Les Papotages de Nana - Thé glacé

Thé glacé non infusé… mon pêché

 

Salut mes petits chouchoux d’amour,

 

Avez vous passé un bon week end? Certains ont déjà du partir en vacances pendant que d’autres se morfondent encore sous la grisaille parisienne, en attendant patiemment le mois d’aout. Pour ma part, si les vraies vacances ne sont pas encore pour tout de suite, ma famille avait organisé, ce week end, une virée dans le sud pour fêter mon anniversaire et c’est donc avec grand bonheur que j’ai passé 3 jours au bord de l’eau, les doigts de pieds en éventail color block, à manger de la pissaladière et des pan bagnats tout en siestant, à l’ombre d’un palmier.

 

Les Papotages de Nana - Thé glacé

Les Papotages de Nana - Thé glacé

 

Je reviens ce soir à Paris avec un bon vieux coup de soleil malgré les tubes de crèmes dont je me suis tartinée (merci la peau de rousse et le caractère de cochon qui refuse de perdre une miette de soleil) mais je reviens super reposée, un an de plus au compteur ET quelques cadeaux super chouettes dans mes valises (mais ça, c’est mon jardin secret, je vais pas faire du hauling ici).

 

D’ailleurs, j’arrête aussi de vous parler de mon week end, je ne voudrais pas que vous me détestiez pour une sombre histoire de météo… et à la place, je vous propose de commencer la semaine tout en douceur avec une bonne recette, super fastoche à réaliser pour se sentir en été même si c’est pas vrai partout en France. Il s’agit d’une recette de thé glacé non infusé que je fais depuis des lustres et pourtant, je n’avais jamais eu l’occasion d’en parler ici.

 

C’est la semaine dernière que l’idée est revenue autour d’une discussion entre filles et d’une boite de thé Fauchon. Il se trouve que récemment le traiteur chic parisien de la non moins chic place de la Madeleine a sorti sa nouvelle collection de thés parfumés aux noms évocateurs : Macaron framboise (le bien nommé), ballade aux tuileries (mêlant parfum de rose et de caramel) et mandarine yuzu (le pétillant).

 

Les Papotages de Nana - Thé glacé

 

J’aurais voulu vous en parler comme ça tout de go tellement ces thés sont bons mais vous savez bien que j’aime trouver des prétextes pour mettre en scène les produits que je découvre. Et quitte à vous parler de thé parfumé – sans avoir l’odeur – au moins, que vous ayez une recette à refaire à la maison, avec du thé Fauchon ou pas d’ailleurs.

 

Donc, après 3.000 digressions, j’en arrive à la recette ou plutôt le principe de base du thé non infusé. C’est quoi, ça? En fait, il s’agit de faire son thé glacé sans le faire chauffer, sans le rendre âpre ou amer, sans le surveiller et sans jamais plus le rater. Alors, c’est top, non?

 

En gros, le principe est de faire tremper le thé dans de l’eau non préalablement chauffée, pendant au moins 24 heures pour que l’eau s’imprègne des parfums du thé de manière plus délicate et moins agressive qu’avec de l’eau chaude. Avec cette technique, comme je vous le disais, aucun risque de rendre le thé âpre puisqu’il n’infuse pas, à proprement parler. L’eau reste d’une couleur très claire et développe d’avantage les parfums qui accompagnent le thé que le thé en lui même. C’est très subtil, j’avoue que j’adoooooooore ça.

 

Et en pratique?

 

1 bouteille vide, munie d’un bouchon

1 litre d’eau (pas du robinet, de préférence)

3 sachets de thé de son choix (ou l’équivalent, en vrac, de 2 cuillères à soupe bombées de thé)

2 cuillères à soupe de sucre en poudre

 

 

Les Papotages de Nana - Thé glacé 

 

On remplit la bouteille d’eau fraîche ou à température ambiante (mais surtout pas chaude). On ajoute le sucre en poudre et on met les sachets de thé (ou les boules à thé remplies du thé en vrac de son choix). On ferme le bouchon de la bouteille. On entrepose le tout au frigo pendant au moins 24 heures et c’est tout. C’est prêt à déguster !

 

Pour la forme, on enlève les sachets de thé au moment de consommer mais si on les oublie, pas de panique, le thé n’infuse pas beaucoup plus de toutes façons. Par contre, il ne faut pas hésiter à mettre la dose de thé au départ si on veut sentir le goût de la boisson sinon on risque d’avoir l’impression de boire de l’eau avec des plantes dedans… bof bof !

 

C’est une bonne façon de s’hydrater toute la journée avec plaisir, vous ne trouvez pas?

 

Au passage, je remercie my sweet boutique, chez qui je me suis procuré les jolies pailles à rayures et les bouteilles en forme d’ampoules trop marrantes. 

 

Bisoux à tous et à toutes et merci pour vos gentils messages hier 🙂

 

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

10 réponses à “Thé glacé non infusé… mon pêché”

  1. Bonbonroz dit :

    Je n’y avais jamais pensé et pourtant je bois du thé tous les jours 🙂 C’est vrai que c’est bien agréable un thé glacé quand il fait chaud!

  2. J’adore le thé et je vais essayer dés ce soir d’en faire.
    merci pour l’idée!

  3. Lolalilicious dit :

    J’avais eu cette recette par un dépositaire des Thés Mariage Frères, il y a un dizaine d’années… C’est vrai que c’est bien pratique et bien bon aussi!!!
    Il ne faut pas que je me laisse tenter par les belles bpotes de thés Fauchon aux noms évcateurs, il faut que je finisse les stocks, fort conséquents puisqu’ado adoré apprend le chinois et va en Chine tous les ans…

    • JOhanna dit :

      Waouh trop cool d’avoir un ado qui te ramène du thé de Chine !!!!!
      Il faut que tu testes au moins une fois les thés Fauchon qui font partie de mes préférés, vraiment top !

  4. Titsev dit :

    J’ai testé cette semaine au travail: j’avais une boite d’Euphoria et une bouteille d’eau, c’est vrai que c’est très bon!
    Même meilleur que le thé glace que je fais d’habitude à savoir faire infuser mon thé dans l’eau chaude puis attendre longtemps pour le boire froid!
    Étape 2: trouver enfin une bouteille qui s’adapte à mon super filtre rapporte du Japon

  5. Deborah dit :

    Ils sont trop bons ces thés Fauchon !
    Je ne les ai pas encore testé dans la version glacée mais cela ne saurait tarder ! Comme le soleil j’espère…

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *