Les Papotages de Nana - Verrines de cheesecake à la myrtille

Verrines de cheesecake à la myrtille

 

Hey les pti loulous, vous savez quoi? J’ai envie de cheesecake. Non, je ne suis pas enceinte, je n’ai pas des envies farfelues qui sortent de nulle part. J’ai juste récupéré une cuisine flambant neuve depuis 24 heures 36 minutes et 13 secondes alors j’ai envie d’en profiter.

 

Et quoi de mieux que de cuisiner son dessert préféré dans sa nouvelle cuisine trop belle trop stylé? Voilà, vous avez pigé. Ici, on est comme ça. On cuisine à l’envie et on fait ce qu’on veut.

 

Pour changer un peu des quatorze recettes que je vous ai déjà proposé, cette fois, on part sur un cheesecake sans cuisson ni moule à charnière. On va le présenter en verrine. C’est plus chic pour un diner et en principe tout le monde a 4 ou 6 verres qui se ressemblent et/ ou s’assemblent. Pas d’excuse pour ne pas se jeter à l’eau et faire son premier cheesecake trop easy. On va même y ajouter quelques fruits de saison : les myrtilles (oui bon c’est septembre la saison mais on a un bel automne et on en trouve encore de très sucrées alors on va pas chipoter). Et voilà le dessert parfait de ce week-end.

 

Les Papotages de Nana - Verrines de cheesecake à la myrtille

 

Ingrédients

Pour 6 verrines (1h20 de préparation env.)

 

Pour le fond biscuité

8 palets bretons (env. 125 grs)

100 grs de beurre 

 

Pour la mousse de fromage au citron

2 blancs d’œuf

150 grs de Philadelphia

1 feuille de gélatine

20 cl de crème liquide

50 grs de sucre

2 cas de jus de citron

 

Pour le coulis de myrtilles

1 barquette de myrtilles

3 cas de cassonade

  

Pour réaliser ce cheesecake en verrine, on commence par la base biscuitée: On écrase les biscuits dans un sachet congélation à l’aide d’un rouleau à patisserie. Cela permet d’avoir une base biscuitée régulière.

 

Dans une casserole, on fait fondre le beurre. Puis, on mélange dans un saladier le beurre fondu et les palets bretons écrasés. On obtient une masse de type crumble qu’on peut directement verser dans le fond des verrines de présentation. On réserve pour que ça durcisse. 

 

Ensuite, on s’attaque au coulis de myrtilles : On fait chauffer une casserole à feu moyen dans laquelle on verse les myrtilles préalablement lavées et séchées délicatement. On ajoute le sucre et on laisse compoter gentiment pendant 5 minutes. Un jus va se former. C’est prêt. On laisse refroidir sur le côté.

 

Enfin, on s’occupe de la mousse de fromage au citron. Pour cela, on fait tremper la feuille de gélatine quelques minutes dans un verre d’eau froide.

 

Pendant ce temps, à l’aide du robot, on monte les blancs d’œufs en neige. 

 

Dans un autre saladier, on mélange le philadelphia et le jus de citron.

 

Dans une casserole, on verse la crème liquide et le sucre, on porte le tout à ébullition puis on éteint le feu. On ajoute la gélatine préalablement égouttée et on remue vigoureusement pour dissoudre complètement la gélatine dans la crème sucrée. On laisse refroidir quelques minutes.

 

Pour l’assemblage de la crème, on verse délicatement les blancs en neige dans la crème, on remue, on ajoute le philadelphia au citron. On continue de mélanger avec précaution pour ne pas casser la mousse. Dès que la mousse est homogène, on la dépose délicatement à la cuillère dans les verrines.

 

Les Papotages de Nana - Verrines de cheesecake à la myrtille

 

On termine la présentation avec un peu de coulis de myrtilles. Idéalement, on laisse prendre les cheesecakes au frais pendant au minimum 30 minutes. Mais, si on les prépare la veille pour le lendemain c’est encore mieux !!! 

 

Maintenant le plus dur c’est d’attendre. En tous cas, perso, j’ai du mal !!!!

 

Aller je file en refaire un. Bisoux et bon weekend 🙂 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

13 réponses à “Verrines de cheesecake à la myrtille”

  1. Saganne dit :

    Le temps de laisser un commentaire sous le post précédent et je tombe sur cette merveille ! Trop miam !

  2. sheba2 dit :

    Bonjour ,

    Oh là! Qu’est ce que tu es gourmande !
    Mais c’est vrai que ça donne envie d’en
    manger .

  3. jackie dit :

    c’est sûr, du beurre fondu avec des palets bretons on voit les origines qui remontent :p

  4. Karine dit :

    Wahoo miam et rapide à faire!! Je le garde pas très loin de ma cuisine!!!! Merci Nana :-* Bon w-end à toi

  5. Myrtille … Miam !
    Simple cette recette … Faudrait que je l’essaie 🙂

  6. Adeline T. dit :

    ca donne vraiment envie. Puis j’aime le fais que ce soit en verrine donc pas de soucis de moule, de démoulage etc!!!

    Sinon elle ressemble a quoi ta cuisine flambant neuve??? 😉

    • JOhanna dit :

      Et tu peux même reproduire avec n’importe quel fruit.
      Pour la cuisine neuve, il manque encore un peu de ménage avant de pouvoir la montrer (elle fait sa timide ^^)

  7. Maelle dit :

    Ce dessert représente tout ce que j’aime… la fraîcheur, onctuosité et la petite acidité des myrtilles. Très belle recette.

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *