Les Papotages de Nana - Baba

Quand y’en a marre de la bûche et de la galette, y’a le baba

 

 

Aller hop, un dernier article avant de passer à 2013. Et ça sera une petite recette d’occasion à mi chemin entre Noël, le jour de l’an et l’épiphanie. Une recette de baba au Rhum revisité aux épices de Noel pour plaire aux ras-le-bolisés de la bûche, du chocolat et de la sempiternelle galette à la frangipane. 

 

Les Papotages de Nana - Baba

 

Et mode grosse flemme oblige, je vous balance comme ça telle quelle (vlan dans les dents) la recette réalisée il y a quelques jours par mes acolytes antibois parce que, moi, pendant ces fêtes de fin d’année, je ne blogue plus, je ne travaille plus, je ne twitte presque plus, je ne me lave plus, je ne cuisine plus. Enfin, une vraie bonne grosse flemme qui fait du bien.

 

Je vous rassure, j’ai quand même supervisé ET goûté le baba avant de vous coller une recette que je n’ai pas faite de mes blanches mains. Ce n’est pas le genre de la maison de faire des copiés collés de tout et n’importe quoi sans avoir testé au préalable. A bon entendeur…

 

Les Papotages de Nana - Baba

 

Ingrédients (pour 6 personnes)

 

Pour la brioche

 

125 grs de farine

50 grs de beurre

2 cas de sucre

2 oeufs

1 pincée de sel

10 grs de levure de boulangerie

10 cl de lait

 

Pour le sirop

 

10 cl de Rhum

1 baton de cannelle

1 étoile de badiane

3 clous de girofle

3 graines de cardamome

1 gousse de vanille

100 grs de sucre

1 litre d’eau

 

Facultatif

 

De la crème fleurette entière

Des étoiles en sucre pour la déco

Des fruits (confits, frais, au sirop…)

 

On commence par préparer la brioche : Dans une casserole ou au micro ondes, on fait tiédir le lait. Ensuite, on y ajoute la levure de boulangerie émiettée. On délaye pour bien l’incorporer. Ensuite, on ajoute dans l’ordre et sans arrêter de mélanger (à la feuille si on utilise le robot ou à la main) la farine, les oeufs entiers, le beurre ramolli (mais pas fondu !!!) le sel et le sucre. On obtient une pâte assez collante. C’est normal. On la laisse reposer dans un endroit chaud (près du radiateur ou dans le four allumé à 35°) avec un torchon humide posé sur le bol.

 

Au bout d’une heure, la pâte doit avoir doublé de volume. C’est à ce moment là qu’on la reprend et qu’on la rabaisse avec la main pour faire échapper tout le gaz de fermentation. Quand elle est complètement retombée, on la dépose dans le plat qui servira à sa cuisson et on la laisse pousser à nouveau une petite heure, sous torchon, en milieu tempéré.

 

Au bout d’une heure, on peut l’enfourner à four chaud (environ 170° pendant 30 minutes). Pour être sûr de la cuisson, il ne faut pas hésiter à planter une pointe de couteau. Si elle ressort sèche,la brioche est cuite. La brioche du baba ne doit pas une croute très dorée et très épaisse puisqu’elle doit ensuite être imbibée de sirop. C’est meilleur si c’est moelleux.

 

Pendant que la brioche cuit, on va s’attaquer au sirop: Dans une casserole, on fait chauffer 1 litre d’eau. On y ajoute le sucre, le baton de cannelle, la badiane, les clous de girofle, les graines de cardamome et la gousse de vanille fendue en deux. On fait bouillir avant de baisser le feu et laisser cuire une dizaine de minutes. Plus le sirop cuit, plus il sera corsé/ caramélisé. C’est à vous de voir comment vous l’aimez. Attention toutefois à ne pas laisser trop de liquide s’évaporer sinon, il en manquera pour bien imbiber le baba. A la fin seulement, on incorpore le rhum pour qu’il garde toutes ses propriétés. Et avant d’utiliser le sirop, on retire les épices qui se baladent dedans, bien entendu…

 

Quand le baba est sorti du four, il y a 2 techniques : Soit on le démoule et on lui fait prendre un bain dans le sirop en le retournant de temps en temps, très délicatement. Soit, on le laisse dans son moule et on l’arrose généreusement de sirop. Et une fois qu’il a bu tout le sirop, on le retourne sur un plat de service. C’est à vous de voir, les 2 façons fonctionnent bien. La seconde étant recommandé en cas de baba qui accroche au fond du moule.

 

Les Papotages de Nana - Baba

 

Pour la déco, on peut ajouter une crème chantilly maison, des fruits frais ou tout ce qui vous passe par la tête. Ici, je n’avais qu’une boite d’ananas au sirop, un reste de crème d’Isigny et des étoiles en sucre alors j’ai donné un air de fêtes à mon baba, comme j’ai pu. C’est pas si mal? Oui, c’est moi qui ai fait la déco…. mode grosse flemme off le temps de la dernière retouche photo.

 

Alors, il vous plait mon baba fin 2012?

 

Les Papotages de Nana - Baba

 

 

Les Papotages de Nana - Baba

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

4 réponses à “Quand y’en a marre de la bûche et de la galette, y’a le baba”

  1. Céline dit :

    Je ne suis pas fan des gâteaux « alcoolisés » (ni des bûches plein de crème d’ailleurs) mais ton gâteau là, il est un SUPER BEAU !

    • JOhanna dit :

      Je te dis un secret : si tu n’aimes pas l’alcool dans les gateaux (moi non plus), tu peux remplacer le Rhum par un trait de jus d’ananas. Mais le sirop est déjà pas mal tel quel 😉

  2. Naima dit :

    Joli ! C’est le grand retour du baba j’ai l’impression ! Cet été j’ai goûté un délicieux baba au limoncello surmonté d’une boule de sorbet au citron. Un régal…

    • JOhanna dit :

      C’est marrant, je me suis fait la même réflexion. On en voit partout des babas (pas tous réussis cela dit). Contente que celui-ci te plaise.

      Cet été, j’ai bien envie d’une version au citron et limoncello, tu m’as donné envie. J’adoooore ça 🙂

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives