>Flash back d’automne

>

Une recette d’automne ou comment conjurer le sort de l’hiver.

Et même mieux, une conserve de champignons qui se garde (ou pas) jusqu’aux beaux jours.
Cette conserve me vient de ma grand-mère qui en faisait tout le temps dès les premières pluies d’automne.

Je ne pense pas qu’elle allait à la cueillette le dimanche mais elle a réussi à me faire aimer les champignons, ce qui n’était pas gagné d’avance pour une gamine de 8 ans.

A cet âge, on est vite traumatisé par des expériences malheureuses en cuisine.
Exemple (dédicace à Maman): Je déteste toujours le canard aux pommes et aux airelles, je n’apprécie pas beaucoup plus le poulet à l’ananas.

Bref !


Je vous livre donc une adaptation du secret de mère grand pour réussir ses conserves de champignons:

  • 500 grs de champignons (sur la photo du dessus ce sont des girolles)
  • 1 échalote émincée
  • 1/2 litre d’huile d’olive
  • 1 feuille de laurier
  • Sel, poivre
Le plus dur, dans cette recette, c’est la patience pendant le nettoyage des champignons (heureusement avec un verre de rouge consommé avec modération, c’est plus facile).

Technique de pro: on prend une brosse et on effleure délicatement chaque champignon avec de lui couper la queue/ le bout terreux – Aucun lavage à l’eau pour éviter de détremper les champignons et leur faire perdre leur goût.

Technique barbare: on les lave à grande eau et on les égoutte dans une passoire avant de les essuyer plus en détail dans un torchon propre.

Si on prend des champignons de grosse taille, il faut les couper en morceaux, pour les plus petits genre chanterelles ou girolles, on les laisse entiers.

Une fois cette étape réussie, dans une poêle chauffée à feu vif, on plonge les champignons quelques minutes pour leur faire rendre leur eau. Quand ils ont bien dégorgé, on les laisse de côté.

Dans une autre poêle, on fait chauffer à feu doux une cuillère à soupe d’huile d’olive et on ajoute l’échalote émincée avec la feuille de laurier. Quand l’échalote est translucide, on jette les champignons dans la poêle, on ajoute l’huile restante et on laisse cuire un bout quart d’heure.

Astuce: couvrir la poêle, l’huile chaude a tendance à sauter et après bon courage pour le nettoyage.

Après cuisson, on ajouter sel et poivre à sa convenance et on met le tout en bocal.
Cette conserve peut se garder plusieurs mois au frigo (mais en pratique, ça n’arrive jamais)

C’est délicieux pour agrémenter un riz Basmati tout simple, par exemple.

Bon appétit, bien sûr !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

2 réponses à “>Flash back d’automne”

  1. J.R dit :

    >l'OIE aux pommes et aux airelles pas le canard ! promis, juré, je t'en refais à Noël pour voir si ton goût a évolué ;-))

  2. JOhanna dit :

    >Si tu fais ça… pas de cadeaux pour toi :@

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives