Les Papotages de Nana - Le Billet Pirate Italien

Billet pirate Italien!

Les Papotages de Nana - Le Billet Pirate Italien

Suite à un pari avec la rédactrice en chef des Papotages, le blog sera aux prises de Chouchou pour cette belle journée de fête des Mamans 2010 (Bises et pensées à la mienne en passant). Oui oui, vous ne rêvez pas, le Chouchou qui a été rendu célèbre de par son ombre dans les multiples articles de qualités –« Chouchou par ci, Chouchou par là… » – tout au long de ces bientôt deux ans d’existence du site !



Alors vous vous demandez peut-être ce que sait faire le Chouchou en question ? Hormis photographe culinaire du blog, testeur avéré des bonnes et moins bonnes  recettes, commis de cuisine absolument irréprochable (je suis à louer…), lave-vaisselle officiel de la maison et Webmaster du site (Le terme est très galvaudé, toutes les idées proviennent de la Miss, rendons à César ce qui lui appartient), et bien Chouchou, il cuisine aussi. Ok, pas souvent, mais il le fait quand même!


Certes son répertoire n’est pas aussi étoffé que celui de la tenancière du site, mais ayant bénéficié des bonnes coutumes de la famille (à savoir : bien mangé, bien boire et surtout prendre du plaisir), il en a retenu quelques coups de spatules qu’il se propose de vous faire partager. Qui sait, peut-être que si je récolte suffisamment de commentaires, j’aurai le droit de publier d’autres billets ?


Cette idée de recette m’est venue après avoir mangé un plat provenant d’un restaurant italien Niçois, situé sur le coup Saleya : Gratin de Macheroni Napolitaines. 

 
 
 
 
Alors oui, je sais, le plat en question est à base de pâtes (des macheroni en l’occurrence et pas des macaroni), mais je vous avais prévenu, je reste un homme donc on va dire que le genre « émulsion de truffes au beurre blanc et sa julienne de légumes croquants », ça reste pour moi peut-être un peu trop évolué, mais promis, je me soigne et j’espère vous convaincre qu’il ne s’agit pas là d’un bête Mac’n’Cheese (cf. Comfort Food sur Wikipédia pour celles et ceux qui ne connaitraient pas ce plat du pays de l’Oncle Sam).
 
Ingrédients
 
  • 100g de Macheroni par personne
  • 2 Belles Mozzarellas di Buffala si possible (bien meilleures, et finalement pas si chères)
  • 1 grosse saucisse Italienne Napolitaine (légèrement piquante, elles sont à base de porc, herbes italiennes, Fenouil et piments). Pour information, on en trouve au bon Marché à Paris et dans tous les bons traiteurs italiens qui se respectent
  • 5 grosses tomates, Type cœur-de-bœuf pas trop mures
  • 1 concentré de tomates
  • 4 c-à-s d’huile d’Olive
  • 250g de Parmigiano râpé (du vrai, pas de cet ersatz de croutes de fromages râpés par pitié!)
  • 100g de Parmigiano coupé en lamelles (toujours du vrai !)
  • 4 belles échalotes
  • 1 toute petite quantité d’ail
  • Du basilic
  • De l’origan
 
La première étape de ce plat consiste à monder les tomates en les trempant dans une casserole d’eau en ébullition. L’opération consiste à les verser et les retirer tout de suite (environ 5 secondes suffisent amplement), avant de les replonger dans une casserole remplie d’eau froide (avec des glaçons même). La technique est très simple et facile, attention juste à ne pas se bruler.


Une fois cette étape franchie, on pèle la peau puis on les dresse en fins cubes dans une casserole où l’on ajoute les échalotes coupé finement, 100g de parmesan râpé, une toute petite quantité d’ail, une c-à-s d’huile d’Olive et deux verres d’eau.


On laisse frémir très doucement pour réduire les tomates en couvrant avec un couvercle. Feu moyen.


En parallèle, on coupe l’ensemble de la saucisse Napolitaine en cubes, plutôt gros (cela dépend de vos goûts encore une fois, mais quelle bonheur de tomber sur un morceau de saucisse au milieu de son assiette). J’aime bien le format ½ « apéricube » pour vous faire une idée de la taille de la coupe.


On ajoute juste 100g de saucisse coupée au contenu de la casserole frémissante qui contient l’amalgame Tomates/ échalotes/ ail/ parmesan/ sel/ poivre/ huile d’olive.


On prépare les pâtes en faisant bouillir une casserole d’eau dans laquelle on aura pensé à ajouter une c-à-c d’Huile d’Olive ainsi que du gros sel.


Une fois que l’eau arrive à ébullition, on y jette les macheroni. Pensez à baisser légèrement le feu et à couvrir le tout. Le temps de cuisson dépend entièrement du type de vos pates, sèches ou fraîches, donc à vous de voir et de vous organiser sur ce point là. Petit conseil pour le plat qui n’a rien à voir avec le fait que j’aime le style « al dente » (au cas où vous voudriez m’inviter chez vous un jour) : n’hésitez pas ôter la casserole une bonne minute avant votre cuisson favorite, les pates devront passer par la case Four, elle continueront ainsi à cuire, l’idée n’étant pas de réaliser un bloc indigeste et collant, ayez ça en tête!


Par la suite, on coupe les deux grosses mozzarellas en cubes (encore !) dont on se servira pour recouvrir le plat de pâtes par la suite.


On préchauffe le four à 160°C et on prépare un plat rectangulaire, pas trop profond, où l’on y dépose les pâtes égouttées et encore fumantes (ca y’est j’ai faim).


On verse le contenu de la casserole sur les pates disposées dans le plat à gratin, on dépose les cubes de saucisse Napolitaine et de Mozzarellas restants, on y ciselle le basilic, on saupoudre d’origan et d’une bonne quantité de parmesan, on poivre une dernière fois. On recouvre de 3 c-à-s d’huile D’olive.


Une fois le plat paré, on l’enfourne pendant 1 bonne heure à 160°C -pas plus- en mode chaleur tournante.


Le coup du chef étant de déposer les copeaux de Parmesan sur le plat tout chaud et de le passer en mode grill 1minute avant la fin du temps imparti, on savourera ainsi le met légèrement gratiné.


Suggestion de présentation: 
Avec un bon vin Italien « Frizzante » pourquoi pas? Asti, Prosecco, Moscatto 😉
Et voila le travail, bon appétit!

 
 
 
Bonne dégustation, et à vos commentaires !
 
 
Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

9 réponses à “Billet pirate Italien!”

  1. Comète dit :

    >On peut venir ?? 😀

  2. Chouchou dit :

    >Tout dépend du vin que vous ramenez 😮

    😉

  3. JOhanna dit :

    >Complimenti au chef ! Tout ça pendant que j'avais le dos tourné en plus… J'apprecie (le geste et le gratin)

  4. . dit :

    >Chapeau bas Chef !
    Moi j'apporte le Lambrusco pour déguster ton super plat parce que l'Asti, je le préfère à l'apéro ;-))
    Tu m'invites quand ?

  5. comète dit :

    >Alors ça sera du Casal Garcia !

  6. JOhanna dit :

    >@ Comète : Ne le tente pas, il va te prendre au mot…

  7. Chouchou dit :

    >Du vin portugais? Jamais testé, mais ça doit être pas mal, on prends rdv pour quand?
    Tu t'occupes du dessert alors?

    PS: Je t'ai pris au mot, tu ne peux plus dire non dorénavant 🙂

  8. JOhanna dit :

    >@ Chouchou: Comète vient dimanche faire des cupcakes… tu la rencontreras, c'est promis !

    @ Comète: T'inquiètes pas, il est sage en vrai, il va bien se comporter 😛

  9. Chouchou dit :

    >O Pinaize, ça rigole plus alors, j'ai intérêt à me tenir à carreau alors!

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives