Les Papotages de Nana - Pan Bagnat

Mon pêché mignon I : Le Pan Bagnat

J’ai beau vivre à Paris depuis plus de 10 ans et m’être plutôt bien accoutumée à la vie de la « Capitale », il y a des petites habitudes que je n’arrive pas à perdre et qui – au contraire – me permettent de me ressourcer.
 
Dans le genre, quand je passe quelques jours chez mes parents (à Antibes pour les petits nouveaux), il est un rituel immuable qui me coûte cher sur la balance, à chaque fois. C’est le combo : pissaladière, socca, pan bagnat, tropézienne. Et bien sûr ces quelques gourmandises sont au programme que je reste dans le sud 3 jours ou 3 semaines. Ajoutez à cela les glaces en bord de mer, les apéros arrosés entre potes et les dîners de famille qui s’éternisent… Voilà comment entretenir sa ligne et être la plus belle sur la plage (ahem) !

N’empêche qu’un bon pan bagnat – un vrai, pas l’ersatz appelé pain bagnat dans nos contrées urbaines sous prétexte qu’il contient du thon – reste le casse croûte idéal quand on va faire un tour en mer ou un pic nic dans les champs. Il est tout terrain, ne risque pas les chutes et les mauvais coups. Au contraire, plus il est maltraité, écrabouillé, serré et aplati, plus il est savoureux.

Vous ne me croyez pas ? Je vous explique !


Ingrédients (pour 2 pan bagnat: avé l’assen siouplé)

·      2 pains ronds (ici faits maison)
·      Une boite de thon au naturel
·      1/2 fenouil
·      1 tomate
·      Quelques feuilles de salade (grandes de préférence)
·      2 œufs durs
·      Huile d’olive
·      Vinaigre
·    Olives noires dénoyautés (pensons à nos pauvres dents)
·      Sel
·      Poivre

Attention, le pan bagnat se prépare la veille pour être moelleux et imbibé comme il faut (NDLR : en nissart pan bagnat veut dire pain mouillé, imbibé, imprégné…). Et bien sûr, pour une réussite complète, on ne lésine pas sur la quantité d’huile d’olive et de vinaigre. C’est le secret d’un pan bagnat réussi !


Donc, on y va : On commence par faire cuire des œufs durs.

On lave et on coupe la tomate et le fenouil en lamelles. On lave la salade et on choisit les grandes feuilles. On coupe également les olives dénoyautées en morceaux.


Dès que les œufs sont cuits, on les écale et on les coupe en lamelles.

On ouvre les pains en deux pour les garnir : Sur chaque face, on badigeonne d’huile d’olive et de vinaigre (une bonne cuillère à soupe par pain, on n’a pas peur !)


Pour la garniture, on commence par une grande feuille de salade, puis les rondelles de tomates, d’œufs, de fenouil. On émiette la boîte de thon au naturel qu’on parsème sur les autres ingrédients. On ajoute quelques olives.


On sale, on poivre et on remet une couche d’huile d’olive et de vinaigre, pour le goût (d’ici qu’il n’y en ait pas encore assez).


Pas d’inquiétude si on a trop de garniture, au contraire. Là encore, il en dépend de la réussite du casse croûte.

Il suffit de tasser le tout avec l’autre côté du pain. Enfin, on emballe le sandwich dans un cellophane très serré puis on conserve le tout au frigo une nuit minimum.


L’alchimie se produit le lendemain quand tous les ingrédients se sont bien amalgamés et ont imprégné le pain de leurs saveurs respectives. Et vu comment la bête est empaquetée, elle ne craint absolument pas le voyage, le tout terrain et le plein air !

Au contraire, c’est là que le pan bagnat révèlera tous ses secrets !

C’est un peu gras mais qu’est ce que c’est bon !!!!!! 
Et tellement plus sain qu’un kebab ou un américain frites ketchup mayo moutarde. Puis, c’est pas tous les jours qu’on s’octroie ce genre de petits plaisirs…


D’ailleurs, si vous ça vous dit, on peut se faire une saga de l’été « Mon pêché mignon » à base de recettes bien de chez moi ?!!! Ca vous tente ?

En attendant, si vous voulez connaître la recette officielle de la ville de Nice, c’est .

Bon début de semaine à tous !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

10 réponses à “Mon pêché mignon I : Le Pan Bagnat”

  1. Dreiss dit :

    >Hurle moi dessus si tu veux, mais je n'en ai jamais mangé O.ô une bonne découverte à faire le jour où je serai en vacances près de chez toi ! Bisous !

  2. Bouquetdebamboo dit :

    >J'ai faim !!!!!! J'espère en goûter de bon lors de mon we à Nice en août 😉 héhé

  3. Chouchou dit :

    >NEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEED

  4. môman dit :

    >trop tard, y'en a plus… tout mangé ;-))

  5. barbara dit :

    >ça c'est du sandwich, miaaaaaaaaaaam !!! par contre le thon au naturel, je suis pas fan, je préfère le thon à l'huile (au cas où y'en a pas déjà assez dans le pain) c'est moins sec

    bonne soirée, bises

  6. Clémence dit :

    >oh oui, que c'est bon !

  7. Jane dit :

    >ça donne envie !

  8. Trikoala dit :

    >Et c'est quoi la recette du pain maison? XD Ca me donne trop faim!

  9. sandrine dit :

    OMG j’en salive!!! ça me rapl ma copine d’enfance qui m’en avait préparé en …guadeloupe! lol la cuisine, c’est vraiment universel 🙂 merci pr ce rappel, cet explicatif, ces photos, jvais vite acheter les ingrédients pr m’en faire! le plus dur… attendre toute une nuit :S

    • JOhanna dit :

      Tu es en Guadeloupe là? Tu m’étonnes que ça doit être dur d’attendre quand on est gourmande. C’est vraiment l’encas idéal quand il fait chaud je trouve. Et ravie d’avoir ravivé tes souvenirs. Enjoy !

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *