Les Papotages de Nana - Saint Jacques

Saint Jacques… tout simplement

 

Je pourrais vous raconter plein d’anecdotes autour de ce plat, le pourquoi, le comment de sa réalisation mais la simple vue de cette assiette m’évoque le silence religieux devant sa majesté la Saint Jacques !

C’est la page blanche devant l’un de mes plats préférés. 


Alors pour une fois, je vais me taire et simplement vous proposer la recette qui – je l’espère – ravira vos papilles.
Son titre? Heuu: Saint Jacques poêlées – Julienne de légumes – Beurre citronné
 
 
 
 
Ingrédients (pour 2 personnes)
  • 1 oignon
  • 1 courgette
  • 1 carotte
  • 1 blanc de poireau
  • 10 belles noix de Saint Jacques (avec ou sans corail selon vos préférences)
  • 1 jus de citron
  • Huile d’olive
  • 50 grs de beurre
  • Sel
  • Poivre
La seule difficulté de cette recette (et encore) serait celle d’une cuisson juste tant des fruits de mer que des légumes mais pas de panique, je vous explique tout.
 
 
 
Pour les légumes
 
Sur une planche à découper, on émince l’oignon finement. On le verse dans une poêle et on le fait suer avec une cuillère à café d’huile d’olive, à feu doux pour éviter qu’il colore. 
 
On continue le taillage des légumes, pendant que l’oignon cuit: On taille la carotte, le blanc de poireau et la courgette en julienne  (en fines lamelles).
 
On verse les légumes dans la poêle avec l’oignon et on laisse mijoter le tout à feu moyen en remuant régulièrement pour éviter que les légumes colorent. On peut aussi faire cuire les légumes dans un wok. Entre sept et dix minutes suffisent pour cuire les légumes al dente ou fondant, en fonction de vos préférences.
 


 
Pour la sauce
 
Dans une petite casserole, on fait fondre 50 grs de beurre auquel on additionne un demi jus de citron. On assaisonne avec du sel et on réserve au chaud le temps de préparer les sains Jacques.
 
 
Les Saint Jacques

Dans une autre poêle, on fait chauffer une cuillère à café d’huile d’olive (les puristes disent qu’il ne faut pas la faire chauffer mais j’aime trop son petit goût pour m’en passer) et une cuillère à café de beurre.
 
Le mélange de ces deux corps gras a un intérêt: celui de donner le bon goût du beurre (et de  l’olive) aux Saint Jacques sans que le beurre brûle grâce à l’huile qui monte plus haut en température.

Quand la poêle est bien chaude, on y dépose délicatement les noix sans les remuer. On les laisse saisir tranquillement deux minutes avant de les retourner tout aussi délicatement sur l’autre face. On laisse de nouveau saisir une à deux minutes, sans les remuer.

L’idée est que la Saint Jacques doit être croustillante à l’extérieure et fondante à l’intérieure soit presque crue, à peine chauffée d’où le temps de cuisson très court. N’ayez crainte, cette cuisson respecte le produit et permet de découvrir le goût de la Saint Jacques crue, une merveille !

 
Le dressage

Dans une assiette (rectangulaire sur la photo), on dépose une lit de légumes puis les noix de Saint Jacques à intervalle régulier. On couvre le tout d’un cordon de beurre citronné. On peut également ajouter un cordon de crème de balsamique si on veut.
 
Pour ma part, j’assaisonne le plat uniquement à ce moment là !
 


Dès que le plat est dressé, il ne faut absolument pas attendre pour le déguster car cela refroidit trèèèèèès vite. C’est le genre de plat minute que j’adore car il en jette malgré sa simplicité et sa rapidité d’exécution.

 
Et, comme ils disent chez Masterchef: Bonne dégustation ! 

N’oubliez pas, le concours SodaStream se termine lundi soir 😉
 
Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

6 réponses à “Saint Jacques… tout simplement”

  1. Mooglosaurus dit :

    >Saint Jacques pour qui prions quand on a des crises de rheumatismes quand-même hein ^^

    Ca a l'air super bon en tout cas!!

  2. Tombouctou dit :

    >ça a vraiment l'air succulent. Le plat idéal pour un dimanche : simple et bluffant à la fois.

  3. Jenn dit :

    >Mhhhh ça a l'air délicieux, je teste peut-être ça ce soir tiens !

  4. Entre nous soit dit dit :

    >Ca donne plus que faim !

  5. Trikoala dit :

    >J'ai jamais gouté la saint Jacques cru et à vrai dire ça me tente pas trop, mais ça a l'air bon avec ces petits légumes :p

  6. JOhanna dit :

    ># Trikoala: En fait, elles sont pas tout à fait crues —> juste saisies.
    Mais, perso, j'adooore quand le coeur est cru ou en sashimi c'est délicieux. Tu devrais essayer 😉

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives