Les Papotages de Nana - LVQR

J’ai visité : L’usine de la Vache qui rit

 

Qui ne s’est jamais posé la question : « Comment est ce qu’on met La Vache Qui Rit dans le papier d’alu? » (ça marche aussi avec le chocolat et la marmotte mais ce n’est pas le sujet du jour)

 

Et bien, voilà la réponse à cette épineuse question qu’on s’est tous posé un jour et qui je l’espère vous permettra de mieux dormir ce soir. Ou alors, ce sera la fin d’un mythe et je m’en excuse par avance.

 

On commence par choisir de belles tommes de fromages nobles (et oui, contrairement aux idées reçues, le célèbre fromage en portions n’est pas fait à base de vieilles croutes immangeables), on y ajoute du beurre et des ferments.

 

Les Papotages de Nana - LVQRLes Papotages de Nana - LVQR

Les Papotages de Nana - LVQRLes Papotages de Nana - LVQR

 

Ensuite, il faut créer de toute pièce de belles boites blanches, bien rondes à partir d’un simple rouleau de carton. Ils sont balaises chez LVQR.

 

Les Papotages de Nana - LVQRLes Papotages de Nana - LVQR 

Les Papotages de Nana - LVQR

 

Même principe pour les emballages individuels des petits fromages : Ils sont créés à partir d’un rouleau d’alu géant, puis détaillés en 4 portions avant d’être totalement individualisés.

 

Entre temps, les formes sont remplies avec la pâte chaude qu’on dégustera une fois refroidie. Et il parait même que c’est chaleur du fromage qui soude le couvercle des formes en aluminium. Du coup, elles deviennent étanches…. Clever !!! 

 

Les Papotages de Nana - LVQRLes Papotages de Nana - LVQR

Ceci est une portion de vache qui rit chaude, comme personne ne pourra jamais en déguster. C’est un privilège réservé aux employés de l’usine. Et c’est impossible à reproduire à la maison, le fromage est fait pour ne pas refondre. Dommage, c’est délicieux ! 

 

Les Papotages de Nana - LVQR

Les Papotages de Nana - LVQR

 

Après le remplissage, vous l’aurez compris, on met les portions dans les boites. Les boites remplies se baladent sur des tapis roulants. Et hop, elles atterrissent un peu plus loin, là où elles seront fermées avec le logo si connu.

 

Les Papotages de Nana - LVQR

Les Papotages de Nana - LVQR

Les Papotages de Nana - LVQR

 

Chez LVQR, ils aiment bien les rouleaux géants alors même l’emballage extérieur est conçu de cette manière. J’adoooore tellement !

Finalement, c’est tout bête de faire de la vache qui rit, non? Vous auriez pensé à tout ça vous? Moi, j’vous dit franchement, je suis une vraie gosse… quand je visite une usine, je ne me pose pas trop de question, je savoure l’instant. Alors, cette balade était un vrai bonheur partagé avec la #BelTeam.

Et sinon, j’ai aussi visité la maison Vache qui rit avec toutes son histoire. Si vous avez raté cet épisode, c’est juste ici. Enjoy !

 

 Article commandé par la marque

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

5 réponses à “J’ai visité : L’usine de la Vache qui rit”

  1. Little Bounty dit :

    ahn génial la visite et surtout sympa de voir un peu les coulisses de la fabrication
    La vache qui rit, c’est tellement bon…

  2. Camille dit :

    Fantastique! Je travaille actuellement chez Bel, mais je n’ai pas encore eu l’occasion de visiter les usines, ça donne vraiment envie!

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives