Filorga aura ma peau :)

 

Vous savez comment on se rend compte si un produit cosmétique est bien?

 

On peut le tester oui, c’est une approche plutôt simple et logique. C’est un peu la base. Certes.

 

Mais, on peut aussi tester un produit dont on a entendu parler en bien (ou en mal d’ailleurs, peu importe) et ne pas réussir à se faire une idée tout à fait personnelle et définitive à cause de ce qu’on a entendu à son sujet, justement. Ça m’arrive de temps en temps à vrai dire et quand c’est le cas, je suis bien embêtée car j’ai peur que mon avis fluctue. Un jour, il fait beau, je suis de bonne humeur et ma peau va bien réagir. Le lendemain, j’ai mal dormi, mal digéré, il pleut… et ce même produit ne va pas avoir les vertus qu’on lui confère.

 

Dans ces cas là, la meilleure solution – je crois – est de laisser ce fameux produit de côté quelque temps et d’y revenir et laisser la magie opérer. C’est à peu près ce qui s’est passé avec Filorga. Je m’explique…

 

En réalité, je dois d’abord vous confier que j’étais déjà à moitié acquise à la cause de cette marque parce qu’elle me faisait de l’oeil dans les rayons de ma parapharmacie depuis plusieurs années. Un packaging blanc, sobre comme j’aime, un peu translucide, lettrage noir très chic. Ça donne la sensation d’une marque haut de gamme avec des produits très précis et actifs au vu des noms à la consonance médicale. Je n’avais pourtant jamais osé me lancer avant de rencontrer Marianne, directrice de la comm de la marque, justement à cause de cet aspect très pointu et ciblé qui me faisait un peu peur.

 

Enfin bref, je tournais autour du pot sans me lancer. Et puis, grâce à Marianne qui m’a tout bien expliqué, il y a quelques semaines, je suis repartie avec une routine complète à tester, pour me faire mon opinion et idéalement pour faire plaisir à mon épiderme vieillissant (l’âge du Christ, c’est un âge canonique un peu). Dans ma besace, il y avait donc un soin de jour ultra hydratant : l’hydra filler, un contour de l’oeil qui agit à la fois sur les cernes, les poches et les rides: l’optim eyes et un soin de nuit, le petit dernier de la marque : le sleep recover supposé te lisser la face en une nuit au point que tu te réveilles telle la belle au bois dormant, belle et fraiche comme la rosée (j’te jure les comtes de fées, ça nous fait vraiment croire  n’importe quoi).

 

Me voilà donc partie pour tester tout ça hyper scrupuleusement pendant plus d’un mois. Or, malgré toute l’envie que j’avais de trouver des vertus à ces crèmes, rien ne se passait. Peut être que j’en attendais trop…

 

Et puis, je suis partie en vacances avec le strict minimum (en dose miniature, de surcroit) et j’ai été obligée d’abandonner la routine Filorga que je n’avais pas très envie de transvaser dans des flacons de voyage moches, pas dignes de la marque. 

 

Et puis, je suis revenue de vacances (et oui, les bonnes choses ont toujours une fin), après avoir laissé ma peau en friche pendant 15 jours, en Californie (soleil, clim à fond, poussière, sable, jetlag, pelouse-verte-de-Coachella, mojito-piscine-du-Bellagio etc). Du coup, je savais qu’elle aurait de vrais besoins de soins au retour. Et c’est là que Filorga a fait des miracles.

 

Le sleep recover s’est avéré assez bluffant sur le teint. J’avais l’air reposée malgré mon retour chaotique (passer plus de 24 heures sans dormir est une chose qui se voit immédiatement sur mon visage, c’est sans appel). C’est un soin qui se présente dans un flacon pompe, très hygiénique. C’est une crème plutôt fluide qui s’utilise le soir avant d’aller se coucher, en remplacement de sa crème de nuit habituelle. On peut en mettre plus ou moins selon ses besoins. Ma peau ayant tendance à boire immédiatement tout ce que je lui donne, j’en mets la dose et c’est super confortable. 

 

Quant au soin de jour, l’hydra filler, j’adooooore. C’est une crème à la densité beaucoup plus importante que le sleep recover. Il est présenté dans un pot où on doit mettre une spatule (ou ses doigts quand on est une grosse crapougne ^^). C’est peut être le seul point négatif que je trouve à ce produit. Hormis cela, on dirait de la crème fraiche légèrement fouettée/ retombée. Son pouvoir hydratant est indéniable. La peau est tout de suite souple et confortable, belle et prête à maquiller sans attendre.

 

Et l’odeur des produits Filorga !!!! Vous n’avez senti cette odeur si particulière? Raaaaah, c’est indescriptible mais c’est du bonheur en tube. C’est un peu comme l’odeur d’Abercrombie & Fitch qu’on sent à l’autre bout de la rue. Cette marque a une signature olfactive et rien que pour ça, je dis chapeau les gars !!!! 

 

A mon avis, le seul produit qui n’a pas totalement tenu ses promesses, c’est le contour de l’oeil. Mais, je crois que ce n’est pas sa faute. J’ai vraiment des besoins de grands mères à ce niveau là. J’envisage de me tartiner du beurre (salé, s’il vous plait, n’oubliez pas mes origines bretonnes par pitié) sous les yeux, seul produit que j’estime assez hydratant pour mes yeux (LOUL). Plus sérieusement, l’optim eyes est un gel qui sort d’un flacon pompe. C’est un peu le même principe que le sleep recover en miniature. Le gel qui en sort est certainement gorgé de plein de bonnes choses mais il est clairement trop light pour ma problématique de contour de l’oeil déshydraté comme le Sahara. Je n’ai donc pas persévéré dans le test. Je pense le tester de nouveau cet été. Sa texture devrait mieux convenir dans des conditions moins extremes. Je vous dirai ce que j’en ai pensé.

 

En tous cas, la conclusion de tout ça, c’est que je n’avais peut être pas réuni les bonnes conditions pour tester cette marque, la première fois. Et je suis ravie d’avoir persisté au vu des résultats obtenus depuis mon retour. 

 

A vous les studios…

 

 

  

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

9 réponses à “Filorga aura ma peau :)”

  1. Ingrid dit :

    Conquise aussi par le sleep recover, magique vraiment. Je stresse énormément et dors peu ces derniers temps, heureusement ce produit me permet d’avoir une mine potable ! Mais je dois avouer que je suis totalement addict de leur crème resurfaçante nuit :D.

    Contente de ma routine Filorga ! Et contente d’avoir découvert ton blog depuis l’évènement Filorga ^^ !

  2. Poupoune dit :

    En fait le Optim Eyes n’est pas axé sur l’hydratation, c’est pour ça qu’il est trop juste pour toi. Il contient un peu d’acide hyaluronique, mais n’est effectivement pas axé hydratation.

    • JOhanna dit :

      Haaaaan ! Tu m’ouvres des perspectives là tu sais. J’avais jamais envisagé que l’acide hyaluronique pouvait avoir d’autres vertus que l’hydratation. Merci 🙂

  3. Jade74 dit :

    J’ai trouvé ces papotages un peu par hasard…
    Moi aussi, je suis complètement accro à Filorga. J’y trouve vraiment mon compte et ma vieille peau aussi!
    Un petit truc: je me suis laissé entraîner à essayer Nuskin.
    Leurs produits ne me conviennent pas, SAUF les ampoules de sérum AgeLoc Galvanic Spa. Se faire (S’) offrir l’appareil, faire 3 fois par semaine le traitement en ampoules + la luminothérapie Filorga les autres jours soit 4 jours sur 7. J’arrête Nuskin et je continue avec la luminothérapie au rythme que ma peau demande. C’est génial. Ca se complète très bien.
    Leur BB crème tient aussi toutes ses promesses!
    Bravo Filorga et à bientôt à toutes

  4. edith dit :

    salut je vient d acquérir l appareille à Leeds quand pense tu merci et à bientôt

  5. armelle dit :

    Pour Noël, mon mari m’a offert skin absolute, agréable à passer, ça sent bon, trop contente…Mais au matin, stupeur, le bas de mon visage est tout congestionné, sur les joues ma peau est marbrée, je suis DEFIGUREE…

  6. Michèle dit :

    Moi j’ai fait une réaction à absolute eyes. Ça m’a fait gonfler les yeux et après ma peau s’est desséchée. Et à pelé comme après un coup de soleil
    Du coup je n’ai plus envie de réessayer. Quelqu’un a til déjà eu cette réaction.
    Sinon rien à dire sur le reste de la gamme.

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *