Les Papotages de Nana - Maternité

Mon séjour à la maternité (Part. 2)

Hello tout le monde,

 

Suite et fin de mon séjour à la maternité.

 

Je suis restée 7 jours à l’hôpital, contrairement aux 48/72 heures de moyenne pour celles qui accouchent par voie basse. Dans mon cas, c’était un peu biaisé puisque j’ai été gardée pendant presque 48 heures avant que le travail se déclenche (pour relire l’épisode précédent). Ensuite, on m’a encore gardée 4 jours pour contrôler la bonne prise de poids de la mini et écarter une suspicion de jaunisse.

 

Après un séjour aussi long entre les 4 murs de ma chambre double (pour moi toute seule ! Bizarrement, personne n’a voulu partager avec moi), je pense avoir fait le tour de la question et être en mesure de vous donner quelques tuyaux pour que votre passage à la maternité se déroule au mieux. Je sais qu’on trouve sur le net une tonne de bons conseils, des vidéos de mamans qui vous parlent de leur valise de maternité etc…. Mais, je n’ai jamais vu nulle part les vrais conseils pratiques qui vous sauvent la vie, au quotidien et que j’aurais qu’on me donne, avant le jour J.

 

Alors, c’est ce que je vais essayer de faire aujourd’hui.

 

Avant toute chose, demandez à votre maternité, la liste des effets personnels dont vous aurez besoin pour vous et le bébé. Normalement, toute maternité dispose d’une telle liste. Ne prenez pas celle de votre meilleure amie car tous les hôpitaux ne proposent pas les mêmes services. Par exemple, pour moi, les couches et les slips jetables étaient fournis, pas pour ma pote qui a accouché 3 mois plus tôt dans la maternité d’en face.

 

Niveau fringues et trousse de toilette, faites comme si vous partiez quelques jours en week-end. Mais, gardez à l’esprit que vous n’aurez pas besoin d’une tenue de soirée ou d’escarpins, ça parait évident mais c’est toujours bien de rappeler certaines choses simples ahah. Les tenues confortables sont de rigueur. Pareil, pour les loisirs, amenez votre bouquin préféré, votre sudoku ou vos mots fléchés si c’est votre kiff… Personne ne peut savoir mieux que vous ce qui vous fera passer le temps.

 

Ce que je peux vous conseiller, en revanche, c’est ce qui suit:

 

Les Papotages de Nana - Maternité

 

Un joli peignoir long tu prévoiras (ou une jolie robe de chambre/ une djellaba…) : Quand on est à la maternité, le personnel de l’hôpital va et vient dans votre chambre comme dans un moulin, que vous soyez habillée ou nue. Le peignoir est donc la bonne option pour se couvrir rapidement avec un confort certain (le genre que j’aime).

 

Une paire de chaussons d’hôtel/ de spa tu emmèneras : En gros, pendant le séjour, on passe de son lit à la pouponnière à la salle de bains à son lit mille fois par jour. Autant vous dire que faire et défaire une paire de chaussures, c’est le calvaire. La paire de chaussons d’hôtel (ou de spa), ce n’est peut être pas le truc le plus classe du monde mais ça a le mérite d’être super confort et pratique (exemple). On se glisse dedans et hop on est prête à vaquer à nos occupations de jeunes mamans. Mention spéciale au grip antidérapant sous les semelles quand on sort de la salle de bains trempée.

 

Au papier toilette confort triple épaisseur tu penseras : Pas besoin de vous faire un dessin? Avec ou sans épisiotomie, les jours qui suivent l’accouchement, la « zone » a besoin de douceur et ce n’est certainement pas le papier toilette des hôpitaux qui vous aidera, dans ce cas.

 

Les slips jetables et serviettes hygiéniques format mamie (pas format prépuberté, c’est fini ce temps-là) tu achèteras : Dans le même registre glamour, si votre maternité ne vous fournit pas les slips jetables et serviettes hygiéniques qui vont avec (moi, c’était fourni et tant mieux parce que j’étais très mal équipée, pour le coup), ne lésinez pas sur le choix des armes. Prenez du XL même vous faites du 34 (testé et approuvé) et privilégiez le shorty au slip qu’on peut ajuster pour qu’il ne gêne absolument nulle part. Quant aux serviettes, même si vous avez habituellement des règles peu abondantes, dites-vous que cette fois, c’est différent, ce ne sont pas des règles qui vous attendent mais un genre d’hémorragie. Donc, le flux à canaliser n’a vraiment rien à voir et une serviette extra épaisse n’est pas du luxe (j’vous avais dit que c’était glamour). Dans ma maternité, ils filent des shorts de la marque molipants et les serviettes sont des genre d’édredon pour foufoune hyper confortables (pardon pour les détails mais ça sauve la vie d’être bien protégée).

 

Les combi pantalons fluide au jean moulant tu privilégieras : C’est tout bête mais c’est le seul vêtement que j’ai toléré durant mon séjour à la maternité. Inutile de penser « jean skinny » : au mieux vous n’aurez pas envie/ pas le temps de vous apprêter, au pire, vous ne pourrez pas supporter la sensation du jean, rapport aux douleurs postpartum. Et puis, quelques jours passés dans des matières fluides et confortables, après avoir été encombrée pendant 9 mois, c’est toujours appréciable. En plus, les combi ont le mérite d’avoir un petit côté « habillé » super sympa (la mienne). Hop, on enfile et on est prête à recevoir belle maman sans qu’elle puisse vous dire que vous êtes négligée avec votre vieux pyjama informe.

 

Les Papotages de Nana - Maternité

A quelques jours de la grande rencontre, on s’amuse comme on peut ^^

 

Ton chargeur avec un fil très long tu apporteras : On ne sait pas à l’avance à quoi va ressembler la chambre, ni le positionnement des prises électriques (surtout ça en fait). Pour moi, la plus proche était derrière la tête de lit à environ 2 mètres de ma main, soit totalement inaccessible (pensez que vous aurez souvent un bébé sur vous et ne serez sans doute pas très mobile). Autant vous dire que sans mon chargeur nomade, j’aurais été bien embêtée. J’ai été obligée de recharger mon chargeur nomade toutes les nuits tellement je l’ai utilisé. Si j’avais eu un fil très long, mon portable serait resté chargé en permanence. Hashtag accro à son téléphone en cure de désintox.

 

De bouteilles d’eau minérale tu t’équiperas : Alors ça, ce n’est pas obligatoire si vous buvez facilement l’eau du robinet. Perso, je déteste ça. Je n’arrive à boire qu’une seule marque d’eau minérale (je suis chiante, c’est bon, je sais). Et quand on a été shooté aux médicaments + on allaite, et bien je peux vous dire qu’on meurt de soif. Le premier jour après l’accouchement, j’ai du boire 4 litres d’eau tellement je me sentais desséchée. Et l’eau de coco, c’est pas mal aussi (ça a des vertus laxatives bien utiles après tout ce chantier).

 

De la nourriture en sachets individuels tu planqueras : Ca aussi, ce n’est pas obligatoire. Tout dépend votre rapport à la nourriture. Moi, je suis beaucoup trop « food dependant » pour réussir à garder le moral face aux plateaux repas de l’hôpital. En plus, la chute d’hormones aidant, ce n’est vraiment pas le moment de déprimer devant les flageolets à la mine hostile et le steak haché bouilli. Dans ma valise, j’avais planqué des petites conserves de foie gras en format individuel (pour pouvoir me faire une bonne tartine d’égoïste à 4 heures du mat’ si ça me chantait). J’avais aussi des petites gaufres liégeoises et des madeleines Bonne Maman, en sachets fraicheur pour pouvoir grignoter à toute heure, des choses bonnes, simples et qui font plaisir. Et je peux vous dire que je l’ai drôlement savourée ma tartine de foie gras !!!!!

 

Les Papotages de Nana - Maternité

 

Avec le livreur Deliveroo tu deviendras amie : Encore un truc dans le registre de la « food addiction ». Déjà, il faut se faire à l’idée de prendre son petit déjeuner à 7 heures, son déjeuner à 12 heures et son dîner à 18 heures. Mais, en plus, quand ces 3 repas sont absolument dégueu…. autant y renoncer avant même que le plateau arrive. Pour manger à ma faim et aux heures adéquates, j’ai souvent fait le choix d’une livraison Deliveroo. Et ben, je peux vous dire que j’ai mangé le burger le plus satisfaisant de ma vie et le plateau de fromages le plus attendu !!!!

 

D’un masque pour la nuit tu t’équiperas (exemple): C’est à dire qu’à l’hôpital, le personnel va et vient dans la chambre, sans s’embarrasser de la notion jour/ nuit. Alors toi, quand tu essaies vaguement de t’endormir à 3 heures après avoir bercé ta progéniture qui chouine depuis 45 minutes, tu n’apprécies pas trop la lumière du néon dans ta face qui te réveille comme une grande claque bien agressive. Surtout que parfois, le personnel rentre dans ta chambre très exactement 30 secondes, juste pour voir si tu dors, justement. Merci les gars, j’y étais presque avant votre arrivée et au passage, vous avez réveillé le monstre il va falloir à nouveau 45 minutes pour le rendormir. Argh !

 

Une veilleuse tu adopteras : Dans le même esprit, il arrive qu’on soit obligée de se lever la nuit pour aller aux toilettes, pour changer bébé, etc… Contrairement au personnel de l’hôpital qui ne fait pas la distinction entre le jour et la nuit, la lumière elle, elle fait bien la différence… peut être même un peu trop : disons que dans ta chambre soit il fait plein jour, soit il fait nuit noir. Il n’y a pas d’intermédiaire et franchement le néon, ça pique le cerveau. Donc, la veilleuse du divin enfant (exemple) ou une petite lampe d’appoint, c’est pas mal pour se lever dans la pénombre juste pour aller à la salle de bains. Sinon, vous avez aussi la technique oldschool de la porte de la salle de bains entre-ouverte avec la lumière allumée toute la nuit (ça fonctionne mais c’est beaucoup moins éco responsable).

 

Les Papotages de Nana - Maternité

 

Et si coquette, tu es, au vernis semi-permanent des pieds tu penseras: Alors pour moi, la pédicure, c’était le GROS FAIL de cette semaine à l’hôpital. J’avais bien pris mes précautions pour avoir un joli vernis aux pieds et tout. Sauf que je m’y suis prise trop en avance et je n’avais demandé à la dame qu’un vernis simple pensant accoucher quelques jours plus tard (genre, d’ici une semaine, mon vernis sera toujours là et moi je serai libérée donc je suis laaaaaarge). Oui et ben, le jour J mon beau vernis était tout écaillé et sur la table d’accouchement, je ne voyais QUE ça. Pourtant, la veille il était encore nickel… J’ai pas compris : la malédiction du vernis ! En plus, impossible de refaire ma pédicure avant d’être sortie de la maternité… Donc, prenez vos précautions ou prenez une jolie paire de chaussettes !

 

Les Papotages de Nana - Maternité

 

Je pense avoir fait le tour des petits tuyaux vraiment utiles. Perso, j’aurais bien aimé tous les connaître avant de me lancer dans le grand bain, surtout que je n’avais jamais mis les pieds à l’hôpital de ma vie… Heureusement, mon chéri (aidé de Monsieur Amazon prime) est venu subvenir à mes besoins assez rapidement au jour le jour. Mais, ce n’est peut être pas aussi simple pour tout le monde alors je partage avec vous ces petites choses toute bêtes qui pourront sans doute vous sauver la mise quand vous aurez autre chose à penser.

 

Sur ce, je souhaite un bon séjour à celles qui sont concernées (je pense à ma petite cousine, en premier lieu) et n’hésitez pas à partager vos trucs et astuces dans les commentaires. Plus on en a mieux on se sent.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related posts:

3 réponses à “Mon séjour à la maternité (Part. 2)”

  1. Trukmus dit :

    Bon à par la combi (moi j’ai préféré le pyjama d’intérieur) et la pédicure, je suis complètement d’accord avec tout ça !
    Et si tu fais une allergie aux slips jetables (mmm les cloques à l’entrejambe qui font plus mal que la cicatrice de la césarienne), tu t’equipes de graaaaaands slips en coton blancs (pas chers sur bonprix par ex) nettement plus confortable et une fois sales, tu peux les passer à la javel (et au pire, tu les jettes après ou tu les gardes pour ta prochaine grossesse/accouchement)
    Ah et une copine m’avait conseillé une bouée (en cas d’épisio)
    Bisous
    Truk’
    Ps : pensez aussi aux bout de sens en silicone, ça peut servir pour allaiter si vous avez des tétons tout plats ou des crevasses

  2. ANNE MONTECER dit :

    Ah oui, tu es une véritable experte de la valise toi 🙂 Perso, j’avais détesté mon séjour à la mater pour Martin donc pour Basile j’ai voulu y rester le moins possible ! J’ai demandé à sortir au bout de 48h, je tournais comme un lion en cage dans ma chambre et j’en avais marre de voir défiler tout le personnel toutes les 30 secondes dans ma piaule… Mais je crois que ce n’est pas possible pour un premier bébé (je précise que pour le 1er j’étais en chambre double, ça complique énormément les choses mais j’en garde malgré tout un bon souvenir !)

  3. Karine dit :

    J’aime bien l’idée de la combinaison, jolie et élégante.
    Ma pauvre pour le vernis sur les pieds, je n’aurais vu que ça aussi.
    Moi je regardais le mien, un beau rouge vif et brillant !
    La veilleuse c’est vraiment quelque chose de pratique. J’en avais une qui n’éclairait pas assez donc j’ai utilisé la technique old school de la salle de bain 😉

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mes adresses…

Mes adresses...

Archives

avril 2017
L M M J V S D
« Mar   Mai »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930