"Je n’aime pas beaucoup le dimanche"

>

« Je n’aime pas beaucoup le dimanche. »

Déjà quand j’étais toute petite, cela évoquait chez moi le jour où il n’y a rien à faire, le repos forcé. Imaginez l’horreur pour une gamine hyperactive: Les magasins fermés, les copines occupées de leur côté, le temps comme en suspend, les activités (ou plutôt les corvées) qu’on ne fait que ce jour là comme la lessive, le rangement, le repassage, les séries stupides ou les films vus 152 fois…

Non, vraiment, le dimanche n’est pas un jour pour moi.
Même s’il est vrai que depuis que j’ai grandi (au sens figuré du terme, je précise… parce qu’au sens propre, malgré toute la soupe ingérée étant gamine, je n’excède pas les 160 cms) et que je travaille, je comprends mieux le besoin de repos, de calme et la coupure que ce jour apporte…

Ce jour garde quand même dans mon esprit une connotation de fin de cycle, de morosité face à la semaine nouvelle qu’il faut préparer doucement mais sûrement.
La mélancolie du dimanche est décuplée quand arrive l’automne et l’hiver, le froid, la pluie, le vent; Il n’y a alors qu’à regarder par la fenêtre pour se convaincre que ce jour est nul et que sortir en ballade serait le meilleur moyen de commencer la semaine avec une bonne grippe.

Mais, je ne voudrais surtout pas plomber l’ambiance car il y a quand même de bonnes choses que je ne remettrai à aucun autre jour que le dimanche.

Chez nous, le dimanche débute très souvent par un Brunch gourmand à la maison ou dehors.
Un vrai rituel immuable qui permet de bien attaquer cette journée le ventre rempli de viennoiseries, d’oeufs coques ou brouillés, de jus de fruits fraîchement pressés, de toasts beurrés et pour les grands jours on ne se refuse rien: beans, bacon, pancakes et scones sont au rendez-vous.

La journée du dimanche se poursuit nonchalamment devant un film (vu et revu mais qui permet d’opérer une lente digestion d’un Brunch bien trop copieux).

Puis arrive l’heure des corvées (moment dont je me passerai de commentaires, chacun sait exactement de quoi je parle, pas besoin d’une description à la Proust).

Pour finir cette journée en beauté, en hiver, le must reste la flambée dans la cheminée pour se réchauffer, le chat endormi sur un coussin, une grande tasse de chocolat fumant et une tranche de cake à peine sortie du four, embaumant toute la maison.

Le tout, emballée dans un grand plaid avec un jogging en pilou et des grosses chaussettes bien chaudes.

Ah les petits plaisirs simples de la vie !!!!

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

Une réponse à “"Je n’aime pas beaucoup le dimanche"”

  1. Chris d'Ego dit :

    >Bravo pour cette initiative! Tu vas voir, dans quelques temps, tes dimanches seront bien occupés à rédiger les posts de la semaine car un blog en plus du boulot, c’est chaud, chaud, chaud! Hum, je me réjouis de lire et tester tes recettes. Et si tu en as des « spécial beauté » pour donner éclat au teint ou autre bienfait, tu es la bienvenue pour les présenter sur 30ansenbeauté. Bises!

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives