Trois petits tourets… puis s’en vont…

>

Je ne vous avais pas encore parlé de ma passion pour les Tourets? Les quoi?

Les fans de travaux manuels, de brocantes et de récup’ en tout genre connaissent bien ces drôles de choses rondes qui trônent parfois dans la rue abandonnées par des ouvriers malattentionnés qui n’ont pas idée de ce que l’on peut faire avec un touret.

Ces grosses bobines de câbles bien proportionnées sont un trésor pour les créatifs.
Tables basses, tabourets, fauteuil esprit rocking chair etc… allez faire un tour sur la toile et vous verrez que les idées de relooking tourets ne manquent pas.

Le plus drôle dans tout ça, c’est que les tourets qu’ils soient relookés ou non se vendent sur Ebay et s’arrachent à prix d’or.
Une vraie folie…

Alors imaginez ma joie d’en trouver un en bas de chez moi.
Il était là, déposé comme par magie par une cigogne des tourets qui connaissait sûrement mon envie d’en avoir un.
Il m’était destiné, c’est certain!

Dans un premier temps, comme il était tout sale, abîmé, et peu accueillant, je n’ai pas eu le cœur de le travailler comme je l’aurais voulu.
Je l’ai seulement poncé, dépoussiéré, nettoyé et traité pour lui donner une seconde jeunesse.

Et puis, lors du déménagement, Chouchou m’a dit: « Minou, on a trop d’affaires dans cette maison, il faut trier, il faut faire des choix… C’est le touret ou moi! »

Enfer et damnation!!!!!!! Je devais donc choisir, ça va pas la tête…?

J’ai choisi de ne pas choisir et le jour J, j’ai laissé nos amis (ceux avec les gros bras) emmener le touret sans mot souffler. C’est comme ça que celui-ci fait toujours partie de ma vie et trône fièrement au milieu du salon, comme table basse.

Il est simplement parfait: Pour être complètement raccord avec la déco du salon – esprit loft industriel – je lui ai comblé les fissures à la pâte à bois pour qu’il soit parfaitement lisse.
Je l’ai peint à la laque blanche pour une effet mirroir garanti.
J’ai appliqué une couche de laque gris souris au centre, pour lui donner un côte 33 tours, un poil vintage.
J’ai laissé le pied naturel pour rappeler ses origines street!

C’est pas beau la récup?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

Une réponse à “Trois petits tourets… puis s’en vont…”

  1. Pernelle dit :

    >Tiens tiens … Une passion commune. Mais j'ai e moins de chance que toi : je n'en ai jamais trouvé en bas de chez moi, c'est pas faute de regarder pourtant !

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *