Les Papotages de Nana - Au Japon

Le pays des cerisiers (Ep1)

Salut les Kitsoune,

 

Pour ceux qui ne savent pas, on est au Japon avec Doudou pour nos vacances annuelles. Ça aurait du être notre voyage de noces mais le séisme de 2011 a eu raison de notre périple, à l’époque (attention, au Japon, il y a des mots tabous comme Fukushima, centrale nucléaire, radioactivité et compagnie. On préfère parler de séisme, c’est un événement géo-climatique auquel on est habitué ici, et puis surtout c’est un phénomène naturel, on ne peut rien y faire, c’est éphémère et c’est déjà oublié).

 

Aujourd’hui, 4 ans après les événements, vu que la situation n’est pas près de s’améliorer, on avait le choix entre renoncer à notre voyage ou le reporter à dans 147 ans. Alors attends, je réfléchis…..Ok ! On n’a qu’une vie, autant la vivre à fond, ne pas se poser de questions et ne pas regretter.

 

Nous voilà donc à Tokyo depuis une petite semaine. Et on est comme des dingues !

 

Bizarrement, on s’est plutôt bien accoutumé à la vie ici. Pas de fatigue liée au jetlag ni de sensation de lost in transation (comme dans le film du même nom) contre laquelle on nous avait mis en garde. On est presque déçu parce qu’on s’était dit que ce serait l’occasion de visiter le marché au poisson à l’heure de la criée. Tu parles, à cette heure matinale, on pionce comme des bébés, comme si de rien….

 

Néanmoins, il y a de nombreuses différences qui font qu’un gaijin (étranger) ne s’acclimatera jamais totalement à la vie japonaise et spécialement les latins que nous sommes. Du coup, j’avais envie de vous raconter nos premières impressions sur Tokyo. Vous allez voir que les clichés ont la vie dure (parfois, ce n’est pas totalement infondé) (et d’avance, n’y voyez aucun racisme primaire, je ne fais que constater des différences culturelles plutôt drôles vues de mon œil de touriste européenne) :

 

– Bien que Tokyo soit la plus grande mégalopole du monde, on s’y sent bien. C’est plutôt calme et silencieux dans les rues (hormis les grands carrefours comme Shibuya à cause des écrans géants qui gueulent à longueur de journée) (les jours de vent aussi, on entend gueuler des minettes qui trouvent amusant de s’envoler, on a plutôt le sentiment qu’elles se font égorger, c’est assez bizarre).

 

– Ici, tout est en contraste: On passe d’une artère à 4 voies archi illuminée avec ses immeubles de 12 étages à une toute petite rue sombre faite de gargotes en bois où seuls les chats errants et quelques vieux fatigués se baladent.

 

– On marche à gauche quoiqu’il arrive : dans les escaliers, dans les escalators, sur les trottoirs et gare à celui qui dévie, il est vite ramené dans le flot des piétons à gauche donc.

 

– On attend que le petit bonhomme soit vert pour traverser, même si la route est déserte: Gros moment de solitude quand, toi français en général (et toi parisien en particulier) ça te démange de t’engager alors que personne ne bronche. Risque élevé de s’endormir contre un panneau de signalisation en attendant on ne sait as très bien quoi finalement…

 

– Ah oui et on traverse dans les clous, pas en dehors, surtout pas ! Sinon, tu peux faire bugger la dame qui arrive en face de toi et qui ne comprend pas dans quelle aventure te tu lances au milieu (!) de la route espèce de grand malade de touriste !!!!!

 

– On se remercie mille fois par jour, pour un oui pour un non. On se fait des courbettes à tout bout de champ. Merci d’être entré dans mon magasin, merci d’avoir mangé mon sushi (heu ne serait ce pas un peu tendancieux?), merci d’avoir respiré le même air que moi, merci de m’avoir considéré, merci de ne pas m’avoir bousculé dans le métro, merci d’être sorti de ma boutique… Raaaaah trop de mercis non?!

 

– Ici, pas question d’entrer dans l’espace vital de l’autre sans y avoir été invité préalablement et expressément. Autrement dit, il ne faut pas déranger son voisin, c’est une question de respect. On ne se touche pas, on ne se bouscule pas, on ne se frôle même pas sinon catastrophe. Vas-y que tu es parti pour une demi heure de merci, pardon, désolé, merci et re merci interminables.

 

– Evidemment, personne ne double pas dans les files d’attente. Même sur le trottoir, si une personne s’arrête en plein milieu, la personne derrière va s’arrêter et attendre. Imagines que tu entres dans son espace vital, sans y avoir été invité… OMG insoutenable !

 

– Toutes les occasions sont bonnes pour créer un incident diplomatique. Exemple : J’ai voulu laissé ma place dans le métro à une mamie. S’en sont suivies 5 bonnes minutes de courbettes à qui se penchera le plus bas : l’une pour refuser TRES poliment ma proposition, l’autre pour insister et laisser ABSLOUMENT la place à la vielle dame. 2 stations de métro plus tard, la place était toujours vide… La mamie ne s’est jamais assise et a préféré attendre qu’une place plus loin se libère… Vas comprendre… Question de respect et d’honneur, je suppose.

Autre exemple: Nous avons oublié un plan de métro sur une chaise dans un salon de thé. Nous sommes allés nous balader dans le jardin zen attenant et 5 minutes plus tard, un serveur affolé (comme s’il avait perdu son enfant en plein milieu de Times Square un soir de nouvel an) nous courrait après pour nous rendre notre plan, à grands renforts de pardon, désolé, navré, merci pour votre compréhension… NDLR : ne plus jamais oublier quelque chose sur une chaise sinon c’est 15 minutes d’excuses et de courbettes pour un truc insignifiant pour nous mais dramatique pour eux.

 

– Ici, on n’est JAMAIS en retard (en fait, il est même courant d’être en avance), encore une question de respect d’autrui, quitte à enfreindre les règles morales vues ci-dessus. Mais dans ce cas, ils s’excuseront encore mille fois d’avoir couru, de n’avoir pas marché à gauche, d’avoir doublé quelqu’un pour rentrer dans le métro plus vite… Mais, ça reste très rare, heureusement. Ils s’organisent contrairement à moi.

 

Que vous dire d’autre ? Je pourrais vous raconter un million d’anecdotes du même style. Ça semble exagéré et pourtant pas tant que ça. Du coup, je pense faire d’autres articles pendant notre périple, histoire d’être complète sans être indigeste et de vous faire vivre avec nous ce voyage expérimental follement excitant.

 

 

En tous cas, on est totalement tombé sous le charme de Tokyo. La ville s’apprivoise facilement pour celui qui s’en donne la peine.

 

Je vous laisse avec quelques photos de la première partie du voyage. Tokyo donc. Ce soir, on dors à Osaka pour avant de rejoindre Okinawa (j’ai très hâte, ça fait partie des endroits du monde que je rêvais de voir sans jamais croire que cela serait possible un jour).

 

 

A très vite. Et n’oubliez pas de nous suivre sur Instagram, on poste tous les jours: Sennastien les paysages, moi plutôt de la bouffe et des chats ahah.

 

Les Papotages de Nana - Tokyo

Les Papotages de Nana - Tokyo

Les Papotages de Nana - Tokyo

Les Papotages de Nana - Tokyo

Les Papotages de Nana - Tokyo

Les Papotages de Nana - Tokyo

Les Papotages de Nana - Tokyo

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

33 réponses à “Le pays des cerisiers (Ep1)”

  1. Emilie dit :

    J’ai hâte de lire la suite et je trouve que c’est une bonne idée de souligner ces contrastes. Je n’envisage pas de me rendre au Japon mais ça me fait voyager derrière mon ordi 🙂

  2. AsianGirl dit :

    J’y suis allée il y a presque 10 ans, j’avais adoré Okinawa!

    • JOhanna dit :

      Nous quittons Okinawa aujourd’hui et on s’est un peu plante sur la destination mais en 3 jours c’était pas évident de tout voir. Le chateau et les petits quartiers dans Naha sont tout de même bien cools

  3. Elo à la bouche dit :

    Rooo ça a l’air super ce voyage et c’est sympa de nous faire partager votre quotidien!
    Et au fait c’est quoi la sucette concombre que tu as mangé, ça me disait rien du tout…!!!
    Bisous et profitez bien!

    • JOhanna dit :

      Ahah ravie de t’en faire profiter. La sucette ? Ici la street food est reine et tout se manger sur un bâton même les concombres. En fair il s’agissait d’un genre de gros malossol mariné plutôt bon et très à fraîchissant 🙂

  4. Leila dit :

    Merci beaucoup pour tes impressions.
    Apparemment ils sont très à cheval sur le respect et ben même si ça peut paraître trop, ici on en manque cruellement !
    Tout comme ne pas doubler, respecter le « cercle vital d’autrui »… en France ça disparaît et c’est bien dommage…
    Hâte de lire la suite de vos aventures ^^

    • JOhanna dit :

      Entre le manque de savoir vivre chez nous et le trop grand respect d’autrui ici Cest un sacré choc des cultures mais c’est vrai que c’est reposant à force, j’ai peur pour le retour !

  5. j’ai eu la chance d’aller deux fois au Japon notamment pour la période du sakura en mars. c’était magique à Nara et à Kyoto. j’y suis allée pour le travail, les usages et règles sont totalement surréalistes pour nous. Lost in translation

  6. Pour le petit bonhomme vert et le passage piéton, c’est comme à Singapour. Moi, ça me va très bien car c’est ce que je fais ici dans 99% des cas. Je suis une extra-terrestre pour les personnes qui me connaissent! 😉
    Je vous suis tous les 2 sur instagram, c’est un vrai plaisir! Bonnes vacances et profitez!! 🙂

  7. Béné dit :

    Oh que si les japonais sont en retard ! mais ils inventent de bonnes excuses comme « j’ai mal au ventre, j’aurais 30 minutes de retard au travail ce matin » 🙂

  8. Princesse Pia dit :

    Rhaaa qu’est ce que ça avait le don de m’enerver ces « mercis » quand j’étais en Asie !

  9. Karine dit :

    Je suis tellement heureuse pour toi, pour vous depuis le temps que vous l’attendiez!!!!! Continuer de kiffer et de nous faire voyager :-*

  10. Coucou

    très joli post.

    Moi j’adore ce pays j’ai eu la chance d’y aller 3 fois et à chaque fois c’est un véritable émerveillement.

    J’aime tellement ce pays.

    j’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce post qui m’a rappelé de très beaux souvenirs et qui m’a donné encore plus envie d’y retourner une nouvelle fois, tellement je ne m’en lasse pas.

    Un très beau voyage t’attend

    Hâte de lire les autres posts

    bisous bisous

    • JOhanna dit :

      Oh merci pour ce gentil petit mot.
      Le voyage n’est pas fini que jai deja très envie de revenir pour voir tout ce qu’on n’a pas pu faire. 3 semaines c’est long et trop court à la fois… Un vrai goût d’apéritif qui donne envie de connaître le plat principal ahah

  11. Steph dit :

    Ici les gens ne sont pas hyper sympas dans le train pour ceder la place aux personnes agees, il est courant de voir des jeunes faire semblant de dormir pour ne pas bouger.
    En tout cas montrons l’exemple!!
    Profitez bien de votre voyage et je vous conseille d’essayer les sento (bains publics japonais) il y en a a peu pres 650 a Tokyo et j’aime beaucoup faire decouvrir cette belle cuture traditionnelle.

    Steph
    http://www.tokyo-sento.com

  12. Isabelle C dit :

    Mes cours de japonais sont bien loin, mais qu’est ce que j’aimerai y aller !!!!
    (m’enfin le voyage à 5 va me couter cher)

    • JOhanna dit :

      Tu as pris des cours? J’adorerais pouvoir m’exprimer ici mais c’est vraiment pas facile. En tous cas si tu as la chance de pouvoir venir au Japon un jour je suis sûre que tu ne seras pas déçue, peut être quand les petits seront grands 🙂

  13. mathilde dit :

    Je reviens du Japon et je retrouve l’ambiance que j’ai aimé dans ce pays magnifique. Bravo pour ces articles 🙂 et au plaisir de lire la suite.

  14. MamaFunky dit :

    Ma mère était au Japon aussi à la même période que toi, mais ces photos sont bien moins sympa que les tiennes !
    Elle raconte le même genre d’anecdotes sur le Japon. Moi je n’ai qu’une envie, c’est d’y aller et découvrir ce pays qui me facine !

  15. Laetitia dit :

    Je découvre tes posts sur le Japon car je m’apprête à découvrir ce pays fascinant. C’est clair que toutes ces bonnes manières, ça doit changer de la vie parisienne 🙂

  16. Fanny dit :

    Pour nous le Japon c’est dans un mois et demi, alors je me replonge avec bonheur dans tes articles… J’ai tellement hâte !

    • JOhanna dit :

      Olala, je sais !!!!
      J’ai tellement hâte pour toi.
      Et aussi, c’est un peu égoïste mais je vais te suivre à la trace pour essayer de vivre tes vacances par procuration <3
      J'y retournerai..... c'est sûr 🙂

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives