#Coachella 2013

 

Coachella, c’est depuis quelques années déjà LE festival de musique et d’arts incontournable, où il faut se montrer, être vu, avoir allègrement foulé la pelouse au moins une fois dans sa vie… Question d’honneur (!) Pour faire une comparaison, c’est un peu notre Woodstock à nous mais pas tout à fait.

 

Alors que Woodstock n’a eu lieu qu’une fois en aout 1969 (il y a bien eu 2 rééditions à la fin des années 90 mais le charme de l’original avait disparu) au milieu d’un champs de l’état de New York, dans l’anarchie la plus totale (pluie, boue, embouteillages et cie s’étaient invités à la fête), Coachella s’est rapidement imposé comme un festival de musique et d’art régulier, mettant chaque année la barre plus haute en terme de line up, d’esthétique et d’organisation. 

 

Preuve en est, même les stars plus habituées aux stilettos qu’aux tongs s’y pressent pour être photographiées dans les pages mode des magazines d’avril. Ce festival fait désormais plus de buzz que le bien sage et bien pensant festival de Cannes où les mêmes stars se rendaient encore il y peu.

 

Et c’est à la fois avec beaucoup d’excitation et un peu de vague à l’âme que j’ai envie de vous raconter MON Coachella. MON Coachella 2013 qui était réservé depuis des mois (depuis septembre 2012 pour être précis) et qui est passé en une fraction de secondes, comme si on avait soufflé sur l’horloge.

 

Coachella, c’est avant tout près de 175 artistes dispatchés sur une dizaine de scènes toutes plus dingues. C’est aussi un lieu sublime, un écrin de verdure : l’Empire polo club d’Indio, petite ville de Californie perdue au milieu du désert. C’est la chaleur, c’est le soleil, c’est l’art de l’exubérance et l’exubérance de l’art. C’est un festival de looks déments avec bien trop peu de tissu diront certains et c’est un esprit bon enfant à chaque minute.

 

On a beau avoir l’oeil rivé sur la montre pour ne rater les sets des artistes souvent trop courts, on ne peut s’empêcher de rêver de vivre comme ça, comme des hippies assis dans l’herbe toute la journée à danser, flirter, manger des tacos végétariens et boire des jus de coco à même la noix, dans un décor de conte de fée un peu déganté.

 

Mon Coachella, c’est une bonne dizaine de bouteilles d’eaux pour s’hydrater sous la chaleur assommante du désert, c’est peu d’alcool finalement (les bars étant restreints et relativement fermés), c’est aussi quelques coups de soleil et une petite insolation jusqu’à l’arrivée d’un magnifique chapeau de paille made in China, c’est l’adoption immédiate du micro short (mais les couronnes de fleurs à la Lana Del Rey ne passeront pas par moi, sorry, suis pas encore assez hippie dans l’âme).

 

Mon Coachella, c’est un tour de grande roue sous le coucher de soleil, c’est un concert retrouvailles avec Blur (17 ans après la premier), un énième concert des Red Hot Chili Peppers (peut être l’un des meilleurs), une pelouse que l’on peut fouler pieds nus tant elle est belle et propre, une balade en pousse pousse discothèque… 

 

Mon Coachella, c’est une parenthèse enchantée, folle, survoltée, déglinguée au milieu d’un voyage fantastique. Mais, surtout Coachella ça se vit, ça ne se raconte pas alors je vous laisse avec les photos du week end le plus dingue de ma vie.

 

photo 1

 

photo 2

20130422_034032

20130422_023440

20130422_035937

20130422_040519

20130420_033521

20130420_010156

20130420_002605

 

photo 3

20130422_081113_LLS

20130422_082526_LLS

20130422_082715

20130422_053537

20130422_054400_LLS

20130420_022511

20130421_070129_LLS

20130420_030945

20130419_230539

20130421_091259_LLS

20130421_084009_LLS

20130421_075953

20130421_060214

20130420_085052_LLS

20130420_084853_LLS

20130420_003219

 

NDLR: A la base, j’avais prévu de vous faire une revue des do’s/ don’t à Coachella, pour le cas où vous voudriez y aller l’an prochain. Mais en regardant les photos, c’est un autre texte qui est sorti d’une traite. Donc si vous avez besoin de conseils, de renseignements etc, n’hésitez pas à m’envoyer un mail, je me ferai un plaisir de vous aider. Bisoux et See you next year Coachellaaaaaaaa <3

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

10 réponses à “#Coachella 2013”

  1. Waouh ! Tu es la première personne que je connaisse qui soit allée « pour de vrai » a Coachella… Tu m’as fait rêver… Merci !

  2. Claudia etc dit :

    Très belles photos! Ce festival est tentant 🙂

  3. Mélanie dit :

    La chance ! Je meurs d’envie d’aller à ce festival, même si je sais que je ne supporterai jamais la chaleur du désert !

    • JOhanna dit :

      Ce n’est pas la même chaleur qu’en France. Là bas, il fait chaud mais c’est sec donc plus supportable. Cela dit, il faut quand même boire et se protéger j’ai échappé de peu à la BIG BIG insolation ^^

  4. Ingrid dit :

    Super article ! Au final, tout ce que tu en dis me donne clairement envie d’y aller avec mon chéri. Quelques mots ont résonné dans ma tête : désert, coucher de soleil, concerts, herbe verte propre, pieds nus.

    Au delà des musiciens, chanteurs/chanteuses, groupes, as-tu eu l’occasion de croiser des stars, des modeuses averties dans la foule de Coachella ?

    C’est un festival qu’il faut que je tente au moins une fois dans ma vie. À force d’en entendre parler à la TV, mais aussi de voir des photos de mode à foison dans les magasines, sans compter les mille et une photo sur Internet… !

    • JOhanna dit :

      Oui, c’est à faire au moins une fois dans ta vie surtout si tu es fan de musique. Le son est top et les conditions sont idéales : temps de fou, herbe verte, dood dans l’herbe, remuage de popotin avec plein de place autour de toi…
      Pour ce qui est des stars, malheureusement, je n’en ai pas tellement vues. Elles se cachent un peu les sales bêtes et puis à vrai dire, je m’en foutais un peu, je voulais surtout voir plein de concerts. J’ai été servie : Blur, les Red hot, Moby, Dinosaur Jr, Metric, C2C, Alt J, Of monsters and men, phoenix…

      C’est THE top du top des festoches de l’été <3

  5. jackie dit :

    waowww féérique !

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *