J’ai testé : Le birdie num num

 

Les premiers qui me disent que j’ai « testé » 4 célèbres DJs… ils sortent, hein !

 

Non, parce que bon, le birdie num num c’est plus un restaurant branché de la capitale qu’un groupe un peu hipster même si le nom de l’un n’est pas sans rappeler le nom de l’autre. En réalité, il y a de fortes chances pour le groupe et le resto aient pensé à la même chose en choisissant leur nom, à savoir le beau perroquet multicolore dans le film The Party avec Peters Sellers.

 

birdie-num-num-10

crédit photo http://www.parispelemele.fr/

 

Après cette minute culturelle de comptoir, je vous propose d’aller directement à la case « mon avis ». Parce que c’est ça qui compte le plus dans l’histoire 😉

 

Donc, il y a quelques jours de ça, bravant le froid et la bronchite chronique, je me dirige vers le 8ème arrondissement de  Paris, où je ne mets quasi jamais les pieds tant ce quartier ne m’inspire rien d’autre que la foule de badauds sur les Champs Elysées. J’y vais peut être même avec un certain a priori du fait qu’il s’agit d’un resto branché dans un quartier touristique.

 

Heureusement, toute pensée négative est vite chassée par la lecture de la carte que je découvre juste avant de partir de chez moi. Tiens, d’ailleurs, vous ne le savez sans doute pas mais je ne lis jamais les cartes des restaurants avant d’y aller. J’aime la surprise, j’aime la découverte et le choix instinctif que je ne pourrai bien évidemment pas faire si j’avais lu la carte en amont. 

 

Dans le cas présent, j’ai fauté, je connais la carte en avance et y repense sur le trajet qui me sépare du point de rendez-vous. Je bave déjà à l’idée du vitello tonato (plat typiquement italien qu’on ne trouve que très difficilement en région parisienne) et du cheesecake. Je vous l’annonce dès maintenant, ce restaurant ne se range pas dans une case, la carte est tout à fait éclectique et change toutes les saisons de manière à ne jamais s’ennuyer quand on y va. Ainsi, on peut commander un plat thai, une entrée italienne et un dessert américain sans que cela ne choque personne. Ni moi d’ailleurs.

 

Les Papotages de Nana - Birdie num num

 

Les Papotages de Nana - Birdie num num

 

J’arrive dans un lieu à la déco bigarrée. L’ensemble me fait penser à un vieux loft un peu barock, un peu industriel, un peu rococo. Les meubles semblent avoir été chinés mais ce méli mélo est assez cohérent. Bingo ! La patronne m’explique que c’est elle même qui s’est amusée à trouver ici une table basse et 2 fauteuils clubs ultra moelleux, là une table en verre avec son piètement laqué caractéristique des années 70. Au fond, il y a une vieille bibliothèque qui regorge de livres à la reliure dorée un peu abîmée et une échelle pour aller piocher ceux qui se trouvent tout en haut. Sauf qu’en vrai, la fabuleuse bibliothèque est faite de papier peint. C’est un trompe l’oeil et c’est drôlement réussi. Les vins de l’étagère d’à côté sont vrais eux 😉

 

Les Papotages de Nana - Birdie num num

 

Avec ma copine, on s’installe dans les fauteuils club dans un recoin de la salle. Ainsi, on peut tout voir et profiter du va et viens des gens beaux du quartier qui s’installent ici pour être vus, eux. La lumière est tamisée et la musique un brin électro est présente mais pas trop forte, histoire de continuer à discuter, sans hurler.

 

Les Papotages de Nana - Birdie num num

 

Apéro en mode mojito mango : mnumnumnum c’est bon !

 

Je passe commande. Et là, horreur ! La carte vient de changer, il n’y a plus de vitello tonato (Note à moi même : c’est pas si bête comme idée de ne jamais regarder la carte avant d’aller au resto, on ne peut pas être déçu). C’est pas grave, je suis de bonne composition, il fait tellement froid que j’ai très envie de me rabattre sur ce petit camembert rôti au thym. Ensuite, je mangerai un plat aux accents thai : un émincé de boeuf qui rappelle le tigre qui pleure, sans pour autant être la recette traditionnelle de ce plat.

 

Comme je m’en doutais le camembert ravit mes papilles. Il est cuit à la perfection, il dégouline allègrement sur mon pain. Parfait, parfait par les temps qui courent. Le plat qui suit est très bon aussi. Peut être un peu moins à la hauteur de mes attentes mais la petite sauce aigrelette et acidulée qu’on nappe soi même sur les fines tranches de boeuf est super sympa. Elle est faite maison, ça se sent et c’est un bon point. Le riz quant à lui est très parfumé et bien cuit. Ça aussi, c’est un bon point, non négligeable.

 

Les Papotages de Nana - Birdie num num

 

Le problème, c’est qu’après ce diner déjà bien copieux, je n’ai plus faim mais j’ai quand même très envie de gouter le cheesecake dont on m’a vanté les mérites depuis que je suis installée dans cette salle. Alors, dévotion oblige ^^, je m’exécute et goute ce dessert maison réalisé selon la recette exclusive de la patronne des lieux. Et là, je dois avouer que, malgré la satiété, je suis bluffée. Il est très speculos, sa croûte est extrêmement croustillante et sa crème est ultra fondante avec une densité absolument parfaite. Ce cheesecake peut largement rivaliser avec les meilleurs de mon top 5. D’ailleurs, il y en aura bientôt un nouveau cru en 2013… stay tuned.

 

Les Papotages de Nana - Birdie num num

 

Et si, comme ma pote le dessert est trop copieux, le Birdie propose aussi un café gourmand composé de petites crèmes régressives au bon goût de banane, kiwi, chocolat etc… C’est trop sympa.

 

Les Papotages de Nana - Birdie num num

 

En conclusion, si je devais recommander ce restaurant, je dirais qu’il est parfait pour y aller entre potes, avant de sortir danser ou boire des coups, ou simplement pour profiter d’une soirée tout en un : pour manger de bonnes choses, dans un lieu joli et agréable, et ce, avec un fond musical plutôt cool.

 

Et sinon, il parait qu’ils font un très bon brunch le week end. Je m’en vais de ce pas faire une réservation et vous tiens au jus… Tschuuuusss 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

6 réponses à “J’ai testé : Le birdie num num”

  1. Little Bounty dit :

    OMG le camembert et le cheesecake !
    Wanteeeeeed ! 😀

  2. auroreinparis dit :

    Je travaille sur els champs et cherche parfois des restos sympa pr déjeuner, merci pr l’idée ( tu as l’ordre de prix ?)

    • JOhanna dit :

      Pour les tarifs, tout dépend de ce que tu choisis mais en gros les entrées tournent autour d’une dizaine d’euros comme les desserts et les plats entre 15 et 20€. Mais tu peux aussi choisir plusieurs entrées qui sont tout de même bien copieuses 🙂

  3. sheba2 dit :

    bonjour ,

    C’est parfait !

    Est-ce que je me trompe : on dirait qu’il y a du riz dans le cheese cake ?. . . Enfin , l’important c’est que se soit bon !

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives