Les Papotages de Nana - Routine démaquillages

Démaquillages*

 

* Je voudrais dédicacer cet article à celle qui m’inspire chaque jour et sans laquelle je n’aurais jamais trouvé de titre. Je parle bien sur de (dé)maquillages. Bisoux copine 😉

 

Dans la série « la lessive qui lave plus blanc que blanc », les pubeux et les marketeux essaient de nous faire croire qu’il existe des démaquillants qui démaquillent meilleur que mieux. Après le lait, le gel et l’eau micellaire, on nous vend aujourd’hui l’huile et le beurre démaquillants. Tu le sens que je suis septique…

 

Perso, j’ai longtemps été fidèle à l’eau démaquillante au thé vert de Barbara Gould. Puis, un jour une dermatologue m’a dit que je devais impérativement passer à l’eau micellaire, seul salut pour mes pores dilatés et mes quelques poussées d’acné mens(tr)uelles. Alors, docile et bien élevée, je suis allée à la pharmacie et mon choix s’est porté sur une « valeur sûre » : la créaline de Bioderma. N’ayant pas d’antécédents en matière d’eau micellaire avant l’achat de celle-ci, je l’ai immédiatement trouvée top. Forcément, les micelles qui viennent grignoter le maquillage et les saletés du quotidien s’avèrent hyper efficaces par rapport à une eau démaquillante classique. On est à la limite du geste jouissif quand on voit le coton changer de couleur et ramasser toutes les cochonneries accumulées au fil de la journée ^^  

 

Mais depuis, j’ai eu l’occasion d’en tester d’autres (des eaux micellaires). Avec rinçage sans rinçage, l’éternelle question… Avec des micelles colorées, transparentes, bio, naturelles, ou pas, du parfum ou pas… Parmi toutes celles qui ont fait un passage dans ma salle de bains (et dont vous pouvez voir un échantillon sur la photo ci-dessus), j’ai eu un faible pour la version sortie chez Polaar, et celle de Topicrem (qui n’est d’ailleurs pas une vraie eau micellaire à proprement parler : en tous cas, ce n’est pas marqué dessus). Toutes 2 sont sans couleur, sans odeur mais pas sans compétence : peau parfaitement démaquillée, sensation de confort après le passage du coton, ras sur les boutons et autres réactions joyeuses. Top !

 

Avec le recul, j’aurais même tendance à penser aujourd’hui que finalement la créaline fait le job sans chichi et n’a comme plus value que son large choix de format (voyage, découverte, famille nombreuse…) et son prix souvent en promo. Et si elle a tant de succès, c’est sûrement du au fait que c’est l’une des premières (sinon LA première) ayant existé sur le marché. Forcément ça aide…   

 

N’empêche qu’une fois prise dans l’engrenage du démaquillage, j’ai fini par avoir envie de voir ce que les nouvelles textures – beurre et huile – avaient dans le ventre. Peut être bien que les marketeux n’exagèrent pas le phénomène. 

 

En crash test dans ma salle de bains, depuis quelques semaines, 2 textures, 2 coups de coeur.

 

Les Papotages de Nana - Routine démaquillages

 

Mon premier coup de coeur va à l’huile démaquillante The Body Shop à la camomille. Des fois, je me demande si je suis objective avec cette marque parce que tout ce qu’elle sort me plait. Mais je crois qu’au fond, elle a vraiment de bons produits à des prix tout à fait corrects, ce qui oriente grandement mon choix. En l’occurrence, l’huile démaquillante ne coute que 15€ et elle dure longtemps… longtemps. Il ne suffit que d’une ou deux pressions pour démaquiller totalement et parfaitement le visage. Je la trouve d’autant plus économique que je n’utilise pas de coton. Je me contente de masser le produit avec les mains avant de retirer l’excédent avec une éponge imbibé d’eau florale. La peau est toute soyeuse après coup. Pas besoin de rajouter une tonne de crème pour se sentir confortable. Le seul petit hic – mais que je reprocherai à toutes les huiles – c’est la sensation de voir trouble après le démaquillage, comme s’il restait un peu de produit dans les yeux. Heureusement, ça se dissipe rapidement et ne pique pas ni ne fait gonfler les paupières.

  

Les Papotages de Nana - Routine démaquillages

 

Mon second coup de coeur n’est ni tout à fait une huile ni tout à fait un beurre mais plutôt une crème onctueuse lactée. Pourtant, son nom pourrait induire en erreur la plus intransigeante des blogeuses beautés : C’est l’huile démaquillante lactée Marionnaud Nature. Alors là, pardon, mais ce truc sent le chocolat et me fait fondre de plaisir à peine j’en dépose dans le creux de ma main. C’est un vrai petit moment égoïste rien qu’à moi dans la salle de bains. Je n’utilise pas ce produit tous les jours car il demande un peu de travail pour que le démaquillage soit complet mais pour le week end, quand j’ai le temps (enfin, il faut le dire vite), je prends un réel plaisir à appliquer ce gel épais, onctueux qui se rapproche du beurre pommade et se transforme en lait au contact de l’eau. Il nécessite un massage du visage pour le chauffer et révéler ses qualités optimales et ensuite quel bonheur cette odeur de chocolat qui se répand sur la peau. Comme pour l’huile, je ne rince pas à grande eau car je préfère utiliser une éponge imbibée d’eau florale (c’est tellement snob) (mais c’est raccord avec le fait que je n’utilise plus d’eau u robinet sur le visage) et me voilà prête à retrouver Morphée dans les meilleures conditions. Du coup, je lui pardonne son nom pas tellement bien adéquat.  

 

Et vous, c’est quoi votre routine démaquillage?

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

18 réponses à “Démaquillages*”

  1. So dit :

    Nan mais comment t’as pillé le titre de mon blog, toi !!!!!

  2. Anne dit :

    Je suis très eau micellaire (la bioderma) que je rince. Mais ton beurre huile lait de bodyshop me parle vraiment. Par contre, n’étant pas très bec sucré, le côté chocolat de la marionnaud sera plutôt pour moi un repoussoir. Quant au scepticisme ambiant de ton début de post, oui ça me le fait aussi, mais à propos de toutes les dénominations de produits et surtout de leurs ingrédients miraculeux ;-).

  3. Marjorie dit :

    Super ton article! Je testerai bien la version de chez Marionnaud, il faut que je regarde la composition!
    En tout cas, après avoir utilisé pendant des années du lait démaquillant et autres lingettes, rien ne peut battre l’huile démaquillante :-p
    Plus besoin de cotons et fini les yeux de panda le lendemain! (preuve que je n’étais pas si bien démaquillée ^^)

    Pour le fait de voir trouble après t’être démaquillée, est-ce que tu ouvres tes yeux pendant ton démaquillage? En fermant bien les yeux avant le rinçage, je n’ai plus de problème 😉

  4. Personnellement, j’utilise un lait démaquillant pour démaquiller ma peau sèche 🙂 mais je suis bien tentée par l’eau micellaire et par l’huile, deux textures qui me font envie 🙂 bisous!

  5. Adeline T. dit :

    j’aime aussi beaucoup les eaux micellaires dont la bioderma bien sur!!

    • JOhanna dit :

      Oui la Bioderma est cool mais après avoir testé une multitude d’eaux d’autres marques, elle me fait moins l’effet d’être si extraordinaire que ça 🙂

  6. Perso j’utilise aussi de l’huile depuis quelques moi et je trouve ça trés bien, j’aime bien me masser légeremen tle visage avec. J’utilise d el’huile de papaye idéal pour les peaux mixtes qu ej’achète sur aroma zone et je rince à l’eau et ensuite au savon d’alep avec une petite éponge Konjac!! j’adore ce petit rituel du soir!!

  7. Clem dit :

    Je suis devenue une inconditionnelle de l’huile démaquillante Shu Uemura il y a quelques années après avoir erré de produit en produit. Peau mixte, soit j’avais l’impression de passer mon doux minois au decap´fou, soit j’avais l’impression de n’avoir rien nettoyé du tout et me réveillais fan de Cure ou panda triste avec des restes de mascara partout.
    L’huile côute un peu cher de premier abord mais elle est infaillible, le format familial en flacon pompe semble increvable. Un coton pour les yeux (nooooooooon, je ne me maquille pas comme un camion volé), un massage pour le visage, je rince et zou!

  8. Ingrid dit :

    Pour le moment, je reste très eau micellaire pour me démaquiller. Notamment mon eau micellaire Corine de Farme dont je parlais sur mon blog. J’attends d’avoir terminé celui-ci pour attaquer L’Eau Micellaire Hydra Science – Gamme Science by LES COSMETIQUES DESIGN PARIS :p

    Après, je changerai ^^ et je passerai à autre chose qu’une eau micellaire…ou pas 😀

    • JOhanna dit :

      En fait, j’aime bien les eaux micellaires aussi. Je crois que ça dépend surtout du temps que j’ai envie de passer à l’étape du démaquillage 😉

  9. JOhanna dit :

    Ah oui mais on ne joue pas dans la même cour madame !
    L’huile Shu Uemura n’est pas du tout au même prix que celle de The Body Shop ou Marionnaud.
    Mais on m’en a dit beaucoup de bien c’est vrai 🙂

  10. Chtiterikku dit :

    En ce moment moi j’utilise l’huile démaquillante de L’Oréal et je trouve ça génial car en grande flemmarde, ça démaquille et lave en même temps je suis fan 🙂

    Par contre c’est vrai qu’entre les moments où je l’utilise à Paris et à Belfort je sens une différence, sûrement liée à la qualité de l’eau que je trouve moins calcaire à Belfort. C’est quoi l’eau florale que tu utilise ?

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives