J’ai testé: l’Apérock

 

Nous les filles, on n’est pas à une contradiction près. L’été, on est obsédée à l’idée de rentrer dans un maillot de bain définitivement trop petit et dès qu’un petit creux se fait sentir, hop c’est parti pour une envie irrépressible de burger. Oubliées les bonnes résolutions, envolés la plage et le bikini… Plus rien n’existe sauf le gros bun dégoulinant de fromage et de sauce. #Teambouboule

 

Ça vous rappelle quelque chose?

 

Je suis comme toutes ces filles qui se plaignent d’être grasses juste après avoir terminé leur pot de glace devant la télévision. Mais, cet été j’menfou !!! Parce que je ne pars en vacances. Du moins, à aucun endroit où il faudra que je sorte la carrosserie rutilante sur la plage. A moi les tonnes de burgers, de tacos et autres. La junk food, c’est bon pour le moral 🙂

 

Je pense même organiser une visite guidée des bons burgers parisiens en aout, pour les potes de Province de passage à la capitale. Attends, c’est aussi important que d’aller au Louvre, non?

 

Alors on commence le premier stop avec un burger dans le 17ème, à mi chemin entre les Batignolles et l’Arc de Triomphe… quartier touristique à souhait, il parait. Mais aussi quartier de bureaux et de vie, où se mêlent hommes d’affaires en costume et mamies accrochées à leur chariot de course, dans le bouillonnant dédale de petites rues proches de l’Apérock

 

Le lieu est tenu par un amoureux des road trip dans le grand ouest américain. Si vous recherchez une blanquette « Made in France », passez votre chemin. Ici, on mange US, on boit US, on écoute US, on vit US à fond les ballons. Et pas questions de faire de compromis. Le Bun du burger provient de l’autre côté de l’Atlantique. Le cheesecake aussi. Comme dirait le patron: « Pourquoi essayer de copier alors que là-bas, ils le font mieux? » Pas faux !

 

Les Papotages de Nana - Apérock

 

Et dans les assiettes, c’est aussi en taille XXL à l’américaine qu’on est servi. Je vous mets au défi de terminer l’énorme burger garni de frites maison (oui, quand même, on n’importe pas tout non plus)(les frites c’est de chez nous, cocorico), de cheddar et de LA sauce (on me souffle dans l’oreillette que c’est LA recette originale de la sauce du Big mac). Enfin, vous pouvez toujours essayer… Et si jamais vous êtes plusieurs, pourquoi pas partager une assiette de calamars frits trop yummy ou une bonne grosse part de cheesecake? Celui-ci est vraiment pas mal du tout, à la hauteur de mes attentes, en tous cas.

 

Les Papotages de Nana - Apérock

Les Papotages de Nana - Apérock

Les Papotages de Nana - Apérock

 

 

Bref, peut être pas le meilleur burger de Paris (et pour cause, ici, on revendique plutôt son passeport américain) mais un bon moment convivial dans un lieu résolument plongé dans l’univers des grosses Harley et du bon vieux son à la Lynyrd Skynyrd. Et un endroit où même les filles pourront se retrouver puisqu’on y sert aussi des salades (c’est bien connu, les filles ça broute) et on organise tous les mardis des soirées filles, les « mardis woowoo« .

 

Au moins, vous ne pourrez pas dire que vous vous êtes ennuyés pendant les vacances. Ne me remerciez pas, c’est cadeau !

 

 

Infos pratiques

Apérock

7 rue Bayen – 75017 Paris

Tel: 01 47 66 12 71

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

12 réponses à “J’ai testé: l’Apérock”

  1. La Parisienne dit :

    Le cheesecake me fait de l’oeil! Je note l’adresse pour une grosse faim! 😉

  2. Sheily dit :

    Tout me fait de l’oeil… !

  3. auroreinparis dit :

    Tjs contente de découvrir une nouvelle adresse, car si je me plains d’être grosse, ça m’empêche pas bouffer et de bien boire, tant pis, c’est la vie. Un peu plus de sport et tout est permis !

    Ps : avec ton  » c’est bien connu les filels ça brotue » tu m’as faite rire !

    • JOhanna dit :

      Franchement, c’est relou cette pression qu’on nous colle pour être toujours mince/ belle/ parfaite.
      Perso, je m’épanouis d’avantage autour d’une bonne table avec des copains qu’en achetant un nouveau jean (pourtant, j’aime me saper aussi).

      Question de priorité 😉

  4. Comète dit :

    Et donc t’es dans mon nouveau quartier de boulot et tu dis rien vilaine !
    😉 Bisous

  5. Ingrid dit :

    Si j’ai une énorme faim, je saurai où aller 🙂
    et pas toute seule, car je suis persuadée de ne pas pouvoir finir le tout hihi

    Ingrid

  6. Jennifer dit :

    Ah la rue Bayen… C’est devenue The place to be ! Le cheesecake semble vraiment bon

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives