40 piges !

Punaise, le truc qui pique les yeux rien qu’à l’écrire (ou le lire, j’hésite).

 

Il y a 10 ans, lorsque j’ai eu 30 ans, j’ai trouvé ce passage de dizaine un peu rude. Je ne sais plus bien pourquoi aujourd’hui parce qu’en fait, la trentaine, c’est finalement la fougue de la vingtaine mais avec les moyens financiers pour pouvoir assouvir ses envies les plus dingues.

 

Me voilà à 27, 36, 39 et 40 ans 😉

 

Ensuite, viennent les enfants et là, forcément, on change un peu de mood.

Pour moi, l’idée même d’avoir 40 ans était inconcevable jusque-là. Je n’avais pas d’enfant, je ne ressemblais pas à mes parents au même âge, j’avais du mal à me projeter et surtout dans ma tête j’étais toujours cette adolescente un peu décalée par rapport aux autres filles de sa génération, avec des envies différentes, un parcours différent etc. 

 

Le truc le plus fou, c’est non seulement d’avoir atteint pour de vrai cet âge « canonique », de ne pas en ressentir les effets (j’vous jure, gamine, je pensais que j’allais me sentir vieille à 40 ans) mais en plus d’avoir passé le cap tout en étant enceinte. Que de choses improbables pour attaquer cette nouvelle dizaine. 

 

Je ne vous cache pas qu’à l’annonce de cette 2ème grossesse aussi inespérée qu’attendue, j’ai eu très peur que Numérobis arrive précisément le même jour que moi. Mince alors, il y a 365 jours dans une année. Pourquoi bébé a t’il choisi une date si proche de la mienne. Spoiler : il a été trop gentil mon baby joli, il est né pile une semaine après moi 😀

 

Le 8 juillet, c’était donc un jour spécial où j’ai sauté dans une nouvelle dizaine avec ses nombreuses inconnues et d’une manière assez originale puisque je n’ai pas la fête ce soir là comme je l’avais envisagé avec du Champagne qui coule à flot et des copains de tous horizons réunis dans le jardin familial. C’était plutôt mode cocooning, 2 en 1 avec mon gros bidon bien rempli, mon chéri, ma fille, mes chats et mes parents devant un apéro dinatoire vegan ^^

 

Inoubliable ce 8 juillet en mode baleineau….

 

 

J’ai hâte de savoir ce que la suite me réserve.

J’ai hâte de faire la fête avec ma famille et mes amis dès que les soucis de l’été seront définitivement derrière.

Bref, je suis assez sereine à l’idée de cette nouvelle dizaine, finalement.

 

Et vous? Vous l’avez vécu comment la quarantaine (pour celles et ceux qui se sentent concernés)?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

10 réponses à “40 piges !”

  1. sheba2 dit :

    Bonjour Joh ,
    TKT . en vieillissant on reste toujours soi-même et bien sûr on garde  » son âme d »enfant  » . . . . .même à 80 ans ( je parle par expérience et je peux te le garantir ! ) . bon anniversaire ( avec un peu de retard ) .
    Amicalement,
    Sheba2U .

    • JOhanna dit :

      Même à 80 ans?????? Tu as donc 80 ans?????? Vraiment??????
      Je n’en reviens pas. La classe de savoir manier les blogs comme tu le fais tout en gardant ton âme d’enfant.
      Je suis bluffée <3

      • sabrina dit :

        ok pour la fête pour les 41 ans 🙂
        Pour la maison, cela a commencé par les droits de succession beaucoup trop élevés, du coup obligation de vendre….à un promoteur qui va faire 2 immeubles!!! Après il faut dire que nous étions un peu comme le village d’Asterix, la seule maison restante, entourée d’immeubles…on a résisté…mais on a perdu.
        Et je te passe, les problèmes rencontrés avec promoteur!! Enfin bon tout cela est derrière moi, vive les 41 ans 🙂

      • sheba2 dit :

        . . . . eh oui !

  2. sabrina dit :

    coucou,
    Au passage de la 30n j’ai eu pas mal de soucis de santé, allergies en tout genre, problèmes de genou…enfin vieille avant l’heure.
    Pour la 40n ca a été différent, plus de problème de santé (sauf le genou mais en 10 ans j’ai pu m’habituer), mais plutôt des problèmes personnels…vente de la maison familiale, pas vraiment la tête au changement de décennie. Pas de grande fête, juste un super bon restau en amoureux.
    Au bout de 6 mois de quarantenaire…ca va mieux (le deuil de la maison est presque fait…enfin quand elle sera démolie ca ve faire bizarre mais bon!!!) alors je me dis que je ferai la fiesta pour les 41….ouais faut casser les codes 🙂
    Bisous, bon anniversaire en méga retard et bon tout ce que tu souhaites

    • JOhanna dit :

      Comme je te comprends ! La maison familiale c’est un sacré truc. Pourquoi est-ce qu’elle va être démolie?
      Bon, je suis d’accord avec toi: on fête les 41, c’est bien plus sympa !!!
      Et dès que je suis sur Antibes, on fête ça ensemble ahah.

      Bises

  3. Karen dit :

    J’ai eu beaucoup plus de mal pour les 30!que les 40… plus rien à prouver, un fils de plus de 20ans et donc une liberté retrouvée… tout va bien

  4. syssi dit :

    coucou,
    les 30 et le 40 ont été de simples formalités pour moi. ça en sera peut-être autrement pour les 50 !!!! je fais d’ailleurs 46 demain et que ce soit demain, dans 3 jours ou dans 1 mois, pour moi ça ne fait pas de différence.
    moi, mes garçons ont maintenant 22 et 17 ans.
    bises

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives