J’ai testé : Pure Paris

 

Peut être que le nom d’Eric Barnerias ne vous dit rien. Pourtant, ce chef pâtissier a oeuvré dans des lieux prestigieux que vous connaissez forcément, ne serait ce que de nom : L’hôtel Scribe, le Westminister ou encore le Ritz ont été son terrain de jeu pendant des années.  

 

Ce n’est que récemment que le chef a décidé de se lancer dans une nouvelle aventure, plus personnelle : l’ouverture de sa propre pâtisserie Pure Paris. Ne vous fiez pas à l’allure un peu vieillotte de la boutique, ce qu’elle renferme est un véritable petit bijou de gourmandise.

 

Lors de l’inauguration de la boutique, j’ai pu testé quelques bouchées sucrées étonnantes comme le macaron au thé « fête des lanternes » et mirabelle, une version mini du traditionnel Paris Brest (yumyumyum) renommé Saint Charles Brest, un délicieux entremets bretonnant avec plein de caramel dedans et encore bien d’autres douceurs que j’ai englouties avant même de pouvoir prendre quelques clichés (parfois, mon cerveau déconne à la vue du sucre).

 

Mais heureusement, dans ces moments là, on peut compter sur les copines plus sages qui pensent à faire de vraies belles photos pour illustrer les reportages des gloutonnes. Merci donc à Anne de Panier de saison pour les sublimes photos qui vont suivre et devraient vous donner l’eau à la bouche.  

 

Donc chez Pure Paris, comme dans toute bonne pâtisserie qui se respecte, c’est le moment de l’année où on trouve des bûches pour terminer les repas de fêtes en beauté. Et si celles-ci ont un aspect quelque peu traditionnel, elles n’ont pourtant rien de classique. A commencer par ce chocolat de couverture très wild qui vient refermer le côté des bûches avec une impression léopard, zèbre ou encore marqueterie. C’est très réussi, je trouve. L’intérieur n’est pas en reste. Les bûches ont été pensées avec un soin tout particulier pour des accords de saveurs originaux et gourmands.

 

Sans plus attendre, les voici les voilà :

 

Les Papotages de Nana - Pure Paris

Autumn Street: mousse chocolat, éclats de marron et biscuit aux noix. 

 

Les Papotages de Nana - Pure Paris

Brandy au coin du feu: tarte chocolat, mousse cognac et cœur au thé fumé. 

 

Les Papotages de Nana - Pure Paris

Noël au Soleil: fruits exotiques et passion, crème brûlée vanille et biscuit banane. 

 

Les Papotages de Nana - Pure Paris

Pure Myrtille: biscuit aux myrtilles fraîches, mousse fromage blanc, insert confiture de myrtille aigre-douce. 

 

Les Papotages de Nana - Pure Paris

 La version buche de l’entremets Breizh : Sablé breton, crémeux au caramel et déclinaison de caramels au beurre salé. 

 

Pour avoir testé cette dernière et celle à la myrtille, mon petit bidou garde un souvenir ému de ce moment et se laisserait bien envahir plus souvent par ces textures généreuses, douces et addictives. Mention TRES spéciale pour la myrtille qui est en passe de devenir mon fruit préféré.  

 

A côté des bûches, Pure Paris propose des gâteaux traditionnels (ou pas), en grand format, en portions individuelles, des thés, des confitures, des chocolats… Bref, c’est un endroit complet où on peut trouver de quoi contenter tous les gourmands. Et si ce n’était pas si loin de chez moi, j’irai plus souvent chercher mon goûter là-bas. 

 

 

Infos pratiques:

Pure Paris

120 Rue Saint Charles

75015 Paris

Tél : 01 45 77 72 56

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

2 réponses à “J’ai testé : Pure Paris”

  1. Huuuum ! Ça à l’air vraiment pas mal !!! Et jadoooore la bûche leopard !

  2. Ingrid dit :

    En plus d’être magnifiques, tout cela m’a l’air succulent !
    Je ferme l’article sinon je vais craquer ^^

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *