Les Papotages de Nana - L'artisan de la truffe

J’ai testé : L’artisan de la truffe

 

Je ne sais pas vous mais moi, j’adore déjeuner avec mes copines. C’est le meilleur moyen de faire un temps mort dans une journée dingue, réaliser qu’on n’est pas seule à stresser à cause de tel ou tel client insupportable. Et surtout, c’est une bonne façon de se rebooster pour la demi journée qui reste même si au fond, on aimerait bien que la pause déj dure toute l’après midi.

 

Souvent d’ailleurs, avec mes copines, on se dit qu’un jour on inventera un carnet de correspondances pour mettre un mot d’excuses au patron pour expliquer qu’on était trop bien à la terrasse du café à papoter et qu’on n’a pas vu le temps passer. Je suis sûre que ça peut marcher 😉

 

Avec ma copine Céline, on fait souvent ce genre de pause déjeuner (l’avantage d’avoir un patron loiiiiiiiiin) (et un agenda flexible aussi). Et la dernière fois qu’on s’est vue, elle a eu l’excellente idée de m’emmener tester L’artisan de la truffe, à la grande épicerie. Je ne la savais pas fan de truffe à ce point. Quant à moi, je ne pensais pas apprécier un déjeuner entier à la truffe mais l’appel de la gourmandise étant plus fort, j’ai aussitôt accepté.

 

C’est typiquement le genre d’endroit que j’aime pour une pause déjeuner avec une copine quand on n’a pas le temps d’y passer des heures : un grand comptoir sobre au milieu des rayonnages de la grande épicerie, des chaises hautes pour avoir une vue imprenable sur la cuisine et des étales réfrigérées pour choisir un saumon, un fromage, un saucisson, une confiture le tout à la truffe bien entendu. Sur place ou à emporter, tout est possible mais la tentation est grande de rester pour tout tester.   

 

Les Papotages de Nana - L'artisan de la truffe

Les Papotages de Nana - L'artisan de la truffe

 

Mieux vaut commencer par une dégustation sur place pour se faire une idée pour ensuite repartir avec quelques produits coups de coeur. C’est ce que nous avons fait et je ne l’ai vraiment pas regretté. Pour se faire une idée globale de l’artisan de la truffe, Céline et moi avons décidé de partagé plusieurs assiettes.

 

Les Papotages de Nana - L'artisan de la truffe

  

Nous avons commencé par plonger quelques quignons de pain dans de l’huile d’olive à la truffe et du sel de Guérande à la truffe, histoire de se mettre en jambe. Une merveille ! 

 

Les Papotages de Nana - L'artisan de la truffe

  

Puis, sont arrivées les oeufs brouillés à la truffe et sa petite salade arrosée d’huile d’olive à la truffe. Un grand classique, certes, mais il y a oeufs brouillés et oeufs brouillés et ceux-ci étaient particulièrement réussis. Pas de souci, la truffe est bel et bien présente.

 

Les Papotages de Nana - L'artisan de la truffe

 

Sans transition, nous voilà en train d’enchaîner sur mon plat coup de coeur : les ravioles à la truffe. La petite astuce pour que les ravioles soient à la fois tendres et ultra goûteuses en truffe est de les faire cuire directement dans la crème, sans passer par la case eau bouillante. Succès garanti !

 

Les Papotages de Nana - L'artisan de la truffe

 

 

Enfin, il nous restait une petite place pour une tranche de foie gras truffé. Pas mal du tout. Il était accompagné d’une tapenade à la truffe (MORTEL, je crois que je saurais plus jamais mangé la tapenade autrement) et une petite crème de cèpes à la truffe, bien sentie, incroyablement parfumée.

 

Les Papotages de Nana - L'artisan de la truffe

 

Et pour finir, un petit dessert tout en légèreté et subtilité comme j’aime : un fromage blanc au miel de truffe et éclats de noisettes torréfiées. Parfois, les choses les plus simples sont les meilleures. L’adage se vérifie tout à fait ici.

 

Les Papotages de Nana - L'artisan de la truffe

 

Vous l’aurez compris, l’artisan de la truffe permet une pause déjeuner comme on les aime avec un sentiment de se la jouer Sex and the city dans un lieu ultra branché et hors de prix. Pourtant, le comptoir est tout à fait accessible et pas guindé pour 2 sous. Les assiettes sont même plutôt abordables alors que la truffe ne fait pas franchement de la figuration. On en prend plein les papilles pour 15€ environ l’assiette. Et on peut ensuite repartir avec ses coups de coeur, sous le bras. Pour ma part, j’ai ramené à la maison du sel de Guérande à la truffe et un pot de tapenade, le tout pour environ 12€. Pas besoin d’en mettre des tonnes, une petite pincée de sel et je régale mes invités.

 

Sur ce coup là, je remercie mille fois Céline de m’avoir convertie à la truffe, dans tous ses états. Maintenant, j’ai envie d’en mettre partout. Et vous, truffe ou pas truffe?

 

Infos pratiques

L’artisan de la truffe

comptoir au sein de la grande épicerie

39 rue de Sèvres

75007 Paris

 

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

3 réponses à “J’ai testé : L’artisan de la truffe”

  1. Leila dit :

    je connais les truffes en chocolat mais rien à voir…
    Et la seule fois où j’ai goûté de la vraie truffe…j’ai cru défaillir !!!
    Je n’ai pas aimé du tou, j’ai trouvé cela très fort mais peut être que le plat était très mal fait (une ancienne collègue avait fait des amuses bouche à la truffe) j’en garde un souvenir monstrueux…
    ET pourtant tes photos font envie… mais ptetre pas assez pour moi après mon expérience si douloureuse ^^

  2. Leila dit :

    Ptetre qu’un jour je retenterai !

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives