Les Papotages de Nana - Hermitage Andorre

L’hermitage ou le paradis en Andorre

Les clichés ont parfois la peau dure ! Andorre, je ne connaissais pas. Comme tout le monde, je savais que les alcools et les cigarettes y étaient moins chers mais je n’avais pas la moindre idée de ce à quoi pouvait ressembler ce petit bout de pays.
 
Alors quand j’ai été invitée pour un voyage presse vantant les mérites d’un pays, d’une station de ski, d’un Resort de luxe et de son spa de 5.000 m2, j’ai dit Banco (même si je n’ai pas compris pourquoi je faisais partie du casting n’étant pas une professionnelle du tourisme) !
 
 
Pour vous résumer ces 2 jours en Andorre : Le paradis existe ! Et les clichés… ils sont loiiiiiiiins !
L’hôtel Hermitage est un complexe hôtelier 5 étoiles qui allie sport, détente et luxe perché à 2.000 mètres d’altitude dans la montagne andorrane.
 

Le domaine skiable (que je n’ai pas testé car en bonne flemmarde j’avais choisi l’option détente) a l’air immense (si j’en crois mes compagnons plus sportifs) et veut rivaliser avec les plus grandes stations des Alpes en offrant des activités variées et des installations de qualité. 

J’ai adoré la balade en chiens bien calée dans la Rolls des traîneaux avec une superbe moumoute peau de bête sur les jambes pour me tenir chaud !
 
 

Mais, on peut également faire des randonnées en raquettes, du ski, du snow board, danser sur les terrasses des restaurants en bord de pistes et s’adonner à d’autres disciplines plus ou moins classiques. 

Après l’effort, le réconfort: Le Spa est tout simplement somptueux. C’est l’une des plus belles (et grandes) architectures du genre que j’ai jamais vu (Ce n’est pas Chantalou et ma copine My Blog Is Rich qui me contrediront…)
 
 
4 étages de pur bonheur : Des jacuzzis à foison, plusieurs salles de sauna avec des températures progressives, idem pour les hammam dont la déco est sobre mais recherchée, le tout ponctué d’une musique très zen. 
 
 
Quand on a bien transpiré, quelques brasses dans la piscine chauffée intérieure / extérieure aux pieds des pistes ne se refuse pas. On a l’impression de se baigner le nez dans la neige (mais le corps bien au chaud). Des jets d’eau ponctuent le parcours et offrent des massages bien appréciables.
 
 
 
On peut également s’offrir quelques soins Valmont ou Payot en cabine, toujours le nez dans la neige puisque toutes les fenêtres de l’hôtel donnent sur la montagne enneigée. Au début, j’ai même eu peur de me mettre toute nue face aux skieurs (Non mais oh ! Je suis pudique quand même. Imaginez que quelqu’un regarde dans ma direction).
 
 
En tous cas, le massage relaxant à l’huile d’argan était divin (j’espère juste que je ne me suis pas endormie la bouche ouverte, devant la demoiselle : Bonjour la honte !)

Après ça, retour aux vestiaires où l’on peut se doucher, se peser (Pourquoi pas ! Sauf si comme moi vous avez tendance à abuser des bons petits plats de montagne), se laver les cheveux et se coiffer grâce aux nombreux produits et accessoires à disposition. 

Et si le cœur vous en dit, le spa de l’
Hermitage dispose de l’Electronic Eye, la « machine de torture » qui vous dit le vrai âge de votre peau et prodige les soins adaptés à votre cas désespéré. Je n’ai pas osé essayé car la balance avait déjà été assez pénible à affronter mais je trouve l’idée très intéressante.
 
 
 
Finalement, après une journée bien remplie, retour aux chambres et visite du Resort avant d’aller dîner : Les 3 hôtels du complexe ont tous l’air de chalets de montagne hyper cosy et chaleureux et pourtant, ils comptent entre 120 et 160 suites et chambres chacun. 
 

 

A première vue, on ne s’y trompe pas, le luxe est bien au rendez-vous, tout est dans le détail : Les chambres sont des suites aux proportions généreuses (lit king size, petit salon et terrasse privative). On trouve même une carte des oreillers (!), des chaussons en éponge, une bouteille d’eau de source (offerte) et une assiette de chocolats de bienvenue (yummy).

 
Les salles de bains sont spacieuses avec baignoire à remouds ET douche, bidet ( Oui Madame !), 2 peignoirs en doudou et toute une gamme de produits Aqua Di Parma qui sentent juste trop bon. 
 
 
Les deux restaurants de l’hôtel font la fierté de leur directeur et je peux le comprendre. Même si je n’ai pas mangé chez un Chef étoilé, la cuisine était simple, bonne, sans chichi avec des produits frais, de saison. Il ne faut pas oublier que ce sont des restaurants de montagne dont l’approvisionnement peut s’avérer aléatoire. On peut donc saluer la sélection des plats et des vins proposés.
 
 
Le petit déjeuner est un immense buffet où je me suis régalée notamment de fruits frais, de jus fraîchement pressés et d’œufs à la demande ! Pour garder la ligne, j’ai résisté aux nombreux gâteaux, biscuits, pains, fromages, saucisses, charcuteries et autres viennoiseries même si cela n’a pas été facile.
 

 
Et quand on ne mange pas à l’Hermitage, on peut toujours se délecter d’un riz de montagne (un genre de risotto à l’huile d’olive garni de viandes, boudin, champignons… garanti régime dissocié : que des calories dans l’assiette !) ou d’une assiette de tapas aux couleurs locales (charcuteries, boudins, viandes en salaison etc…) Vous comprenez mieux pourquoi la balance n’est pas mon amie…
 
 
En bref, un séjour de rêve, une vraie bulle de détente !
 
Il n’y a qu’une chose que j’ai regrettée : Ne pas y être allée avec mon amoureux ! C’est l’endroit idéal pour un week end romantique et ce n’est pas si loin finalement (2 heures de route de Toulouse). Chouchou si tu lis ces quelques lignes … tu sais ce qu’il te reste à faire 😉
Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

2 réponses à “L’hermitage ou le paradis en Andorre”

  1. jakie dit :

    >C'est tout simplement divin cet endroit… Effectivement, il devrait y avoir un lien direct aux boîtes mail de nos chéris !

  2. Chouchou dit :

    >Alors… airfrance.fr, destination Toulouse-Blagnac, 2personnes, en Avril,

    Check.

    Je réserve quelle bouteille? Petits ou saint-emilion? 🙂

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *