fond est cuit à la perfection et tout ça en 5 mn. le top du top, c’est quand je fais des pizzas individuelles (donc 3 ou 4 suivant si les 2 garçons sont là) et du coup ça prend pas des plombes de les faire cuire à la chaine 😉

    • JOhanna dit :

      Tu me fais rêver !!!
      J’ai très envie de ce genre de four et/ ou d’une vraie cuisine d’extérieur à la campagne. On n’a pas encore eu le temps de se pencher sur le sujet mais je sens que ce sera mon prochain caprice mouahaha 😉

Laisser un Papotage

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *