Papotages de Nana

J’ai testé SVR Spirial déo-douche !

Hello tout le monde,

 

Après quelques jours de vacances bien mérités, je reviens avec un article sur un gel douche.

C’est plutôt rare que je parle de ce genre de produits par ici car je ne vois pas bien ce que je pourrais en dire qui déchaînerait les passions : ça sent bon, ça lave bien….. Merci, la qualité éditoriale et la plus-value pour vous, mes lectrices adorées. Je ne vous prends pas pour des pommes, allons.

Il se trouve que dernièrement, j’ai reçu un gel douche pas comme les autres qui mérite qu’on s’y attarde: le déo-douche Spirial des Laboratoires SVR.

Et même que si j’avais un peu l’esprit tordu, j’aurais fait un titre bien putaclic du genre : J’ai arrêté le déo depuis 15 jours.

C’est vous dire si ce gel douche vaut la peine que je lui consacre TOUT un article.

 

Alors, donc, en quoi ça consiste: Pour la première fois de ma vie, j’ai lu la notice derrière le tube pour bien comprendre ce que j’avais entre les mains. On est d’accord que le nom de ce gel douche laisse imaginer les choses les plus folles en matière d’hygiène corporelle. En fait, il contient des probiotiques (micro organismes) qui ont la faculté de grignoter les bactéries responsables des mauvaises odeurs (je schématise parce que scientifiquement, je pense que je suis très loin du compte mais vous avez l’idée). Bien que la notice précise qu’il faut mettre du déodorant après s’être lavé, j’ai voulu pousser le concept jusqu’au bout et ne pas en mettre du tout.

 

Test 1: Lundi matin. Me voilà donc partie pour me doucher avec ce gel translucide (sans sels d’aluminium, ni savon, ni alcool, ni parabens) qui a une odeur fraîche, citronnée (dirais-je?), un poil masculine mais pas désagréable. Et en sortant de la baignoire, je me suis fait violence pour ne pas m’asperger de déo, comme je le fais tous les matins. Autant vous dire que je l’ai testé en conditions extrêmes puisqu’il est arrivé à la maison, la semaine où il a fait super beau et super chaud à Paris. Le premier jour de test, je n’étais pas sereine en partant au boulot. J’avais pris avec moi mon déo le plus parfumé pour faire une retouche en cours de journée, tellement j’avais la pétoche de sentir mauvais en plein milieu d’un rendez-vous client.

Et puis, finalement, rien. Le soir, je check : aucune odeur nauséabonde sous mes bras. Mon tee-shirt ne sent rien non plus. J’hallucine un peu et me dis que c’est la chance du débutant.

 

Test 2: Le lendemain. Mardi. Je récidive. Encore moins sereine que la veille. Rappelons qu’à ce stade, je n’ai pas mis de déo depuis environ 48 heures (vous buggez sur le délai? Je vous laisse compter, j’ai mis une bonne minute à m’y retrouver moi-même ahah).  Le soir, re check : de nouveau RAS. J’ai donc continué comme ça plusieurs jours, pas très confiante, toujours avec mon déo spray dans le sac au cas où. Chaque soir, en rentrant, le même constat. Je ne sens rien. Et ça fait 15 jours que ça dure……..

 

Test 3: Pour être sûre que mon nez ne s’est pas habitué à mon éventuelle nouvelle puanteur dont je ne me serais pas rendue compte toute seule, j’ai demandé à Monsieur de venir me renifler les dessous de bras. Pardon, cet article va vraiment trop loin mais quand je teste, j’essaie de faire les choses bien, quitte à laisser ma dignité au placard. Et figurez vous qu’il a trouvé que je ne sentais rien du tout. Incroyable. Même mes tee-shirts étaient vierges de toute odeur corporelle.

 

Test 4 :  Ok, alors puisque ça marche sur moi et ça dure dans le temps, restait un dernier test à faire. Sur d’autres personnes ! Ça tombe bien, mes parents étaient chez moi quelques jours. Je leur ai laissé le gel douche, gentiment posé sur le coin de la baignoire sans leur dire ni quoi ni qu’est-ce. Ils ont testé avec et sans déo et ils ont adoré. Même Doudou qui n’y croyait pas une seule seconde est devenu accro. Vous imaginez? 4 testeurs. 4 convaincus !

 

Papotages de Nana

 

Conclusion :  J’ai donc arrêté le déo depuis 15 jours !!!

Et plus sérieusement, à force d’entendre tant de polémiques à propos des sels d’aluminiums, perturbateurs endocriniens et autres substances toxiques, on ne sait plus très bien ce qu’on peut se mettre sur la peau, sans risquer un cancer (du sein, pour ne parler que de lui). Pourtant, le déodorant reste un incontournable de l’hygiène corporelle aussi bien chez l’homme que la femme (enfin, si seulement, tout le monde pouvait penser comme ça, dans le métro le matin). Du coup, je pense que ce type de produits a de l’avenir: Sur le plan de la santé pour commencer. Mais aussi, de précieuses secondes gagnées le matin, du stress en moins en cours de journée et de précieux euros économisés.

 

Je vous laisse tester et revenir vers moi? On prend les paris que vous allez le kiffer aussi? 😛

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

4 réponses à “J’ai testé SVR Spirial déo-douche !”

  1. sheba2 dit :

    bonjour Joh,

    Merci ……..je vais l’ essayer !

    Amicalement
    Sheba2U.

  2. Kaki dit :

    Je suis aussi bluffée que toi et mes deux hommes l’ont adopté !

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives