Les Papotages de Nana - Pierre Hermé

Pierre Hermé… mon préféré



Jeudi soir, Chouchou et moi fêtions nos 11 années d’amûûûûûr tendre, passionnel et ardent.

 
Je sais, ça peut sembler beaucoup mais comme on s’est rencontré très jeune… tout s’explique.

 
A cette occasion, Chouchou a décidé d’aller jouer au Tennis avec ses potes (Comme tous les jeudis soir, le Tennis c’est sacré) pendant que je sirotais tranquillement une coupette au Bar d’un grand Hôtel parisien (Le Crillon, pour ne pas le citer), pour les 31 ans d’un ami commun, ne s’adonnant pas aux joies du Tennis, le jeudi soir.

 
Dramatique, me direz-vous? Quel couple fête son anniversaire de cette drôle de façon??? Meuh nan… Pas grave!!!!
 
D’abord, on est un couple moderne qui ne s’arrête pas à une question de date et puis avec les années, on accepte mieux certaines choses… comme le fait de déplacer un anniversaire du jeudi soir au vendredi soir (T’as vu Chouchou, je m’arrange avec le temps, tu me gardes encore un peu dis?).

 
Le plus gros avantage dans tout ça: le vendredi soir, c’est le début du week-end, donc on peut festoyer tard et faire la grasse mat’ le lendemain sans craindre d’avoir une tête de poubelle mal vidée à cause de l’abus de Champagne et de calories.

 
Et puis, l’honneur est sauf car Chouchou m’a rejoint jeudi soir après le Tennis (Et la douche, ouf !!!), pour dîner un morceau au Bouddha Bar avec nos amis fraîchement trentenaires.

 
Quant à vendredi soir, on a vraiment fêter dignement nos 11 ans:
Juste avant de rentrer à la maison, j’avais l’idée d’organiser un petit dîner spécial mais je ne savais pas trop dans quelle direction aller, sachant que Chouchou et moi sommes très gourmands. Du coup, à chaque nouvelle idée qui traversait ma cervelle de piaf, je me disais qu’elle était mieux que la précédente, etc… au point que rien n’émergeait franchement.

 
Jusqu’au moment où… marchant dans les rues de Paris à la recherche de L’IDÉE parfaite, mon regard s’arrête sur la devanture de la boutique Pierre Hermé dans le 6ème.

 
Et là, tout est dit, mon dîner est bouclé en un quart de seconde !!!!!
Pas moyen d’ôter de ma tête l’idée d’un macaron fondant « infiniment vanille » ou « caramel fleur de sel » sans compter les nouveautés de saison que je n’ai pas encore découvertes.

 
Dans la boutique, comme à l’accoutumée, une flopée de touristes japonais bien avisés, quelques bobos parisiens et des bons pères de famille venus acheter quelques viennoiseries pour le petit déjeuner du samedi matin. Toute cette joyeuse troupe fait sagement la queue plus de 15 minutes par tête avant d’être servie en salivant devant les millefeuilles, les tartes et les cakes en tous genre, tous plus beaux les uns que les autres (On se croirait devant une collection de Haute Couture pendant la Fashion Week à New York).

 
Mon tour arrive enfin: je me décide pour quelques macarons aux parfums hallucinants (Jasmin, chocolat au lait/ fruit de la passion, chocolat extra fort…), une tarte individuelle « infiniment vanille » et une autre tarte individuelle simplement dotée d’un prénom « Sarah ». Sarah est la nouvelle collection d’automne du Grand Pierre Hermé que je vénère de plus en plus à chacune de mes visites dans ses boutiques, tant ses choix sont audacieux et ses associations osées mais tellement réussies.

 
La collection Sarah est donc basée sur la combinaison du thé vert Matcha, des fruits de la passion et des marrons confits (Huuuuuuum).

 
Elle se décline en tarte avec une pâte sablée, des marrons confits, une crème onctueuse au thé vert Matcha, et une compote de fruits de la passion. Il y a également un entremet composé d’un biscuit moelleux aux marrons accompagné d’une crème de marrons glacés, d’une crème onctueuse au Matcha et d’une compote de fruits de la passion. Enfin, il y a le carré Sarah qui n’est autre qu’un sablé breton recouvert de crème brûlée aux fruits de la passion, de crème au Matcha et de gelée de marrons.

 
Comment résister et surtout comment choisir?
Le dilemme n’est pas facilité: Ces merveilles ne sont pas juste alléchantes à décrire, elles sont également exquises pour les yeux et le palais.

 
Chouchou et moi nous sommes contentés de la tarte Sarah qu’on a partagée au moment du dessert… mais quel plaisir !!!!!
Sans oublier les macarons (aucun mot n’est assez fort pour en parler) et la tarte à la vanille subtile et puissante à la fois.

 
Moralité:
Si vous avez un dîner spécial à préparer, si vous n’avez pas trop d’idées ou n’êtes tout simplement pas un cordon bleu… Misez tout sur un dessert amoureusement préparé par Pierre Hermé et payé… par vos soins (et oui, il y a une contrepartie à tant de douceur).
Le reste du dîner passera au second plan et le souvenir d’un dîner au dessert incomparable restera à jamais gravé dans la tête de Chouchou 😉
 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *