Bienvenue en 2021 les gars

Hello tout le monde,

 

Je vous souhaite une excellente année 2021.

Je sais que cette formule un peu banale reproduite d’année en année sonne un peu faux cette fois. On a du mal à croire que cette nouvelle année va changer quoique ce soit par rapport à 2020.

 

Mais, je suis une incorrigible optimiste et bien que je n’ai pas réussi à faire mon Best Nine sur Instagram (le site est surchargé… pauv’ chéri) (comme si les gars derrière ne pouvaient pas prévoir d’augmenter la capacité de trafic entre décembre et janvier) (bref) (je digresse), j’ai quand même envie de croire que des choses meilleures vont arriver cette année.

 

Après, ne m’en veuillez pas mais 2020 n’aura pas été une année si horrible que ça, en ce qui me concerne. Et je vais vous le prouver avec cette petite rétrospective (n’en déplaise à Best Nine, moi j’ai mis dans le désordre les 12 photos que vous avez le plus aimé sur Instagram #toujoursplus).

 

 

Janvier : On a fêté les 3 ans de ma poupée jolie. Et je peux vous dire que chaque année, ça m’occupe l’esprit tout le mois parce que j’aime me mettre la pression pour lui faire le meilleur anniversaire du monde.
Guess what? Cette année, on va moins rigoler, la demoiselle veut un anniversaire Reine des neiges ouiiiiin.

 

Février : Sans entrer dans le détail, j’ai super bien bossé. J’ai gagné un très gros dossier et ça m’a mis en joie pour toute l’année, pour pas dire pour toute la vie. Au fond, j’espère en avoir d’autres des succès comme celui-là parce que ça fait drôlement du bien au moral.

 

Mars : Ok, on n’avait pas vu arriver le confinement mais quand la blagounette s’est profilée, et bien nous, on a filé à la campagne et on a décidé d’y vivre 15 jours pleinement. Sauf que l’épisode de 15 jours s’est transformé en 6 mois…. Quel kiff !

 

Avril : Rien à signaler. On vit au rythme de la nature. On voit les feuilles réapparaitre sur les arbres, le jardin devenir luxuriant, on fait des bbq tous les jours. Le pied !

 

Mai : Rien à signaler de plus… la vie en confinement ET à la campagne n’est pas trépidante mais clairement, on se recentre et on commence à se dire qu’on resterait bien ici tout le temps.

 

Juin : Je fais quelques sauts de puce à Paris pour le boulot mais à la minute où j’arrive en gare de l’est, j’étouffe. Tout va trop vite, tout ce bruit, ce monde, Paris c’est bien mais à petite dose. J’ai du mal à reprendre mes habitudes.

 

Juillet : On fête mon anniversaire et celui de mon Baby Boy. 1 an !!!! Il commence à se tenir debout tout seul, fait quelques pas. Il fait des bisous de lover. Mes parents sont là, chez nous, dans notre maison adorée. C’est tellement bon d’avoir la famille réunie (même si ce n’est que quelques jours).

 

Aout : Toujours à la campagne mon capitaine. On se dévergonde : on rencontre nos voisins, ils nous emmènent visiter les alentours, nous font boire du Champagne à gogo… La vie est douce.


Septembre : Mais voilà que la rentrée pointe son nez. Pas le choix que de revenir à Paris. Même si on a longuement hésité. Mais on n’est pas à plaindre, pendant l’été, on a décidé de quitter République. C’était devenu invivable et la perspective de rentrer dans le nouvel appartement plus beau, plus grand, plus calme nous met en joie.

 

Octobre : Déjà les vacances de la Toussaint? On retourne se faire une cure de campagne. 15 jours à se faire des marrons à la cheminée, des camemberts rôtis au miel…. La campagne, c’est cool mais pour le bikini body, on repassera hein.

 

Novembre : Confifi le retour. Mais pour moi, au final, ça ne change pas grand chose. Je bosse comme une tarée pour rattraper cette année compliquée. Je fais beaucoup d’audiences où j’hallucine car les magistrats me demandent de retirer mon masque quand je plaide (rapport qu’ils sont vieux et durs de la feuille). Mais je refuse systématiquement. Qu’est-ce qu’ils n’ont pas compris, eux aussi????

 

Décembre : On doit prendre la difficile décision de ne pas voir nos familles pour les fêtes. C’est d’autant plus nul que c’est le premier Noël où Baby W comprend ce qui se passe autour de lui. Voir la magie dans ses yeux aurait été le plus cadeau pour mes proches. Mais c’est pas grave, on sait pourquoi on s’isole et on décide de faire un festin à 4, sans se priver. On déballera les cadeaux en Facetime. Après tout, il faut vivre avec son temps.

 

Janvier 2021: Et voilà comment en quelques minutes j’ai résumé l’année 2020. Une année de recentrage sur soi, sur les valeurs importantes, sur ce que je veux ou ne veux plus dans l’avenir. 

Je ne sais pas de quoi demain sera fait. Visiblement, l’horizon ne semble pas s’éclaircir mais comme je le disais en début d’article, je suis une incorrigible optimiste et tant que mes proches sont en bonne santé et mes enfants heureux, le reste, je sais m’en accoutumer.

 

Je vous souhaite donc malgré tout une excellente année 2021, puissiez-vous rebondir entre les mauvaises nouvelles et ne garder que les petits bonheurs quotidiens.

 

Bisous 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

5 réponses à “Bienvenue en 2021 les gars”

  1. SHEBA2 dit :

    bonne année Joh , pour toi et tous ceux qui te sont chers . . . . . .et pour le reste de l’an :  » qui vivra verra  »
    Amicalement ,
    sheba2U .

    • JOhanna dit :

      Bonne année à toi aussi Sheba2U. Est-ce qu’un jour j’aurais le droit d’en connaître un peu plus sur toi???? Depuis le temps qu’on se parle ici 😀
      En tous cas, je te souhaite évidemment et très sincèrement une très belle année 2021, avec la santé de préférence et le reste, on verra comme tu dis 😉

      • sheba2 dit :

        bonjour Joh ,
        . . . .je crois que le jour d’en connaître un peu plus sur moi est arrivé . . . je suis un vieux monsieur de 81 ans . je vais sur le web pour passer le temps . Il y a quelques ( plusieurs ) années , j’ai découvert un groupe de jeunes tricoteuses qui voulaient promouvoir le tricot et qui s’étaient regroupées ( autour de KNIT SPIRIT ) sur les Champs-Elysées . . . . . comme le tricot ( et les nouages divers ) est un de mes passe-temps ) j’ai suivi leurs blogs et en particulier le tien que je trouvai agréable , diversifié et vivant . STOP ! j’en ai assez dit pour aujourd’hui !
        Amicalement ,
        Sheba2U .

  2. jackie dit :

    J’ai adoré le mois de juillet !!!
    J’ai moins aimé octobre, j’aurais tellement apprécié les marrons à la cheminée.
    Quant-à Noël en Facetime, heureusement que ça existe sinon j’aurais déprimé grave grave.
    On fêtera Päques en juillet et ton anniversaire en octobre… Tant qu’on est tous en bonne santé
    <3

    • JOhanna dit :

      Ok pour juillet mais moi j’ai arrêté de vieillir donc on ne fêtera plus que l’anniversaire des mecs et des autres juillettistes.
      Moi, c’est fini, je ne veux plus de cette mascarade d’une année de plus blabla… Je garde les cadeaux par contre, hein 😛

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *