Les Papotages de Nana - Le Creuset

Inaugurer une cocotte Le Creuset dignement – Boeuf aux carottes (+ concours)

 

Pour la petite histoire, j’ai récemment fait faire des travaux dans ma cuisine parce qu’elle vieillissait un peu et qu’elle méritait un bon coup de jeune. Même si c’est la plus petite pièce de la maison (ou devrais je dire un couloir), elle a toutes mes attentions puisque c’est là que je passe le plus clair de mon temps, juste après le coin bureau qui se trouve à 70 centimètres de là.

 

Et comme j’aime à croire qu’il n’y a pas de coïncidences dans la vie, et bien, c’est précisément ce moment qu’a choisi Le Creuset pour m’envoyer l’une des cocottes de sa nouvelle collection : Sisal mat, j’adore !

 

Je ne pouvais rêver mieux pour immortaliser la nouvelle déco de la cuisine et reprendre en main les fourneaux délaissés quasiment un mois complet. Et qui dit nouvelle cocotte ultra mode dit nouvelle recette inédite jamais publiée sur le blog. Mais comme on est aussi dans la plus pure tradition des cocottes en fonte, il fallait respecter la tradition avec une recette de saison et une recette qui sent bon le retour aux classiques. Et c’est avec un petit pincement au coeur que j’ai donc sali les jolis carreaux métro avec des éclaboussures de boeuf aux carottes. Ouais, mais c’est tellement bon 😀

 

Les Papotages de Nana - Le Creuset

Les Papotages de Nana - Le Creuset

 

Ingrédients (pour 2 gourmands ou 4 assiettes normales)

 

1 kgs de morceaux de boeuf (gîte à la noix, gîte, paleron, basses côtes, collier)

1 kgs de carottes

2 oignons 

1 branche de thym frais

1 feuille de laurier

1 gousse d’ail

1 cac de mélange d’herbes de provence

Sel, poivre

Eau froide

Huile d’arachide

 

NB : Ceci est ma version familiale du boeuf aux carottes. Elle est simplifiée, sans vin  ni farine ni pommes de terre mais c’est comme ça que je l’aime 🙂

 

On commence par éplucher les carottes et les couper en tronçons à peu près égaux.

On fait de même avec les oignons qu’on découpe en quartiers grossièrement.

Pour la viande, soit on demande à son gentil boucher de la préparer sinon on peut le faire soi même en retirant le gras, les nerfs etc… et en découpant de gros morceaux généreux. Attention : Il faut garder un peu de gras pour nourrir la viande et donner du goût lors de la cuisson.

 

Dès que tout est prêt, on fait chauffer la cocotte avec un fond d’huile. Quand l’huile est chaude, on dépose les morceaux de viande pour les saisir. On les retourne dès qu’ils sont bien colorés sur une face pour faire colorer les autres côtés. Cela prend à peine quelques minutes. 

 

Ensuite, on ajoute les oignons et les carottes. On laisse cuire quelques minutes en remuant bien. Puis, on ajoute le thym et le laurier. On recouvre d’eau froide. On laisse cuire 1h30 minimum, à couvert, à feu moyen. Attention que ça ne déborde pas ! De temps en temps, on revient vérifier la cuisson et on enlève l’écume qui s’est formée à la surface de l’eau, ce sont des impuretés.

 

Les Papotages de Nana - Le Creuset

 

A la fin de la cuisson, la viande doit être bien tendre et les carottes fondantes. C’est à ce moment là qu’on ajoute les herbes de Provence pour parfumer et qu’on assaisonne. Je ne le fais jamais avant parce que le bouillon en réduisant risque de finir trop salé. 

 

L’idéal est de préparer cette recette la veille pour le lendemain. Les saveurs auront d’avantage le temps de se mélanger et la viande n’en sera que plus fondante encore.

 

Et avouez que c’est une vraie recette cocooning de saison ça 🙂

 

Les Papotages de Nana - Le Creuset

 

Bonne dégustation les gourmands. 

 Et merci Le Creuset, cette collection mate est sublime <3

 

 

Infos pratiques: Cocotte Le Creuset Sisal mate (ronde 24 cms) – plateau et serviettes Ikea – bols Monoprix 

 

Et sinon, je viens de me rendre compte que j’ai oublié de vous parler du concours organisé par Le Creuset sur sa page Facebook. A Partir du 19 novembre prochain, les internautes sont appelés à voter pour leur photo de cocotte préférée (dont la mienne hihiiiii. Enfin, celle d’introduction de cet article). Parmi les votants, 3 seront ensuite tirés au sort pour remporter des cadeaux issus de la nouvelle gamme mate à croquer (dont des cocottes !!!). Alors foncez dès mardi pour tenter votre chance. Bisoux. Bisoux.

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

7 réponses à “Inaugurer une cocotte Le Creuset dignement – Boeuf aux carottes (+ concours)”

  1. Bulles de Flo dit :

    Miom miom miom !!!
    Ça sent bon à travers l’écran 😉 Quant à Le Creuset, j’ai une cocotte à la maison, c’est super quali !

  2. Miam
    J’ai utilise la mienne ce midi … Une jolie couleur Cassis 🙂
    Cadeau de belle maman pour Noël de l’année dernière.

  3. AsianGirl dit :

    Je tente la recette cette semaine!

  4. SacMode dit :

    Il tout à l’air délicieux 🙂

  5. Adeline T. dit :

    J’attend impatiemment celle que j’ai commandé…. Je pourrais alors tester ta recette! Ca met l’eau à la bouche en tous cas.

    Bises

  6. quelle chance c’est un super cadeau. j’ai une très grosse cocotte en fonte et une petite en grès mais il me manque ce modèle rond intermédiaire. j’aimerais piquer celle de ma mum mais elle sera pas trop d’accord. j’ai fait une cocotte ce WE : daube de boeuf à l’orange… on garde l’esprit

  7. Philippe dit :

    Quand vous dites « saisir » pouvez-vous préciser le feu (le chiffre/12) ? Je demande car j’ai récemment abîmé l’émail de ma cocotte Le Creuset et Le Creuset m’a refusé la garantie sous prétexte que j’avais sûrement saisi des viandes sur feu > 5 – ce qui est vrai). Pour moi « saisir » c’est environ 8/12 minimum afin de colorer… Qu’en pensez-vous ? Pour info, la garantie Le Creuset ne marche que si vous utiliser leurs cocottes sur des feux 1 à 5 :o(

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *