Les Papotages de Nana

Mes coups de food du moment

Salut par ici,

Long time no see…..

J’espère que vous allez bien. Je donne moins de nouvelles car une fois n’est pas coutume, je suis débordée. Cette semaine, en plus du boulot, j’ai du géré l’enfant malade interdite de crèche pour cause de trop fièvre et ronchonnades trop fréquentes. J’adore !

En vrai, j’aurais préféré aller aux Bahamas me dorer la pilule mais dans la vie, on ne fait pas toujours ce qu’on veut.

 

Bref, je reviens aujourd’hui pour partager avec vous 2 gros coups de foudre / food dont je n’avais pas encore eu le temps de vous parler ici mais qui méritent le détour. Comme souvent, ce sont 2 adresses dans le 10ème (on ne change pas une équipe qui gagne, c’est vraiment mon arrondissement, y’a pas à tortiller).

 

Première adresse : Caoua

« And yet another coffee shop? » A première vue, seulement !

N’hésitez pas à pousser la porte de cet ovni tout en bois qui fait l’angle du canal St Martin, non loin de ses célèbres voisins l’Hôtel du Nord et Ten Belles. Ici, l’accueil est VRAIMENT et SINCEREMENT gentil et adorable. Le lieu est très cool, très instagrammable mais tout petit, ce qui lui donne néanmoins un côté chaleureux, comme à la maison.

 

Les Papotages de Nana

Les Papotages de Nana

 

Bien sûr, on vient ici pour boire un bon café. Sans suspens, il est délicieux et pour cause, il vient de chez Hexagone (torréfacteur parisien).

Mais en plus, on peut manger de très bonnes choses. Si c’est pas le bonheur ça?! La carte est assez courte : des oeufs, des buns, du pain perdu, de l’avocat (et quelques autres assiettes et sucreries). Tout est fait maison, minute dans la mesure du possible et tout est absolument parfait. Ce n’est pas de l’assemblage comme dans beaucoup de coffees. Au contraire, ici, on s’affaire en cuisine pour vous concocter des oeufs Bénédicte comme j’ai rarement mangé avec un saumon gravelax maison mariné au pamplemousse, par exemple. C’est aussi ici que j’ai mangé le meilleur pain perdu depuis longtemps. La brioche est moelleuse, bien imbibée, elle est légère, aérienne mais avec une bonne densité en bouche, des fruits frais de saison et du sirop d’érable. Un vrai petit bonbon à dévorer sans modération.

Bref, vous l’aurez compris, c’est vraiment mon coin préféré pour manger sur le pouce et boire un super latte.

 

Caoua

98 quai de Jemmapes

75010 PARIS

 

Autre adresse, autre style: Dans la série street food israélienne démente, je demande Shouk !

Si vous me suivez depuis longtemps, vous connaissez ma passion pour Miznon, ses pitas aussi originales que délicieuses, ses choux-fleurs rôtis qu’on a du mal à reproduire à la maison, même avec la meilleure volonté du monde et j’en passe. Tout est mortel dans cette gargotte du quartier juif parisien. NB : Ils ont ouvert une seconde adresse sur le canal St Martin, très bien aussi, avec des plats un peu différents, pour varier les plaisirs.

 

Et bien, pour ceux qui aiment ce concept de la cuisine israélienne et du bassin méditerranéen au sens large, Shouk, c’est pareil mais pas pareil. C’est pareil dans le sens où on retrouve Pierre Bouko Levy (ex miznon et Mulko) aux fourneaux. Et en même temps, c’est complètement différent parce qu’ici, la salle est plus bobo chic, épurée, lumineuse, agréable. On se pose sur de grandes tablées façon cantine, les luminaires sont dans l’air du temps, les chaises dépareillées mais quand même un peu design. On n’est moins au marché, à grignoter un truc avec les doigts sur le pouce, sous un soleil de plomb qu’en allant chez Miznon. Et pourtant, Shouk, ça veut dire marché en hébreu. En fait, le lieu se veut accueillant et agréable pour sa clientèle tout en gardant l’esprit de la cuisine de marché, de saison, des produits frais, locaux (ou pas toujours : les pitas sont les mêmes que chez Miznon, si je ne me trompe pas et elles arrivent tout droit d’Israél car ils n’ont jamais trouvé qualité équivalente ici). Tout est cuisiné, élaboré sur place y compris le fromage frais qui agrémente certains plats ou encore la challah. Rien d’industriel, rien qui vient d’ailleurs. Du 100% maison. Et parmi les plats que j’ai testé, je peux vous citer pèle-mêle : la betterave rôtie et son fromage blanc aigrelet, les courgettes fondantes servie avec des amandes effilées et une huile d’olive citronnée démente, le fenouil craquant, la pita à l’effilochée d’agneau et citron confit etc…..

 

Les Papotages de Nana

Les Papotages de Nana

Les Papotages de Nana

Les Papotages de Nana

Les Papotages de Nana

 

Voilà une adresse où tous les chefs de cantines scolaires devraient venir se former : C’est comme ça qu’on fait aimer les légumes aux enfants !!!! Et je peux vous assurer qu’on a du se battre pour sauver nos assiettes des pattes de la minus qui n’a pas laissé sa part de betterave aux cochons ^^

 

Shouk

59 rue de Lancry

75010 Paris

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives