Les Papotages de Nana - Crumble aux coings

Des miettes dans les coin(g)s

Plantons le décor: Samedi soir, dîner chez des potes.

Le mot d’ordre: chacun amène quelque chose à manger ou à boire.

Et comme une fois n’est pas coutume, j’ai été chargée du dessert (je me demande bien pourquoi on me confie toujours la partie sucrée du repas…)
 
Jusque là, rien de bien compliqué ! Sauf d’ajouter à cette demande une condition et pas des moindres : faire un dessert compatible avec les problèmes d’allergies de certains des convives, comprenez : Pas de bras… Pas de Chocolat et pas de café Daaaaamn !
 
C’était un sacré défi car malgré tous mes grands principes de manger sain, équilibré, pas trop sucré, pas trop gras, manger, bouger bla bla bla (j’ai bien retenu la leçon de la pub, vous avez vu?), je ne me suis jamais posé la question de cuisiner avec des ingrédients non allergisants.
 
Ça n’a donc pas été sans mal de trouver une recette sympa, bonne et qui respecte LA condition qui ferait que je n’allais pas tuer la moitié de l’assemblée.
 
Et voilà donc ce qui est sorti de ma tête de piaf : Un crumble aux coings !
Dessert de saison, facile à réaliser, sans œuf, sans lait, sans chocolat, sans café… mais avec du goût quand même hein, on n’a pas tout enlevé non plus !

Sans transition, la recette.
 
Ingrédients 
  • 200 grs de farine (sans gluten : maïs, riz, pomme de terre etc…)
  • 100 grs de beurre 
  • 50 grs de sucre de canne
  • 6 coings
  • 50 grs de sirop d’agave 
  • Épices : 1 gousse de vanille, 2 clous de girofle, 5 baies de poivre de sichuan
  • 1 pincée de sel
Pour la compotée de coings 
Avant tout, il faut savoir qu’on NE lave SURTOUT PAS les coings sinon ils collent ! 
On les épluche tel quel avant de les vider et de les couper en gros dés. Bon courage, la bête est coriace ! On rince les dés de coings avant de les plonger dans une grande casserole remplie d’un fond d’eau froide. 
On ajoute les épices : vanille fendue en deux, clous de girofle et baies de sichuan.
 
On met la compotée à cuire à feu moyen (à couvert), en remuant de temps en temps pour éviter que les coings accrochent.
 
Il faut compter environ 20 minutes de cuisson. Si les coings sont encore un peu fermes, ce n’est pas grave puisque le crumble va recuire au four. Et puis, c’est aussi une question de goût !

Par contre, si on réalise seulement la compote, il faut laisser la casserole sur le feu plus longtemps  jusqu’à ce que les coings s’écrasent facilement à la fourchette.

Dès que c’est cuit, on ajoute le sirop d’agave pour sucrer et on écrase grossièrement les coings à la fourchette. Attention, le coing est assez acide mais si on a la main lourde sur le sirop  ou le sucre pendant que les coings sont chauds, en refroidissant, le goût sucré prend de l’ampleur et vous risquez d’avoir une compote beaucoup trop sucrée. 

On laisse refroidir… 
 
Pour les miettes de crumble
Dans un saladier, on mélange la farine, le sucre de canne et la pincée de sel. On y ajoute le beurre coupé en dés et on malaxe jusqu’à ce que la pâte forme une boule friable. 
On réserve…

 

Le montage et la cuisson

Dans un plat à gratin, on dépose la compotée de coings en couche épaisse.
Par dessus, on effrite la boule de pâte en miettes irrégulières.
On enfourne pendant 35 minutes à 200°.

Dès que le crumble est bien doré, il est cuit 🙂
Comme d’habitude, il faut laisser refroidir le monstre avant de le déguster, sinon, on se brûûûûle. Je sais, c’est une vraie torture, cette attente.
On peut agrémenter le crumble avec une boule de glace. Je la vois déjà en train de fondre sur le crumble tiède sluuuurp
Et voilà donc comment j’ai rempli LA condition de ma copine et les ventres de ses convives, sans les empoisonner (enfin, je crois) !

Sur ce, je m’en retourne à mes cookies plein de pépites de chocolat et mes tiramisu gavés de café  très allergisant 😉

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

Une réponse à “Des miettes dans les coin(g)s”

  1. Plume dit :

    >Je peux vous jurer que c'était DE-LI-CIEUX!!!! Merci JOh!!!

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives