Les Papotages de Nana - Guilo Guilo

A-R Paris / Tokyo chez Guilo Guilo

Pour notre 4ème anniversaire de mariage, nous avons voulu revivre un peu de notre voyage au Japon. Et la meilleure manière de le faire (pour nous, j’entends) c’était d’aller fêter ça autour d’un bon dîner. Ayant entendu parler de Guilo Guilo comme l’un des meilleurs restaurants japonais de Paris, nous avons réservé une petite quinzaine de jours avant la date, histoire d’assurer notre table.

 

C’est sans doute le meilleur conseil que je vous donnerai si vous souhaitez vous y rendre: Réserver longtemps à l’avance et n’oubliez pas de rappeler la veille pour confirmer votre venue. Les places sont chères…

 

Eiichi Edakuni, à l’origine de Guilo Guilo, est un chef étoilé japonais qui, un jour, a décrété qu’il s’ennuyait à faire toujours la même cuisine et qu’il avait envie de connaître d’autres horizons. C’est sur la France qu’il a jeté son dévolu et posé ses valises dans une toute petite rue typique de Montmartre, dans un tout petit bistrot à la devanture sombre, qui passerait presque inaperçue pour celui qui ne prend pas le temps de lever les yeux.

 

A mi chemin entre izakaya (la version japonaise du bar qui sert de l’alcool et des petits plats à partager) et kaiseki (la gastronomie japonaise qui met en avant plein de petits plats différents, en respectant harmonie des saveurs, des couleurs et des bienfaits pour le corps) ce petit comptoir derrière lequel le chef oeuvre pour ses clients émerveillés, donne le ton. On comprend immédiatement pourquoi la salle est dénué de décoration superflue. Nul besoin d’apparat, le spectacle se passe derrière le comptoir. Le ballet du chef et ses serveurs est totalement hypnotique. Ici, on ne choisit rien, on se laisse porter par les envies du chef et le marché du jour. Et ne vous attendez pas non plus à choisir votre heure d’arrivée, il n’y a que 2 services: 19 heures et 21h30. Et gare à celui qui arriverait en retard, il faudra prendre le train en marche, sans rattraper les précédents services. Ah la rigueur japonaise…

 

Les Papotages de Nana - Guilo Guilo

 

D’ailleurs, lorsqu’on arrive, la brigade est déjà à l’oeuvre telle une armée silencieuse et méticuleuse. Les casseroles fument, les assiettes se remplissent et sans qu’on s’en rende compte, un petit bol joliment parfumé est déjà devant nous, prêt à déguster. Cette valse des plats va durer presque 2 heures. 2 heures au cours desquelles on s’émerveille de toutes ces couleurs, ces textures, ces saveurs qui excitent les papilles en allant crescendo: Sashimi à base de la pêche du jour, légumes croquant servi dans un dashi impeccable, boeuf umebochi à la plancha fondant, aubergines confites et granitée de sésame – une explosion dans la bouche, terrine de maquereau, gelée de shitake puissante…

Chaque assiette est imaginée tant dans son contenu que son contenant, c’est un peu kitch parfois mais tellement kawai qu’on ne peut qu’apprécier le travail. Aucun doute, on est au Japon mais avec ce je ne sais quoi de french touch… peut être le sushi au foie gras (le meilleur que j’ai mangé de ma vie) ou le Champagne qui accompagne parfaitement le repas.

 

Les Papotages de Nana - Guilo Guilo

Les Papotages de Nana - Guilo Guilo

Les Papotages de Nana - Guilo Guilo

Les Papotages de Nana - Guilo Guilo

Les Papotages de Nana - Guilo Guilo

Les Papotages de Nana - Guilo Guilo

Les Papotages de Nana - Guilo Guilo

Les Papotages de Nana - Guilo Guilo

Les Papotages de Nana - Guilo Guilo

Les Papotages de Nana - Guilo Guilo

Les Papotages de Nana - Guilo Guilo

 

Les serveuses parlent un français timide avec un accent qui me terriblement nostalgique du pays des cerisiers. Elles sont d’une gentillesse toute nippone et rougissent quand on leur sert les 2 mots de japonais qu’on a appris là-bas. C’est absolument adorable et ça rend l’expérience encore plus improbable. Difficile de garder à l’esprit qu’on est à Paris, sur la butte la plus célèbre d’un Paris qui fait rêver les Japonais.

 

Pour une occasion spéciale ou tout simplement pour toucher des papilles la vraie gastronomie japonaise, Guilo Guilo est le lieu idéal. Certes, c’est plus cher que les cantines de la rue Saint Anne mais on ne joue pas dans la même cour. Et croyez moi, vous ne regretterez pas le voyage. Et au final, ça reste moins onéreux qu’un A-R Paris Tokyo… sans compter le jetlag.

 

Itadekimasu

 

Infos pratiques:

Guilo Guilo

8 rue Garreau

75018 Paris

Tel: 01 42 54 23 92

 

Pensez bien à réserver et à confirmer votre venue.

NB: Le chef retourne au Japon un mois sur deux, les mois impairs je crois. Attention, lorsque vous réservez si vous voulez absolument le voir à l’oeuvre…

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

3 réponses à “A-R Paris / Tokyo chez Guilo Guilo”

  1. Cathy dit :

    Bonjour, merci pour ce voyage. Est il possible de connaitre les tarifs des menus / formules ? Merci et excellente continuation

    • JOhanna dit :

      Voilà Chouchou a répondu avant moi (bravo…)

      Pour compléter : il n’y a pas de menu à proprement parler. On ne choisit rien. On peut juste préciser éventuellement si on a des allergies alimentaires ou autres mais c’est tout.

      Et ensuite, on nous apporte la carte des boissons, c’est à peu près le seul moment où il faut prendre un gros risque: commander à boire ahah. Sinon, on se laisse porter 🙂

  2. Chouchou dit :

    45€ le menu soir (comptez environ 9 plats dont 1 dessert accompagnés de mises en bouche en entreactes.)

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *