Les Papotages de Nana - Thierry Marx au Mandarin Oriental

251 qui font 8 chez Thierry Marx

 
 
  • « On ne vit qu’une fois » (i.e « Faitesvous plaisir dans votre vie bon sang !»)
C’est donc sur cet adage que nous avons entrepris, Miss LPDN et moi-même de nous faire un gros plaisir (XXXXL même) en allant tâter du chef étoilé prestigieux sur Paris, depuis que ce dernier est enfin revenu sur ses terres d’origine, n’en déplaise aux Pauillacais.
 

 

Thierry Marx, car c’est de lui dont il s’agit,est l’un des chefs les plus doués de sa génération (2 étoiles, pardon du peu),mais aussi l’un des plus médiatiques : L’émission M6 Top Chef, évidemment, mais aussi de nombreux livres sur la cuisine moléculaire dont il est l’un des précurseurs, ou sur son atelier de recherche Parisien bien justement nommé le Foodlab
  • Déjeuner « Sur-Mesure » au Mandarin Oriental deParis
Ses nouveaux quartiers se trouvent dans le premier arrondissement de Paris, dans le tout nouveau palace Parisien le Mandarin Oriental situé au 251 de la rue Saint-Honoré. Le nom du restaurant ? « Le Sur-mesure », le décor est alors planté, j’adore déjà l’attention dont je suis la cible…
 
 
Au Sur Mesure, ambiance zen exacerbée pour laisser la part belle aux mets
  • 旨味 / Umami
Nous étions donc partis pour un déjeuner d’un samedi de juillet, et nous sommes ressortis éblouis par le spectacle et l’attention que l’on a bien voulu nous offrir, le palais ravi par tant de surprises gustatives, les papilles encore toutes émoustillées par les mets de l’artiste.
 

Simple mais efficace une coupe de Champagne pour commencer

 

Quelques chips servies avec le Champagne

 

Un avant goût de ce qui nous attend

Inutile de vous décrire chaque ingrédient du menu même si je sais que vous en mourrez d’envie (8 plats tout de même : 1 mise en bouche, 2 entrées, 2 plats, 3 desserts) les photos parlent d’elle-même. 

C’est beau, bon, simple et intelligemment construit.
 
Mais, prenez par exemple l’ « œuf éclaté ».


Sa composition est on ne peut plus simple, et pourtant, je peux dire que je n’avais jamais gouté d’œuf (avec un grand O) auparavant.
Celui-ci est cuit (jaune), l’albumine reconstruite en gelée pour donner l’illusion à la victime consentante qu’elle va se délecter d’un met qui, visuellement, semble cru. Ça en devient ludique avec son accompagnement à base de brouillade, de fleurs, de petit-pois frais cuits minute, de crème de parmesan et de purée de pois ré-architecturée sur toast…
 

Pour vous faire saliver, voici quelques photos des plats qui ont composé notre repas:
 

Ceci est une interprétation libre autour du radis

 

Agneau en croûte de tomates confites et parmesan

 

Semi pris de coquillages

 

Avocat, Ylang Ylang et Pamplemousse
 
Mister Green Tea (!)
 
Bento sucré : tarte au chocolat déstructurée, mignardises, brioche gelée
 
Un petit chocolat à l’effigie du palace pour finir?
 
Durée de la dégustation : Pas moins de 3 heures en comptant l’apéritif et notre volonté affichée de faire durer un moment aussi précieux…
 
La carte des vins est tout aussi exceptionnelle que le lieu est magique :
 
 
Quant au service, il a tout simplement été parfait. Présent sans être dérangeant, attentif sans être envahissant. Et d’une gentillesse à toute épreuve, l’un de nos hôtes allant même jusqu’à répondre ànos interrogations les plus incongrues au sujet de la non moins surprenante décoration des toilettes:
 

Changement d’atmosphère dans les toilettes : Ça réveille !

 

Pour finir, le summum a été atteint lorsque le responsable de table nous a fait faire la visite ambiance « V.I.P »du Palace, ses chambres somptueuses, ses suites et pour finir, du jardin intérieur et du second restaurant type « Bistrot » ,le Camélia.


Quelle journée !

Merci Chef, tout simplement.
Par Chouchou.
 
PS (pour le titre du billet): Pour les non-initiés – dont moi-même je faisais partie jusqu’à ce qu’on nous l’explique – l’adresse du Mandarin Oriental n’a pas été choisie au hasard. Le 2.5.1. additionné donne 8, ce qui, pour la population asiatique est porte-bonheur…Ça tombe bien,moi aussi, j’ai mon porte bonheur puisqu’Elle est née un 8 !


Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

8 réponses à “251 qui font 8 chez Thierry Marx”

  1. Cybie dit :

    >merci pour la visite, je m'y aventurerais un jour peut-être, qui sait ? 🙂

  2. séverine dit :

    >Comme Cybie, ca fait partie des restaurants que j'aimerai tester!
    Mais question qui me fait hésiter a aller dans ce type de restaurant: vous avez mange a votre faim? C'est bête je sais mais quand je vois la taille des portions ca m'intrigue…

  3. Kty dit :

    >Merci pour le partage de ce moment sublime. J'en ai des étoiles plein les yeux !

  4. Chouchou dit :

    >@Severine: oui, c'est copieux dans le nombre de plats servis, et les portions sont tout a fait raisonnable 😉

  5. jackie dit :

    >quand on voit les prix de la carte des vins… euh… vous avez pris une carafe d'eau ou il y a des petits vins abordables ?

  6. Chouchou dit :

    >Ni l'un, ni l'autre, Champagne (coupettes) 🙂

    Mais, oui il y avait des "petits" prix (enfin rien en dessous de 50€ bien tassés)

  7. Louise dit :

    >Superbes photos !
    Par contre, les desserts ont l'air moins créatifs que le salé, qu'en as-tu pensé ?

  8. JOhanna dit :

    >@ Louise : Les desserts sont très bien pensé, très subtils et aussi créatifs que les plats salés. J'ai beaucoup aimé surtout l'association thé matcha / châtaigne et ai été très surprise par l'ylang ylang que je n'avais jamais mangé. Ce resto est top !

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives