Les Papotages de Nana - Une journée sans faim

Une journée sans faim, retour sur une journée folle

 

Au début du mois d’octobre, je vous ai parlé d’un projet auquel j’ai participé et qui me tenait à coeur:  « Une journée sans faim », le concours de cuisine organisé par Marmiton et Electrolux (petit reminder).

 

C’était une super expérience au cours de laquelle j’ai pu me mettre dans la peau d’un Piège ou d’un Camdeborde et gouter les plats les plus créatifs d’une bande de joyeux cinglés amoureux de la cuisine et prêts à relever des défis foufous.

 

Mais depuis la petite vidéo teasing de la mort qui tue, je ne vous avais pas raconté comment s’est passé le tournage, qui a fait quoi, si j’ai été malade (non, j’déconne), qui a gagné etc… Alors, voilà, il est temps que je vous en dise un peu plus!

 

Au cours de la première journée de tournage, 6 équipes ont été formées par tirage au sort des candidats (qui ne se connaissaient pas du tout à leur arrivée – ça met dans le bain direct). J’ai été hyper contente de voir que dans le lot je connaissais 2 minois. Celui d’Elodie et celui d’Estelle, que vous connaissez peut être (sinon, foncez, elles ont toutes les 2 un joli blog).

 

Ensuite, avec Nathalie et Christophe, mes 2 acolytes du jury, nous avons annoncé aux candidats déjà bien stressés les épreuves du jour. Les équipes devaient s’affronter 2 par 2 sur un thème imposé : un petit déjeuner à tout casser, un déjeuner surprise et un apéro dinatoire tout en couleur. Je vous rassure, toutes les équipes n’ont pas cuisiné sur les 3 thèmes. On a tiré au sort quelles équipes s’affronteraient sur quel thème.

 

Ajoutons à cela quelques petites difficultés supplémentaires histoire de faire monter la pression d’un cran sinon c’est pas drôle : 1h30 de cuisine, pas une minute de plus et un panier imposé découvert quelques minutes seulement avant de cuisiner. Chaud non ?! Vous auriez fait quoi, vous?

 

Et bien nos candidats (j’emploie le masculin parce que bien que les candidates aient été largement représentées, il y avait tout de même un garçon en lice et même un sacré compétiteur) nous ont bluffé par leur créativité et leur professionnalisme. 

 

Nous avons donc pu nous réveiller en douceur avec les petits déjeuners de l’équipe de Sylvie et Nathalie contre celle de Claudia et Elodie. La vidéo est juste . Mention spéciale pour la soupe chocolat/ banane d’Elodie. Désolée si mes comparses s’ont pas été emballé mais moi, j’avais de nouveau 7 ans devant cette petite soupe bien onctueuse. J’ai adoooooré ! Elodie, j’en reveux (c’est noté?) 

 

Ensuite, nous avons été régalés par les déjeuners surprise de l’équipe de Tatiana et Estelle vs l’équipe de Véronique et Peggy. Huuuum le dessert d’Estelle et Tatiana : De la poire fondante, un sablé bien beurré, du caramel et du croustillant <3 <3 <3 Allo? Service de livraison à domicile? 3 portions merci !!!!! Et pour voir ce que ça donne, l’épisode en vidéo est juste ici.

 

Les Papotages de Nana - Une journée sans faim

 

Enfin, les apéros dinatoires de toutes les couleurs de Sophie et Felipe contre Nathacha et Mei Mei nous ont ravi. On ne savait plus où donner de la tête tellement il y avait de choses dans les assiettes. De la couleur qui explose dans tous les sens, des épices, des saveurs incroyables, du sucré/ salé, de l’audace. Bref, une vraie réussite, la preuve. Et si on a bien senti les influences des plus grands chefs dans l’assiette de Felipe et Sophie, je veux bien la recette de la soupe d’oeuf et la bouchée de champignons aux 3 poivres, ok Felipe? 😉 

 

Les Papotages de Nana - Une journée sans faim

 

A la fin de la dégustation, non seulement, je n’avais absolument plus faim (!) mais en plus, j’étais ultra fatiguée. Mine de rien, on ne réalise pas à quel point c’est prenant de jouer le jeu d’un tel tournage. L’attente entre les épreuves est longue, ça sent merveilleusement bon dès qu’on passe une tête en cuisine. En même temps, on n’ose pas rester trop longtemps dans les pattes des candidats de peur de les déconcentrer.

 

Ensuite, vient le moment tant attendu de la dégustation et là c’est l’horreur parce qu’on sait que Non Non Non ! il ne faut pas faire sa goulue et tout manger même si c’est ultra bon. Il faut garder de la place pour TOUT goûter et rester pro jusqu’à la fin. Le rototo en fin de repas n’est pas très télégénique et encore moins agréable dans le micro du monsieur au son qui entend jusqu’à ton ventre qui gargouille. Et ouiiii, il faut le savoir 😉

 

Les Papotages de Nana - Une journée sans faim

 

Les Papotages de Nana - Une journée sans faim

 

A l’issue de cette première journée intense, ce sont les équipes de Felipe et Sophie d’une part et Tatiana et Estelle d’autre part qui ont été désignées pour participer à la grande finale, le lendemain. Et là, gros challenge : Chaque équipe a eu 4 heures pour nous préparer un menu gastronomique en 4 étapes : amuse bouche, entrée, plat ET dessert, s’il vous plait. Toujours sur le principe du panier surprise, ces 4 heures d’attente ont été pour le jury une vraie torture et sûrement une véritable compétition pour les candidats. Encore une petite vidéo.

 

Et sans mentir, départager les 2 équipes a été la chose la plus compliquée de tout ce concours de cuisine. Jusqu’à la dernière minute, on n’était pas d’accord avec Christophe et Nathalie. On avait même mis des points pour chaque plat histoire de trouver une issue cartésienne à ce dilemme. Et bien même là, on a frôlé l’échec, les 2 équipes étant ex aequo jusqu’au dessert. C’est finalement, dans un mouchoir de poche que l’équipe de Felipe et Sophie a remporté cette édition d’une Journée sans Faim organisée par Marmiton dans une superbe cuisine entièrement équipée par Electrolux. 

 

Je les félicite encore ici pour leur victoire. Et j’en profite pour dire un grand bravo à toutes les participantes qui n’ont pas gagné mais qui ont bien combattu et n’ont pas démérité. Sincèrement, je suis admirative de la prestation.

 

Les Papotages de Nana - Une journée sans faim

 

Merci aussi à l’équipe Marmiton, Christophe, Nathalie, l’équipe Electrolux, la fabuleuse Anne qui m’a rendue bêêêêêlle le temps d’un tournage et tous les gars à la technique qui ont du en baver à nous regarder manger 8 fois, sans compter le montage 😉

 

PS: Le premier qui se moque parce que je dis « petit » à toutes les phrases, je le cuisine aux petits oignons hein 😉 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

4 réponses à “Une journée sans faim, retour sur une journée folle”

  1. StellaCuisine dit :

    Ca a été une journée sans faim de folie, de belles rencontres, bonne humeur et gourmandise au rendez-vous.

    Merci à vous pour cette superbe journée, et ces moments qui resteront gravés 🙂

  2. MereCruelle dit :

    Han!!!!!!!! Ma tou é sublyyyme !!!

    Tu as du passer une journée de folie! Tu parles bien :))

  3. elo a la bouche dit :

    Salut Johanna
    Super article qui resume bien notre journée sans faim!
    Pour le dessert bien regressif je t envoie ca, je n ai pas oublie mais j etais en plein déménagement.
    Je t embrasse et a tres bientôt.
    Elodie

  4. môman dit :

    sympa les videos !

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives