Les Papotages de Nana - Madeleines au miel

La madeleine perdue…

Au moment où vous lirez ces lignes, je serai au Mans en train de visiter le potager d’Alain Passard. Mais, ça c’est le sujet d’un prochain article.

En attendant, ça vous dit des madeleines au miel ?
 
Vous avez vu, elles sont toutes plates. Ratées? Même pas ! Restez, ne partez pas, j’vous jure ça vaut le coup de rester !!!!
C‘était ma première fois, c’est pour ça: J’ai du sauter une étape ou aller trop vite. Soyez indulgents, please.
 
 
En même temps, j’ai eu une soudaine envie de madeleines hier soir. C’est venu comme une envie de faire pipi (humm glamour) après diner et il a fallu que j’assouvisse cette envie dare-dare ! 
 
La recette n’est pas de moi, elle vient d’un bouquin de cuisine de famille, vieux comme le monde. Et c’est peut être ça justement qui m’a donné envie de faire les madeleines de mon enfance. Par contre, j’ai ramé pour la recette car hormis les ingrédients, il n’y avait pas beaucoup d’indications.
 
 
Voilà donc comment j’ai procédé en bidouillant un peu.

Ingrédients
  • 100 grs de farine
  • 100 grs de beurre salé
  • 100 grs miel de montagne (très parfumé)
  • 3 œufs
 
On préchauffe le four à 180°.
 
On casse les oeufs et on sépare les jaunes des blancs. On monte les blancs en neige bien fermes. On réserve.
On fait fondre le beurre dans une casserole. On réserve.
 
Dans un autre bol, on fouette ensemble les jaunes d’œufs et le miel jusqu’à ce que le mélange ait éclairci et soit mousseux.
 
A ce moment là, on incorpore petit à petit le beurre fondu, la farine et les blancs en neige. On y va délicatement pour ne pas casser les blancs.
 
Quand le mélange est bien homogène, on verse une petite cuillère de cette préparation dans les moules à madeleines et on enfourne environ 10 minutes.
 
Quand les bords sont dorés, c’est cuit.
 
Et pour le côté « pas très gonflé » sur le dessus, je pars à la recherche de la réponse et vous tiens au courant très vite. J’ai la sensation qu’il faudrait laisser crouter à l’air libre, les moules remplis d’appareil avant de les enfourner. A moins que ce soient les blancs en neige. 
 
 
Bref, en attendant, je ne suis pas mécontente du résultat parce qu’au niveau du goût, elles sont juste fabuleuses. On les a engouffrées hier soir tièdes, avec un thé aux épices et huuuuum cette saveur de miel (bien sûr, je suis super objective heinhein).
 
Je cherche, je cherche…
 
Si vous avez des pistes, vous avez le droit de m’aider à parfaire mes madeleines. Merciiiiiiiiiiiiiiii
 
Et n’oubliez pas de participer au KKVKVK #41
Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

8 réponses à “La madeleine perdue…”

  1. Knit Spirit dit :

    >J'ai une recette de madeleines toute simple qui fonctionne bien, faudra que je te retrouve ça ! (j'ai eu aussi la folie des madeleines à une époque ^^)

  2. Cybie dit :

    >Pour les madeleines pour qu'elles gonflent, il faudrait faire préchauffer le four plus fort, les enfourner à 210° par exemple 5 minutes et ensuite 5 minutes à 180° 😉

  3. Criky dit :

    >Il me semble que j'avais mis de la levure la seule fois que j'en ai fait. Ta recette à l'air bien bonne, mais juste une question, le beurre on l'intègre à quel moment ?

    C'est marrant, aujourd'hui on avait justement un grand débat sur les madeleines !

  4. Kty dit :

    >Pour que les madeleines aient une bosse, il faut créer un choc thermique. Donc après avoir bidouillé ta pâte, tu la mets au frigo 30/40 mn. Puis tu remplis les moules et hop, au four!

  5. Kty dit :

    >… et tiens : il y en a même qui font la pâte la veille (des filles super-organisées sûrement) !
    http://www.topsante.com/manger-mieux/Melanie-Martin/Madeleine-preparation

  6. JOhanna dit :

    >@ toutes : merci les filles pour vos conseils. Je me doutais bien qu'il fallait un choc thermique ou un truc dans le genre. Mais quand on a une subite envie de madeleines, le temps de pousse est bien trop dur à respecter. Promis, j'en refais bientôt (des belles).

    @ Criky : Ahaha ! Ma chère Criky, bien vu. J'ai rectifié l'article: le beurre fondu s'incorpore avant la farine. Bisoux

  7. Marie-Joëlle dit :

    >Variation sur le même thème: on rajoute à la pâte le jus et le zeste rapé d'un citron ou d'un citron vert (non traité)…. j'en ai fait hier soir! M'en direz des nouvelles 😉

  8. Trikoala dit :

    >Oh noooooooooooon!! J'ai envie de madelaine maison à cause de toiiiiiiiiiiiiiiiiii!!! (Y'a que moi qui écrit des commentaires comme une folle?) J'en avais envie avant mais elle a disparu! Et là elle revient!

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives