Les Papotages de Nana - Okonomiyaki

Foie gras façon Okonomiyaki


Il y a un endroit où je rêve d’aller depuis longtemps : le Japon !

 

Ce pays me fascine avec ses coutumes, ses traditions, ses Hello Kitty à toutes les sauces, sa gastronomie tellement originale et délicieuse. Et puis, voilà un pays où je sentirai peut être grande par rapport à la population locale…

 

Peut être un jour, je visiterai cet archipel de l’autre côté du monde. En attendant, je ne me contente pas des sushis ou des ramen que l’on trouve rue Sainte Anne. J’aime aussi me balader dans les épiceries typiques, ramener des produits dont les noms sont imprononçables et réaliser à la maison des plats aux saveurs japonaises.

 

Un des plats que j’adore préparer moi même : les okonomiyakis (mais si, les crêpes préférées de Roméo le chat de Lucile Amour & Rock n’ Roll !).

 

Cette crêpe très simple à faire est pleine de saveurs. Elle se sert bien chaude et traditionnellement cela permet d’accommoder les restes du frigo puisque seule la base est invariable : oeuf, farine et chou. Pour la garniture, tout dépend de ce qu’on aime et de ce qu’il y a dans le fameux frigo.

 

Et vous aurez donc compris que la recette qui suit est une invention perso mi Maman / mi Nana, mi française / mi japonaise, mi tradition / mi excentricité… une vraie recette fastoche qui fera cartonner vos menus de fêtes.

 


 
 
En plus, cette recette est géniale car elle permet de faire une omelette au four, en quelques minutes et sans surveillance. Et comme, c’est meilleur froid (en apéritif), on peut même la préparer d’avance et l’oublier… pendant qu’on prend son bain ou qu’on se fait les ongles avant de passer à table (et chacun sait que quelques minutes gagnées avant les repas de fêtes, ce n’est pas négligeable).
 

Pour les proportions, j’ai fait en fonction de ce que j’avais réalisé pour Noël en Beauté, à savoir 8 fois les quantités annoncées ici, au bas mot. Pour vous donner un ordre d’idée, les proportions qui suivent permettent de réaliser une trentaine de bouchées de taille agréable. 

 

Ingrédients

  • 8 oeufs
  • 1/4 de choux chinois
  • 1/2 oignon
  • 2 cas de farine
  • 1 cas d’épices à pain d’épices
  • 1/2 bouillon cube
  • 1 cas d’huile d’olive
  • 1 belle tranche de foie gras 
 
 On commence par préchauffer le four à 160°. 
 
Sur une planche à découper, on découpe le chou chinois en 4, on enlève les premières feuilles abîmées. On le hache finement mais pas trop. On fait de même avec l’oignon dont on aura enlevé les premières pelures.
 
 
Dans un saladier, on casse les oeufs et on les bat. On y ajoute le chou, l’oignon, les épices, la farine, le bouillon cube et l’huile d’olive. On mélange.
 
On verse cette préparation sur une plaque à pâtisserie (ou un plat carré à bords pas trop hauts) préalablement beurrée pour éviter que l’omelette accroche et on enfourne environ 15/ 20 minutes. Pour savoir si l’omelette est prête, il suffit de planter une pointe de couteau, si elle ressort sèche, c’est que l’omelette est cuite.
 
 
Pour le dressage, l’idéal est de laisser refroidir l’omelette avant de la couper en cubes. Sur chaque cube d’omelette, on déposera un morceau de foie gras (on est généreux sur le foie gras, c’est Noël !)
 
 
 


C’est tout ! 
 
 
Je sais que l’association du chou chinois et des épices façon pain d’épices peut surprendre, mais la base de la recette étant japonaise, cela ressemble un peu aux omelettes sucrées qu’on mange avec les sushi (autrement appelée tamago) et le foie gras se marie très bien avec le côté sucré et les épices. Je suis prête à parier que vous allez adorer !
 
 
Et si ce n’est pas bon, faites le moi savoir, j’irai engueuler le cuistot (ahem). Pour ceux qui veulent la recette des vrais Okonomiyakis, un petit mail et je réponds volontiers 😉
 
Itadakimasu et Joyeux Noël !
 
 
 
Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *