Bienvenue dans mon nouveau chez moi !

Hello vous,

 

Qui aurait pu croire qu’on est déjà en septembre ? Pas moi en tous cas. Pourtant, l’été 2021 n’a clairement pas été celui que j’ai envie de garder en mémoire sauf peut-être pour une chose… On s’est enfin décidé à aménager l’entrée de notre maison. 

C’est une pièce qu’on avait délaissé au départ, parce qu’on avait plus urgent à traiter. Et puis au fil du temps, on a pris l’habitude de rentrer par le garage car plus simple, donc on n’a jamais avancé sur l’entrée.

 

En y réfléchissant, on s’est aussi rendu compte qu’on n’arrivait pas à se projeter parce que la pièce était plutôt incongrue : Déjà, elle n’est pas en cohérence avec le reste de la maison de campagne qu’on s’imagine. On dirait plus un hall de résidence des années 70 avec son sol en marbre/ travertin beigeasse (je sais c’est très à la mode en ce moment, mais moi je n’aime pas) et son espèce de jardinière géante dans laquelle il n’y a sans doute jamais eu de plante. Je voyais le truc arriver gros comme une maison : cette jardinière allait finir en litière pour chat. Moi vivante JAMAIS !

 

 

Par ailleurs, c’est une pièce orientée plein nord, avec une minuscule lucarne sur le côté et une magnifique porte en fer forgé sur mesure dotée d’un simple vitrage qui engendre un pont thermique bien sympa pendant l’hiver (je vous vois venir : non, il n’est pas possible de changer la porte sans y laisser ses 2 reins et retirer tout le cachet de la maison).

 

 

A la longue, on a abandonné l’idée d’y créer un espace de vie et d’accueil. On s’est plutôt concentré sur les chambres, le salon et l’extérieur de la maison où on passe le plus clair de notre temps quand on y est. Oui mais voilà, cet été, comme beaucoup de français, on n’a pas vraiment profité du jardin à cause des caprices de la météo. Il a donc bien fallu s’occuper autrement.

 

J’ai toujours eu la vision qu’il fallait faire quelque chose avec cette énorme jardinière. Cet espace perdu dans lequel on jetait nos chaussures en arrivant n’était pas vraiment très accueillant, ni fonctionnel et il crée une sensation d’humidité + un écho dans la pièce. Vraiment pas chouette ! Casser le bac et changer le sol n’étant pas dans le budget, on a fait le choix de recouvrir le trou en installant un genre d’estrade en bois grâce à des lames de terrasse traitées contre l’humidité et de là est parti le reste de la déco de cette entrée.

 

 

 

Comme désormais, on peut monter sur l’estrade, s’asseoir, se déchausser en étant à l’aise, j’ai rajouté des patères façon écoliers pour accrocher les manteaux et les chapeaux. Rien de plus simple : J’ai pris une lame de terrasse dans les chutes, je l’ai coupée aux dimensions voulues et j’ai vissé mes patères dessus. Le tout fixé au mur et voilà, une jolie ambiance chaleureuse avec une délicieuse odeur de pin, ça change du trou béant…

 

 

De l’autre côté, sur le mur opposé, je voulais une pièce forte, point d’orgue de la déco, pour accueillir visuellement mes invités de façon qu’ils s’en souviennent. Tu me diras, passer par le garage au milieu des toiles d’araignées, on s’en souvient aussi…

 

 

En parcourant la grande toile Internet (transition de folie), j’ai découvert le site Maison en Vogue qui propose de la déco vraiment magnifique et surtout des choses qu’on ne voit pas partout, pas mal de marques de design très courues actuellement. Mon cœur a littéralement fondu devant une très belle console en métal de la marque Chehoma. C’est drôle parce qu’elle est à l’opposé de tout ce que j’ai chiné dans cette maison. Moi qui ne voulais que du bois clair, une ambiance campagne chic et lumineuse, elle dénote mais pas tant que ça…. Vous allez comprendre.  

 

Finalement, elle* correspond parfaitement à ce que je voulais pour cette pièce d’accueil, ce sas de transition entre la ville que je quitte tous les vendredis soirs et la campagne où je me lève tous les samedis matins : un style affirmé mêlant l’ancien et le contemporain tout en laissant la possibilité de raconter une histoire autour de ce meuble que je trouve assez énigmatique du fait de sa couleur sombre. Elle a des dimensions impressionnantes (1m50 de long), ce qui était un prérequis pour qu’elle n’ait pas l’air toute seule perdue dans cette grande entrée vide. Et surtout, l’air de rien, elle a exactement la même teinte et la même matière que la porte en fer forgé noir mat.

 

Ma précieuse a mis un peu de temps à arriver mais rien de dérangeant quand on compare avec d’autres sites douteux dont les meubles viennent du bout du monde dans des conditions encore plus douteuses. En plein été, j’ai dû l’attendre 3/4 semaines en tout et pour tout. La livraison s’est faite sans encombre avec un suivi à chaque étape jusqu’à la prise de rendez-vous pour la réception le jour J. Et elle arrivée ENTIERE. C’est peut être un détail pour vous, mais ma dernière commande de meubles à Noël a été un fiasco sur un site qui pratique malheureusement le drop shipping (ceux et celles qui me suivent sur Instagram savent) donc pour moi, la réception est un détail qui compte vraiment.

 

Elle a immédiatement trouvé sa place. Elle est absolument parfaite. Le métal noir mat donne une profondeur à la console. De loin, on ne sait pas si c’est du bois ou une autre matière. C’est très intrigant. Et il y a plein de détails chromés travaillés comme si elle était abîmée par l’usure du temps (sauf que non bien sûr), ça lui donne un côté chiné, rustique, unique comme j’aime. 

 

 

Pour finaliser la déco de l’entrée, j’ai chiné des chapeaux du monde entier chez Emmaüs ainsi qu’un miroir coloris bois clair et noir mat, comme une évidence. Quelques grosses bougies et un plateau en bois exotique (offerts par ma maman donc je n’ai aucune réf. à vous communiquer, je n’en sais rien) et le tour est joué.

 

J’aime bien cette idée des chapeaux et des bougies en bois exotique qui sont une invitation au voyage. On ne sait pas si on part ou si on arrive. On ne sait plus trop où on se trouve. Mais ce qui est sûr, c’est que cette entrée a désormais une fonction et en plus, elle me plait, elle sent bon, elle est chic mais pas guindée. Elle a tout bon, alors qu’on n’a finalement pas fait tant de choses que ça pour la transformer.

 

 

Il va manquer un ou 2 luminaires pour habiller complètement la pièce, pourquoi pas un tapis, des gros coussins et un guéridon mais j’attends pour l’instant que la perle rare me tombe dessus. Ce n’est définitivement pas chez moi que vous trouverez le mobilier en carton suédois. Je préfère de loin mêler le mobilier seconde main et quelques pièces fortes de créateurs.

 

Alors, je vous invite dans mon nouveau chez moi, vous en pensez quoi de mon entrée ???? 

 

 

 

*Produit offert

Print Friendly, PDF & Email

6 réponses à “Bienvenue dans mon nouveau chez moi !”

  1. Lili dit :

    Elle est si grande !
    Un joli travail d’aménagement 🙂 Et bonne idée que de couvrir cette jardinière.

    • JOhanna dit :

      Oui, c’est n’importe quoi cette entrée. J’aurais bien aimé parler avec l’ancien propriétaire, lui demander des explications sur ses choux architecturaux pas toujours simples ^^
      En tous cas, merci pour gentil commentaire XoXo

  2. sylvie dit :

    Whouaa !! moi qui adore les entrées (je déteste arriver direct dans la cuisine ou le salon) j’avoue que la tienne est immense. super idée cette estrade. du coup ton entrée est sur 2 niveaux ou le haut c’est le début d’une pièce de ta maison ? il va te falloir un lustre immense pour meubler et accrocher l’oeil dès la porte d’entrée. tu as de quoi faire, je ne doute pas que se sera top !!! vivement d’autres photos. bises

    • JOhanna dit :

      Ah, c’est marrant moi non plus, je n’aime pas arriver directement dans le salon. De même que je n’aime pas du tout, les « pièces à vivre » où tu te retrouves avec la cuisine au milieu du salon et les odeurs qui vont avec…
      Bref, sinon, pour te répondre, l’entrée est sur 2 niveaux : tu entres, tu tournes à droite, tu gravis 3 marches et tu arrives dans cette grande entrée. L’estrade fait un genre de rembarde quand tu ouvres la portes. Je ne sais pas si on voit bien la délimitation sur les photos. Pour le coup, ça j’aime bien, parce que ça créé du volume, il se passe quelque chose. En revanche, je ne pense pas mettre un gros lustre car c’est la seule pièce où la hauteur sous plafond est « standard » genre 2m60. Du coup, ça écraserait la pièce, je pense. D’autant qu’il n’y a aucun plafonnier, sauf à proximité de la porte (sur une photo, tu vois un petit lustres en verre et laiton).
      Mais promis, je ferai un update des prochaines étapes. J’ai quelques idées que j’aimerais trop réaliser ahah. En attendant suspens 😉

  3. poum dit :

    Et tu n’as pas pensé à mettre des fausse plantes en plastique dans la jardinière…non je rigole : second degré !
    C’est juste magnifique comme ça. J’adore.
    Pour les petites bougies qui allaient dans le plateau ça vient de Nice et les deux grandes d’Italie je ne peux pas t’en dire plus.
    Hâte de voir cette entrée. Elle est digne d’un magazine déco. <3

Laisser un Papotage

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *