Cake double dose de chocolat, double dose de réconfort

Salut la compagnie,

 

Long time no see…..

C’est fou comme le temps passe vite. Et moi qui pensais naïvement que ce confifi round 2 me permettrait d’avoir plus de liberté pour bloguer, pour préparer des petites recettes sympa etc… Et bien j’ai tout faux !

Remarque, cette fois-ci, on est à Paris, on accompagne les enfants à l’école tous les jours, 2 fois par jour et on rentre bosser entre les 2. Donc en vrai, ça ne change rien à notre vie quotidienne d’avant. Sauf les sorties déj du midi qui manquent un peu. Est-ce que vous croyez qu’on va reconnaître nos potes quand on aura de nouveau le droit de faire des trucs, un jour???? J’ai comme un doute (rapport aux kilos de confifi round 1 & 2 que je n’arrive à perdre personnellement) ^^

Bref, là n’est pas le sujet. Je prends le temps de poster aujourd’hui parce qu’hier avec ma grande minus, on a imaginé une petite recette de gâteau bien comfort food comme on les aime avec double dose de chocolat.

Et même mon vieux four qui commence à ronchonner a accepté de me cuire mon cake à la perfection, ce qui était loin d’être gagné. J’étais même prête à descendre à la superette du coin pour assurer mes arrières pour le goûter.

Mais voilà quand un succès arrive, ni une ni deux, je partage. Surtout quand il s’agit d’un gâteau au chocolat noir avec des pépites de chocolat blanc et beaucoup d’amour…..

 

 

Ingrédients:

200 grs de farine

100 grs de Maïzena

80 grs de sucre

50 grs de cacao sans sucre (type Van Houten)

30 cl de lait végétal (type avoine ou amande)

1 sachet de levure chimique

2 œufs entiers

Des pépites de chocolat blanc (je trouve les miennes chez Grand Frais)

 

Préparation

On commence par préchauffer le four à 200°

Dans un grand saladier, on verse toutes les poudres : farine, Maïzena, levure, sucre. On mélange rapidement. 

Ensuite, on fait un puit, on ajoute les œufs et le lait. On mélange à nouveau jusqu’à obtenir une pâte homogène assez épaisse. Si c’est trop compact, on peut ajouter un peu de lait, au fur et à mesure. La pâte ne doit pas être trop liquide, non plus, attention.

Pour finir, on jette quelques pépites de chocolat blanc dans l’appareil à cake. On en garde quelques unes pour la déco qu’on placera sur le dessus du cake juste avant d’enfourner.

On va donc maintenant verser la pâte dans le moule. C’est là qu’on décore avec les pépites qu’on aura réussi à sauver de la bouche affamée de nos minus…. suivez mon regard.

Et enfin, on enfourne le tout pendant 10 minutes à 200°. Au bout de 10 minutes, j’ai baissé le four à 180° et j’ai laissé cuire encore 25 minutes.

En fin de cuisson, j’ai laissé reposer mon gâteau dans le four chaud mais éteint une dizaine de minutes de plus. Puis, on démoule et on attend un peu qu’il refroidisse pour le servir. Tiède, il est excellent. Froid aussi… Il se tient mieux à la découpe mais je parie que vous aurez du mal à faire attendre vos minus aussi longtemps.


En tous cas chez nous, c’était une réussite.

 

 

Et si vous vous demandez si j’ai oublié la matière grasse, la réponse est oui !

Mais, j’ai oublié lors de la préparation du gâteau, pas à la rédaction de la recette. Et finalement, ça donne un gâteau tout aussi gourmand. La seule différence est qu’il était un peu moins « moist » le lendemain. Il vieillit plus comme un pain que comme un gâteau. Mais franchement, rien de dramatique. Personne n’a râlé au petit déj. A date, le gâteau a totalement disparu dans les estomacs des uns et des autres.

 

J’espère que cette petite recette rapide vous plait. N’hésitez pas à me faire signe si vous l’avez tentée. D’ici là, je vous fais des bisous, sans microbe 😉 

 

 
 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *