>Tartare du soir

>

Si ce soir, j’ai pas envie de cuisiner ?

Oui, mais si ce soir, j’ai quand même envie de déguster de bonnes choses (pas un plateau télé, pas une pizza surgelée) ?

Et surtout si ce soir, Chouchou a décidé qu’il voulait dîner très vite, très bien car : « tu comprends j’ai une grosse faim là tout de suite, maintenant »…

Et comme j’en ai ras le bol de l’option: pain, fromage, vin rouge devant la télé, il fallait innover… là tout de suite, maintenant :/

Bah voyons !

Heureusement que j’ai fait des courses, cet après-midi car sinon je n’aurai pas su quoi concocter en 3 minutes chrono malgré une envie impressionnante de ne rien faire ce week end.

L’option tartare s’est imposée à moi: je venais d’acheter du Thon chez le poissonnier.
Il me restait une conserve de crabe.

Quelques herbes et des condiments et voilà, le tour était joué.
Chouchou a cru dîner dans le port de Concarneau avec le chant des goélands et moi, je ne suis pas restée des heures dans ma cuisine.

Je vous livre ma recette fignolée au gré des restes chinés dans mes placards (ou pas):

Ingrédients:

  • 1 beau morceau de thon rouge (frais ou surgelé)
  • 1 conserve de crabe
  • 1 mangue (en conserve, ou surgelé ça marche aussi)
  • 1 avocat
  • 1 échalote
  • Sauce soja
  • Huile de vanille (*)
  • Ciboulette
  • Fleur de sel, poivre
Hop, hop, hop: on s’y met, on a dit 3 minutes top chrono…

Pour le tartare de thon:
Sur une planche à découper, avec son meilleur couteau de boucher, on découpe le thon en dés ni trop gros, ni gros petits, pour garder de la mâche.
On verse les dés de thon dans un saladier.

Même opération avec la mangue, l’avocat et l’échalote.
On assaisonne cette préparation avec de la sauce soja, de l’huile de vanille (*), de la ciboulette ciselée, de la fleur de sel et du poivre, selon ses goûts.

On peut laisse reposer au frais (frigo ou congélo) si le poisson est à température ambiante sinon, c’est frais? c’est prêt !

Pour le tartare de crabe:
On fait exactement pareil que pour le thon sauf qu’on n’a pas besoin de couper le crabe en dés.
Et oui, en boite, le crabe est déjà en miettes et se détache tout seul sans effort.

Pour un service 4* luxe, on moule la préparation dans des ramequins et on dé…moule sur l’assiette.
C’est plus joli que la bouillie versée telle quelle.

De quoi épater n’importe quel Chouchou le plus exigeant de la Terre entière en quelques minutes à peine 😉

Sans compter que l’option tartare est idéale: simple à réaliser, rapide, haute en couleurs et en saveurs, la recette des soirs de flemme gourmande (à condition, tout de même d’avoir les placards un peu garnis, je l’admets).

(*) Bon et l’huile de vanille alors Kesako?

C’est un truc archi simple (décidément) mais qui sublime n’importe quelle salade verte nature 😉
On prend un flacon propre, on y verse une très bonne huile d’olive.
Sur une planche à découper, on fend une gousse de vanille en deux, dans le sens de la longueur.
On en récolte les graines à l’aide du plat du couteau.
On intègre les graines dans l’huile et on ajoute la gousse fendue en 2 et recoupée en 4.

On laisse macérer au frigo, au bout d’un mois, on obtient une huile parfumée délicieuse qui se marie à la perfection avec les poissons ou les salades.
Elle apporte une saveur presque sucrée et douce à tomber raide.

A vos couteaux maintenant !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

Une réponse à “>Tartare du soir”

  1. Chouchou dit :

    >C'était super bon, ça méritait bien son apéro Magners + bonus, ainsi que le verre de Riesling en accompagnement du coup 🙂

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *