Dans la salle de bains de Chouchou (Ep. 2)

 

Au mois de novembre, sans grande conviction, je me suis dis que j’allais vous emmener faire un tour dans la salle de bains de mon mec. Je n’étais pas certaine que le thème vous plaise puisqu’ici, on ne parle quasiment jamais de trucs de mecs. J’avais peur que le chamboulement soit grand dans cet univers rose et molletonné… Et justement, c’est sûrement ce qui a du vous attirer parce que vous êtes nombreuses à avoir réagi ou posé des questions sur la routine beauté de vos poilus.

 

J’ai donc décidé de récidiver (Par avance, je présence mes excuses à S. aka Chouchou qui va encore se prendre des remarques au bureau)(il parait que ses collègues lisent le blog – Salut les gars et les girlz ^^) en vous présentant encore quelques produits que mon cher et tendre utilise en ce moment.

 

Après la crème à raser et le parfum, il y a un incontournable dans la salle de bains des mecs (enfin en tous cas dans celle du mien), c’est le shampoing. Et je ne sais pas quelle relation votre moitié entretient avec ses cheveux mais le mien a une relation disons chaotique. C’est un peu « je t’aime moi non plus ». 

 

C’est à dire que Monsieur est doté de beaux cheveux – pas de problème là dessus. Ils sont bien brillants, doux et tout. Mais il en a peu (dans le jargon, nous dirons qu’il est clairsemé… comme c’est bien dit) et il a tendance à les perdre, à la moindre occasion. Je vous rassure, mon mec, c’est pas Monsieur Drumond, non plus. Pas d’horrible mèche cache misère en vue. On est loin, trèèèèèèèès loin du crâne d’oeuf. Mais tout de même, ce n’est pas la joie tous les jours.

 

Alors, pour retarder la calvitie au maximum, Monsieur se donne les moyens. On ne plaisante pas avec les cheveux !

 

Pour être au top, il alterne les marques et les types de shampoings et fait, de temps à autre, des cures de produits un peu plus luxe que la moyenne. Dans les périodes où il n’y a rien à signaler, il utilise des shampoings de supermarché (lui non plus n’est pas un snob du tiff) comme le dernier Fructis de Garnier à la passion qui sent divinement bon. Est il besoin de rappeler les effets vivifiants des acides de fruits?   

 

Par contre, dans les périodes de disette capillaire (comprendre : quand il fait trop froid, trop chaud, quand il va à la plage, à la montagne ou à la piscine, quand il fait trop de moto etc), il se rabat sur une cure de quelques semaines avec de produits plus ciblés comme le shampoing et l’après-shampoing de chez Viviscal qui est une marque réputée pour ses produits anti chute. Il parait même que les stars l’utilisent quotidiennement…

 

Cette marque promet une formulation avec près de 99% de produits naturels, sans sulfates, sans paraben et autres produits qui ont mauvaise presse, en ce moment. Ne sachant pas lire les étiquettes des produits, je n’ai pas été capable de vérifier. Par contre, ce qui est sûr et visible à l’oeil nu, c’est que l’homme a le poil cheveu plus brillant, plus vif et il a tendance à en semer un peu moins qu’avant, dans la douche. Il me chuchote même qu’il apprécie l’odeur de lavande qui se dégage du shampoing (perso, la lavande me révulse carrément… heureusement ça ne reste pas après le rinçage) et ne semble pas perturbé par l’application régulière d’après shampoing.  

 

Aurait on trouvé la solution ? ^^ 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

4 réponses à “Dans la salle de bains de Chouchou (Ep. 2)”

  1. Lola dit :

    Mdr, mon homme, lui est très basique au niveau de la salle de bains par contre mon fils de 20 ans use et abuse de produits en tous genres récupérés dans mes box… J’ai un ado barbu à longs cheveux bouclés qui a un look rasta mais passe de nombreuses heures dans la salle de bains… Et hop un petit gommage sur le visage puis un masque, et puis dis maman tu ne trouves pas que mes cheveux sont secs, si j’y mettais de l’huile… Bref, un homme qui prend soin de sa personne et je suis sure que les filles doivent apprécier… Je ne suis donc pas surprise de voir plein de produits dans une salle de bains d’hommes… Et il n’a pas à être gênés si ces collègues de bureau lisent ton blog car eux aussi profitent de l’hygiène de ton homme… Rien de pire que de travailler avec quelqu’un qui n’est pas net… J’ai donné…

    • JOhanna dit :

      Rooooh j’adore l’anecdote sur ton fils.
      Les garçons ont beau avoir l’air de gros machos, ils n’en restent pas moins de vraies poupoules finalement 🙂

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *