Les Papotages de Nana - Bustronome

J’ai testé : Le Bustronome

 

Paris, pour les touristes, se résume bien souvent à 2 choses : Son architecture et sa gastronomie. Jusqu’ici, pour profiter des 2, il fallait choisir : se balader ou manger. Ou manger d’abord et se balader ensuite. Bref, il fallait se décider, l’enfer du couple en vacances : réfléchir. 

 

Et puis, sont arrivés les dîners sur les péniches. Et là, on n’avait plus besoin de choisir. Enfin, on pouvait manger et regarder le paysage en même temps. Un vrai truc de ricain quoi ! Sauf que bon, là, il fallait se contenter d’un dîner cantoche mal réchauffé au micro-ondes, de plats très connotés années 80 et d’une opératrice – pas en option – qui t’interrompt toutes les 4 minutes pour te prévenir que le Louvre est sur ta droite (sauf qu’en contrebas de la Seine, ben le Louvre, tu le vois pas). Et tout ça pour la modique somme d’un rein et d’une rétine.

 

 

Je me moque mais c’est mérité : J’eu testé dans une autre vie (comprendre quand j’étais étudiante et fauchée) ce genre de dîners supposés impressionner les parents qui montent à la Capitale pour le week-end et franchement, bah c’est la honte tellement c’est nul et ça sent la naphtaline le truc. Sans parler du prix mais bon, l’arnaque ne se flaire pas toujours du premier coup.

 

Donc, j’en viens au fait avec mon histoire de Bustronome. Vous l’aurez un peu pressenti entre cette intro formidable et le nom du lieu, le Bustronome est le dîner péniche 2014/15 dont on aurait corrigé tous les bugs ou presque. En gros, le Bustronome, c’est une balade en bus à travers Paris. En près de 2h30, on nous emmène voir les plus beaux lieux de la Capitale : Invalides, Grand Palais, Champ de Mars, Tour Eiffel, Trocadéro, Notre Dame et j’en passe. Le tout confortablement attablé à l’étage supérieur d’un resto ambulant hyper confortable, à siroter une coupette et déguster des plats qui se veulent gastronomiques.  

Les Papotages de Nana - Bustronome

Les Papotages de Nana - Bustronome

Les Papotages de Nana - Bustronome

Les Papotages de Nana - Bustronome

Les Papotages de Nana - Bustronome

Les Papotages de Nana - Bustronome

Les Papotages de Nana - Bustronome

Le bus a été entièrement pensé dans les moindres détails pour que le repas se passe au mieux: Les tables sont en bois, on y trouve un élément central en plexi design qui évite que les verres se renversent durant le trajet, les banquettes en cuir sont super moelleuses, le toit du bus est entièrement transparent pour profiter au maximum de la vue et je peux vous garantir que le point de vue à 4 mètres du sol est vraiment majestueux. Il ont même pensé aux toilettes en bas, histoire de ne pas gâcher la balade à cause d’une petite envie pressante. Le bus ne dépasse pas les 15 kms/ heure. Et dès la première coupette, on se laisse totalement bercer par les pavés. Et si vous êtes un peu curieux, et que la speakerine vous manque, vous pouvez toujours utiliser les audipen individuels pour savoir à tout moment où vous vous trouvez et quelle est l’histoire du monument sur votre droite. Ok, c’est plus perso comme démarche et toute la salle ne profite pas de la douce voix de la dame qui parle dans 5 langues mais au moins, personne ne vous interrompt dans votre conversation coquine avec Minou d’amour.           

Les Papotages de Nana - Bustronome

Les Papotages de Nana - Bustronome

Les Papotages de Nana - Bustronome

Dans les assiettes, est ce vraiment gastro comme chez un étoilé? Alors là, attention. J’ai entendu des gens râler sur le fait que la nourriture servie à bord du Bustronome était surestimée par rapport à la réalité. Hey les gars !!!! On est dans un bus, qui roule et qui vous sert à manger en même temps. La cuisine fait à peine quelques mètres carrés et le chef est seul aux manettes. Idem pour le serveur qui gère tout seul jusqu’à 38 couverts en même temps pour un menu unique composé de 6 plats. Vous croyez sincèrement qu’on va vous servir un homard bleu breton pêché sous vos yeux, à peine cuit à la demande???? ALLOOOOOOOO ! On est dans un bus les cocos. Qui dit bus, dit contrainte d’espace et d’organisation. Donc les plats sont forcément préparés en amont au labo avant d’être réchauffés et dressés sur place. Jusqu’ici, ça ne devrait choquer personne. D’autant que – et là je tire mon chapeau au chef – les produits sont bien sourcés. Ils sont frais et de saison. Les cuissons sont maîtrisées (mon poisson était à peine en surcuisson, vraiment à peine, le veau était rosé juste ce qu’il faut et les petits légumes bien croquants) et les recettes sont plutôt originales. Ah elle est loin la péniche avec sa tomate mozza rabougrie. On nous sert tout de même du foie gras, du bar, du quasi de veau, des crevettes, un fromage et un dessert. Quant aux vins, on ne lésine pas sur les moyens: Champagne en entrée (je n’ai pas vu la bouteille mais c’était un bon —> pas Malôcrane le lendemain), Crozes-Hermitage pour le rouge, Pouilly Fumé pour le blanc. Franchement bien ! Et tout ça pour 125€ par personne.

Les Papotages de Nana - Bustronome Les Papotages de Nana - Bustronome

Les Papotages de Nana - Bustronome

Alors, ok, on n’est pas chez un étoilé. Mais, la démarche est suffisamment bien chiadée pour être félicitée. Il n’y a rien de ringard ou de franchement raté dans ce concept. C’est une vraie bonne idée qui mérite d’être testée. Et honnêtement pour la durée de la balade, on en prend plein les mirettes et plein la panse, c’est donc un super moment qui ne se regrette pas. A tester au moins une fois dans sa vie 🙂    

 

 

Infos pratiques:

www.bustronome.com/fr

 

  

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

4 réponses à “J’ai testé : Le Bustronome”

  1. Clem dit :

    En effet, les dîners sur les péniches sont complètement hors de prix, même si j’assume le kitsch du charme de la balade en bateau mouche pour découvrir Paris (et Strasbourg, Bruges, Venise d’ailleurs!).
    Proposer une alternative est néanmoins forcément une bonne idée pour une soirée romantique pas commune et en plus petit comité qu’avec les 496872366 autres clampins qui font comme toi la queue sur le ponton avant d’embarquer et qui ont déjà le mal de mer avant même la première coupe tiède. (si, Mâdaâme, on peut avoir le mal de mer sur la Seine!).
    A tester avec le z’amoureux!

  2. Jade dit :

    Ca donne envie ! Un peu cher mais pour une occasion particulière, ça doit valoir le coup 🙂

  3. MamaFunky dit :

    Tout est dit ! Moi aussi j’ai adoré !

  4. Ingrid dit :

    C’est quelque chose que j’aimerai tester à l’occasion avec mon chéri

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *