Les Papotages de Nana - Le Pharamond

J’ai testé : Le Pharamond

Ah Les Halles, ce quartier un peu malmené : trop de monde, trop de boutiques, les travaux… Ca fait bien longtemps que je n’y mets plus les pieds et pourtant j’y ai habité presque 5 ans.

 

Alors quand on m’a dit qu’il y avait un resto super chouette planqué dans la rue de la grande truanderie (j’adore ce nom, ça ne s’invite pas un truc pareil), j’ai sorti mon périscope ! Comment ? Un resto aux halles que je ne connais pas ? Est-ce possible ?

 

Et bien oui et il s’appelle le Pharamond. Et la honte sur moi parce que ce n’est pas un nouvel établissement. Il date d’un siècle où ni vous ni moi n’étions nés. Et j’ai bien du passer devant 1.453 fois. Et peut être que vous aussi d’ailleurs !

 

Dans la lignée du pied de cochon et de la poule au pot, le Pharamond est une institution très canaille du quartier. Il existait déjà à l’époque où les dames portaient des crinolines et des corsets et les messieurs des monocles et des queues de pie. Sisi !

 

Aujourd’hui, l’établissement (qui est niché dans un bâtiment classé derrière un grand arbre bien verdoyant à cette époque de l’année) s’est offert un petit lifting mais rien de trop invasif puisqu’on ne peut pas toucher à la structure. Quelques tirages photos en noir et blanc accrochés sur des cimaises, d’énormes lustres à pampilles pour moderniser les salles tout en respectant les codes. Et voilà comment on fait du neuf avec du vieux.

 

 

Les Papotages de Nana - Le Pharamond

Les Papotages de Nana - Le Pharamond

Les Papotages de Nana - Le Pharamond

Les Papotages de Nana - Le Pharamond

Les Papotages de Nana - Le Pharamond

 

Au dernier étage, pour les connaisseurs et les curieux, les salons privés se visitent et se réservent pour un diner plus intime à 4, 6, 8 personnes. On dit qu’il fut un temps où des couples ont fait plus que diner dans ces salons…

 

Les Papotages de Nana - Le Pharamond

Les Papotages de Nana - Le Pharamond

 

Et côté cuisine, on reste aussi sur une carte de tradition française : la cochonnaille est à l’honneur. Coucou le boudin épicé, pommes, pommes de terre et jus corsé. Il ne faudrait pas décevoir la clientèle de quartier qui vient, pour certains, depuis des dizaines d’années. Moi, en tous cas, je suis fan.

 

Les Papotages de Nana - Le Pharamond

 

Mais également, pour les petit nouveaux et pour celles qui font attention à leur ligne (saison oblige), des plats modernes résolument dans l’air du temps comme ce carpaccio de Saint Jaques à la truffe (le meilleur que j’ai mangé).

 

Les Papotages de Nana - Le Pharamond

 

Ou pour les plus classiques : l’incontournable côte de bœuf avec ses pommes rissolées à la persillade et la mayonnaise minute, s’il vous plait.

 

Les Papotages de Nana - Le Pharamond

 

Vous prendrez bien un dessert après tout ça ? Les profiteroles, c’est la base de la cuisine de tradition française. Et celles du Pharamond sont excellentes. Choux du jour, chocolat onctueux et nappant à souhait et la délicieuse glace vanille qui fond littéralement pour le plus grand plaisir des papilles.

 

Les Papotages de Nana - Le Pharamond

 

Ou alors, la poire pochée version Pharamond… Surprenante ! C’est un genre de financier emprisonnant une poire fondante et épicée comme j’aime. On est loin du dessert fruité un peu light attendu mais c’est un vrai délice et on n’a qu’une envie, c’est d’y plonger la cuillère encore et encore même si on n’a plus faim. Addictif !

 

Les Papotages de Nana - Le Pharamond

 

Niveau addition : attendez vous aux prix parisiens. Ni plus ni moins. Mais avec l’âme du quartier, les produits frais cuisinés avec amour, les portions plus que généreuses et l’esprit bistrot qui rend la soirée animée juste ce qu’il faut.

 

A tester absolument pour croquer un bout de Paris antique, Paris mythique, Paris chérie.

 

Infos pratiques:

Le Pharamond

24 Rue de la Grande Truanderie

75001 Paris

Tel: 01 40 28 45 18

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *