La maison vache qui rit

 

Début février, avec une partie de la #BelTeam, j’ai visité non pas une maison EN vache qui rit (quoique ça aurait pu… tout était tout blanc et cotonneux dehors, on a falli confondre didonc) mais la maison DE la vache qui rit à Lons-le-Saunier (dans le Jura). J’ai aussi visité l’usine où on fabrique ce petit fromage tout mignon mais ça, je vous en parlerai une prochaine fois (j’avais trop de photos pour un seul article, en vrai).

 

Donc, nous sommes en février, il fait un froid de gueux dehors, il neige comme jamais (enfin depuis, il a neigé encore plus mais à l’époque on rigolait, on était naif, on croyait que l’hiver durerait 3 jours tu parles) et voilà la fine équipe partie visiter l’usine et le musée de la vache qui rit pour un projet dont j’aurais l’occasion de vous reparler (ouais, je fais trop durer le suspens là mais va falloir attendre encore un peu, c’est comme ça).

 

Le musée de la vache qui rit est en réalité l’ancien siège de la société BEL, la première usine où était fabriqué le fromage en portions – qui n’a pas toujours été en portions d’ailleurs. Au début, il était conditionné dans une boite de conserves type boîte de thon et se tartinait. Mais pour des raisons de conservation et d’hygiène, les portions individuelles ont remplacé les boites familiales dont l’ouverture n’était pas refermable (comme les boites de thon, j’vous dis).

Les Papotages de Nana - La vache qui rit

 

Quand on entre dans cette grande maison, on est saisi par la beauté et l’intelligence du lieu. C’est une habitation autonome mêlant le bois, la pierre ancienne et le béton et quelques plantes d’intérieur. Ya même des pattes de vache dessinées par terre. Quand je serai grande, je veux la même maison.

Les Papotages de Nana - La vache qui rit

Les Papotages de Nana - La vache qui rit

 

Et puis la visite commence (parce que je sens bien que vous n’êtes pas très sensibles au détail de la maison éco citoyenne): On se dirige vers la cave où quelques photos de famille nous en apprennent d’avantage sur l’histoire de la maison Bel. L’usine a ouvert ses portes en 1865 et depuis elle n’a jamais fonctionné autrement que sous le contrôle de la famille Bel.

Les Papotages de Nana - La vache qui rit

Les Papotages de Nana - La vache qui rit

Les Papotages de Nana - La vache qui rit

Les Papotages de Nana - La vache qui rit

Les Papotages de Nana - La vache qui rit

Ce n’est qu’en 1921 que le petit fromage fondu trouve son nom et son logo. Et si vous voulez savoir pourquoi la vache qui rit… rit… allez lire cet article, vous comprendrez mieux. Ensuite, le logo évoluera au fil des années. Au début, Madame Bel lui ajoute des boucles d’oreilles pour que cette vache ait l’air plus rigolote et sympathique. Puis, elle reprend les codes des époques qu’elle traverse sans prendre une ride. Aujourd’hui, la vache qui rit est plus jeune et fraiche que jamais. J’aimerai bien connaître son secret de jouvence…

 

Quant aux campagnes, elles sont également légères et toujours dans l’air du temps. Comme quoi, une communication simple autour d’un produit simple peut s’avérer très efficace. 

Les Papotages de Nana - La vache qui rit

Les Papotages de Nana - La vache qui rit

Les Papotages de Nana - La vache qui rit

Les Papotages de Nana - La vache qui rit 

Les Papotages de Nana - La vache qui rit

Les Papotages de Nana - La vache qui rit

Saviez vous que la vache qui rit est l’une des seules marques 100% française dont le nom se traduit dans tous les pays où elle est distribuée? C’est pour que chaque pays ait l’impression que le produit est local. Alors que NON !!!!! Les gars, quand vous mangez de la vache qui rit, vous mangez F.R.A.N.C.A.I.S. mouahahahaha ! J’adooooore.

 Les Papotages de Nana - La vache qui rit

Et puis, on ne peut pas finir une visite de musée sans passer par la case rigolade. Oh comment je suis trop grande et trop fine (hin hin, j’ai supprimé toutes les photos où je suis aplatie, élargie, déformée… control freak de l’image ^^) !

Les Papotages de Nana - La vache qui rit

 

Et on termine par la case boutique (Allo Monsieur le banquier, c’est pas ma fauuuuuuute). Et là, OMG. C’est le paradis !!!!!!! On trouve absolument tout brandé la vache qui rit. Et en plus c’est fait avec goût: les torchons, les mugs, les peluches trop cutes <3, les plateaux, le gaufrier qui fait des gaufres la vache qui rit. Non mais je veux mourir ici tellement c’est fun. 

 

Les Papotages de Nana - La vache qui rit 

Les Papotages de Nana - La vache qui rit

Les Papotages de Nana - La vache qui rit

Bon, bref, vous l’aurez compris, pour rester jeune et belle, il faut manger de la vache qui rit et se marrer de tout et de rien.

Ah si tout était si simple?

Article commandé par la marque

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

16 réponses à “La maison vache qui rit”

  1. flou dit :

    sympa cette petite visite!

  2. jackie dit :

    Super article !
    je suis fan de la vache qui rit depuis mon enfance et là je dois dire que tu lui rends un très très bel hommage.

    Mais ce que je préfère par dessus tout, c’est la vache qui rit de gaulle… Je la cherchais désespérément depuis des siècles et c’est toi qui me l’as retrouvée. Merci Miss Papotages <3

  3. Merci et bravo pour cet article qui nous a tous fait rougir de plaisir. Votre sépulture vous attend à la boutique. Le plus tard possible cependant 😉

    P. Markarian
    Directeur de La Maison de La vache qui rit

  4. Maite dit :

    Merci pour cette petite visite ! T’as du bien t’éclater !!! Et moi aussi maintenant je veux acheter pleins de trucs LA VACHE QUI RIT !!!! Bisous

  5. sheba2 dit :

    Bonjour ,

    . . . . La vache qui rit c’est bon !

    ( pas la peine d’en faire tout un fromage . . . ).

    En tout cas j’ai bien rit .

    amicalement

    sheba2u .

  6. Lola dit :

    J’adore la Vache Qui Rit et j’adore ton article, et moi aussi je veux plein d’articles de La Vache qui Rit pour être dans mon mini-chez-moi!!!

  7. Criky dit :

    Je veux y aller !!!!!!

  8. missfigolu dit :

    J’ai appris plein de choses ! merci 🙂

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives