Une chouquette bien dodue ça vous dit?

Encore de la bouffe par ici !!!!!

Bah oui, c’est pas nouveau. C’est un peu ma passion. Et je dois avouer que depuis que Coco est parmi nous, on s’est un peu calmé sur les sorties resto (bon les kids ça a aidé aussi à ralentir). Pour autant, on n’a pas calmé le rythme de la bonne bouffe à la maison.

 

J’essaie de trouver le temps de faire des bons petits plats maison, des gouters aussi parce que j’ai de plus en plus de mal avec ce que nous sert la grande distribution. Soit c’est  vraiment pas top niveau compo, soit c’est hors de prix. Et moi, payer 5 balles de goûter tous les jours, ça me donne l’impression d’être une fumeuse qui subventionne son paquet de cloque alors que je ne fume pas bref.

 

Tout ça pour dire que j’ai envie de vous proposer ici des grands classiques de la maison, qu’on fait souvent, qui ont toujours du succès. Et aussi, j’ai envie de vous montrer que certaines recettes sont plus simples qu’on ne le croit.

Notamment, les chouquettes. C’est vraiment facile à faire, là encore on a un effet waouh sur les kids garanti. Et au prix de la chose à l’unité à la boulangerie, je vais peut être me recycler pour enfin devenir riche !!!!

 

Sans transition, la recette et mes astuces pour réussir des chouquettes moelleuses et bien dodues, à coup sûr.

 

Ingrédients:

250 grs d’eau à température ambiante

50 grs de sucre

100 grs de beurre doux

150 grs de farine

4 œufs entiers

Du sucre en grain spécial chouquettes

 

Comme d’habitude, on commence à préchauffer le four à 200°.

 

Dans une casserole, on va mettre l’eau, le sucre et le beurre ensemble. On fait chauffer le tout à feu moyen pour faire fondre le beurre. Quand le beurre est bien fondu, on augmente la température du feu pour arriver à une petite ébullition.

 

A ce moment là, on va verser la farine en une seule fois. Attention, cette étape est touchy et cruciale pour réussir ses chouquettes. On va se munir d’une spatule en bois (très important) et on va remuer la farine immédiatement une fois qu’elle a été versée dans la casserole. Cette étape se fait hors du feu pour ne pas recuire le mélange. On y va énergiquement pour bien incorporer la farine et éviter les grumeaux.

 

Quand la pâte a une belle consistance bien lisse et assez épaisse, on va verser les œufs entiers, un à un.

NB : Pour cette étape, je fais tout hors du feu mais certaines recettes vous diront de le faire sur feu doux. Il faut juste garder en tête que la pâte à chouquette est assez onctueuse et reste collée à la spatule tout du long. SI c’est le cas, pas besoin de remettre la casserole sur le feu. Si c’est un peu trop liquide, alors oui, il faudra dessécher votre pâte sur le feu.

 

Bref, ceci étant dit, on ajoute un œuf. On remue énergiquement pour l’incorporer à la pâte. Dès que la pâte est de nouveau lisse et bien homogène, on ajoute un autre œuf et ainsi de suite.

 

On va ensuite transvaser la pâte dans une poche à douille. Pas de panique, si vous n’en avez pas (c’est mon cas aussi). Je verse mon mélange dans un sac congélation, je le ferme bien pour éviter les fuites de pâte et je coupe un petit angle du fond du sac pour faire comme si c’était une poche à douille. Comme on cherche pas  à faire des formes particulières, cette méthode fonctionne parfaitement.

 

Une fois que c’est fait, on prend une plaque de pâtisserie. Personnellement, je la recouvre toujours de papier sulfurisé pour éviter que les chouquettes collent à ma plaque. Je reprends ma poche garnie de pâte et je forme des petites boules sur ma plaque. Comme les chouquettes grossissent pas mal, je pense à les espacer et j’essaie de garder un format de 2 cms de diamètre pour chaque boule.


 Quand toutes mes chouquettes sont pochées sur la plaque, je saupoudre de sucre en grains. Et ça part en cuisson.

Encore une étape cruciale : on n’ouvre JAMAIS le four quand les chouquettes sont dedans. JAMAIS JAMAIS JAMAIS sinon elles vont retomber automatiquement et elles ne remonteront pas. On attend vraiment la fin du temps de cuisson (environ 20 minutes). On vérifie qu’elles sont bien dorées et on coupe le four. Mais on ne sort pas la plaque !!!

 

On laisse le four refroidir AVEC les chouquettes A L’INTERIEUR !!!! C’est come ça que les chouquettes vont figer en mode bien dodues. Alors, c’est un peu frustrant parce qu’on aimerait les manger de suite, vu l’odeur qui se répand dans la maison mais je vous assure que ce temps d’attente est aussi important à respecter que la veillée de Noël pour les kids ^^

 

A la sortie du four, vos chouquettes seront craquantes dessus et moelleuses dedans. Un vrai nuage, tout ce qu’on aime.

 

J’espère que cette petite recette toute bête vous fait plaisir. Si vous la faite chez vous, venez me dire si vous avez réussi à attendre.

 

Bisous

 

 

 

  

 

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un Papotage

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *