Les Papotages de Nana - Companion

Le companion idéal ?

 

Si vous croyez qu’il y a une faute d’orthographe dans mon titre, c’est que vous ne savez pas de quoi je parle. Restez, je vous explique. Si vous savez, restez aussi, j’ai quand même des trucs cools à vous raconter. J’espère en tous cas.

 

Je parle bien sûr du Companion, le nouveau robot culinaire de Moulinex, celui dont on rêve toutes (enfin, la ménagère* qui sommeille en chacune de nous) parce qu’il fait presque tout ce qu’on n’aime pas faire en cuisine. En gros, c’est le commis idéal des mamans pressées, stressés, débordées qui ne veulent pas pour autant sacrifier leur progéniture sur l’autel de la malbouffe. 

* Mon Dieu que je déteste ce terme, tellement péjoratif.

 

Au mois de juillet, Moulinex m’a proposé de tester l’engin pour me faire une idée. Je dois dire que je ne suis pas mécontente de tenir un blog quand on me fait de telles propositions. C’est tout à fait le genre d’objet que j’aime tester avant de me lancer dans l’achat. La bête vaut tout de même la bagatelle de 700€… Il faudrait voir à ne pas le regretter.

 

Lorsque l’objet est arrivée, j’ai d’abord été surprise par son encombrement et son poids. C’est un beau bébé, il faut lui trouver une place dans la cuisine, ce n’est pas toujours évident. Passé ce premier questionnement, j’ai sorti tous les ustensiles qui vont avec et l’épais livre de recettes qui nous promet de pouvoir réaliser un million de menus. Je parcours rapidement le livre et je comprends aussitôt l’intérêt du Companion.

 

C’est un robot qui coupe, émince, chauffe, remue, mijote, cuit à la vapeur, tient au chaud… Il sert à la fois de four, de casserole, de poêle, de batteur, de cuit vapeur etc… Il remplace un très grand nombre d’ustensiles et en ça, il m’impressionne déjà. En plus, si je décide de jeter tous les ustensiles qu’il remplace, d’un coup, il prendra beaucoup moins de place dans ma cuisine. Clever !

 

Sur ces bonnes impressions, je me mets rapidement en quête d’une recette bien casse-pieds que je n’aime pas réaliser d’habitude, histoire de voir ce que le Companion a dans le ventre. Je choisis la recette de la purée de pommes de terre. C’est ultra simple mais qu’est ce que c’est pénible à faire (sauf si on veut avoir les biscottos de schwarzie). Je coupe les pommes de terre, les mets dans la cuve pour la cuisson, j’enclenche le programme adéquat et en moins de 30 minutes, j’ai une purée bluffante, presque aussi bonne que celle de Joël Robuchon. Pour un premier essai, je suis conquise. En plus, je n’ai même pas eu besoin de lire le manuel de mise en route, le Companion est super intuitif, ça va tout seul.

 

Les Papotages de Nana - Companion

 

Suite à ce succès (jamais égalé depuis que le Companion m’a quittée), je lui lance le défi de réaliser des crèmes desserts au chocolat. Ça aussi, c’est super simple à faire, sauf qu’il faut rester devant, surveiller la cuisson, remuer sans arrêt, surveiller la température. Bref, je n’ai pas de patience, donc les crèmes desserts, chez moi, y’en a jamais. Voilà donc le test parfait. Selon la recette, je n’ai que 3 minutes à consacrer à mes petites crèmes, le Companion fait le reste. Et c’est vrai ! Après avoir mis tous les ingrédients dans la cuve, je m’en vais faire autre chose (une manucure, de mémoire). A mon retour, j’avais une belle crème au chocolat bien lisse, super onctueuse, prête à mettre dans des ramequins et à entreproser au frigo pour qu’elle fige. C’était tellement déconcertant de facilité que j’ai récidivé immédiatement avec des crèmes au citron… elles mêmes superbes en quelques minutes seulement.

 

Les Papotages de Nana - Companion

Les Papotages de Nana - Companion

 

Je me dis que tout ça est trop beau pour être vrai. Il faut un test plus compliqué, trouver la faille. Mais, en fait, j’ai réalisé un certain nombre de recettes et force est de constater que le Companion tient ses promesses. Il est vraiment un très bon commis et allège vraiment le travail en cuisine. Il cuit parfaitement à la vapeur, les plats mijotés ne sont plus jamais brûlés au fond, la crème anglaise et les îles flottantes deviennent un jeu d’enfant. Toutes ces recettes dont on se fait parfois une montagne sont enfin à portée de main, grâce au Companion. Et en plus, il est d’une discrétion déconcertante. On l’oublierais presque…

 

Les Papotages de Nana - Companion

Les Papotages de Nana - Companion

 

Oui mais voilà, le grand amour n’est pas au rendez-vous (sinon, ça serait trop beau) !

Il reste un robot assez cher. Je ne suis pas certaine que toutes les mamans (qui sont pourtant la cible parfaite) aient les moyens de mettre autant d’argent dans un appareil d’aide culinaire.

 

Ensuite, certaines recettes du livre ne sont parfaites, à mon goût. Trop de sucre, trop d’étapes qui peuvent être simplifiées. Par exemple, la recette de la purée était assez complexe (du moins dans le nombre d’étapes). Heureusement, en farfouillant sur le net, j’ai trouvé des forums de personnes qui détournent ou crées leurs propres recettes Companion. Et la recette de la purée a pu être réalisée en 1 seule fois. Et sortie du livre, bah on est un peu perdu… on n’a pas une grande marge de liberté pour créer. En tous cas, personnellement, à l’usage, j’ai eu un peu peur de m’éloigner du bouquin, peur que mes inventions ne marchent pas. Peut être qu’avec le temps, cette sensation se serait dissipée…? 

 

J’ai également été très déçue par la fonction brioche/ pain/ pâte à faire pousser. Le companion ne dispose pas de véritable crochet pour la pâte levée. C’est l’ustensile qui permet de couper les légumes qui fait office de crochet. Et il est loin de travailler la pâte comme un vrai robot dédié à cette fonction. J’ai donc été obligée de pétrir ma pâte à la main, après le Companion pour obtenir une belle pâte bien élastique. De ce point de vue, il ne remplace pas mon KitchenAid adoré (même si lui aussi a ses défauts).

 

De plus, il faut constamment le laver entre les étapes de certaines recettes, ce qui peut rendre son usage fastidieux et moins simple que prévu. Et à la longue, ce n’est pas un détail…

 

En conclusion, est-ce que j’achèterais le Companion? Est-ce que je le recommanderais?

 

Je ne l’achèterai pas pour la simple et bonne raison que je n’ai la place que pour un robot dans ma cuisine. Et comme il ne remplace pas mon KitchenAid, je ne peux, ni ne veux avoir 2 robots encombrants sur mon plan de travail. S’il avait été un tout en un, j’en aurais fait l’acquisition les yeux fermés, pour tous les services qu’il rend, quelque soit son prix. Donc, si vous n’avez pas encore de robot (et que vous ne faites pas votre pain maison) foncez. Sinon, c’est à vous de voir, selon vos besoins, votre cuisine…

 

Par contre, je le recommande vivement pour les mamans qui aiment faire les petits pots de leurs rejetons. La fonction cuiseur vapeur est top et faire des purées est un jeu d’enfant.

  

Je le recommande aussi aux jeunes couples qui s’installent : Pensez économie et gain de place. N’achetez pas 36 robots/ ustensiles/ appareils culinaires. Contentez vous du Companion. En n’achetant que lui, vous ne dépensez que 700€ pour le poste cuisine et rien d’autre (il est même fourni avec une maryse). Et si on n’utilise que lui et lui seul, il ne prend pas tant de place que ça. Sans compter qu’il vous permettra de vous initier (ou pas) à la cuisine et de manger bon, sain, sans jamais vous rater, tous les jours de la semaine. A vous les bons petits plats grâce au Companion.

 

En somme, c’est un très bon produit mais il n’est pas fait pour moi. J’espère que ce test vous aura servi. N’hésitez pas à me donner vos avis dans les commentaires.

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

13 réponses à “Le companion idéal ?”

  1. Lexou dit :

    Il n’est malheureusement pas dans mon budget du tout mais j’en rêve depuis des mois persuadée au vu des articles quotidiens que je lus sur lui qu’il rendrait ma vie de cuisinière familiale plus facile et qui me ferait gagner bcp de temps!merci bcp pour ce test très complet qui me rassure sur ses multiples fonctions!il est pratique car il remplace bcp d’appareils!J’ai de la place dans ma cuisine donc on attends de gagner au loto ;-)!

    • JOhanna dit :

      Si tu as l’occasion de cuisiner beaucoup et souvent, je pense sincèrement qu’il vaut le coup. Je pense aux bons petits plats pour ta puce 😉
      Tu n’as pas un gros anniversaire à fêter bientôt? Ou une bonne excuse pour que ta famille et tes proches t’en offre un? A ta place, je leur promettrai des crèmes desserts tous les soirs…. #jdcjdr (ça peut marcher sur un malentendu…) 😀

  2. annouchka dit :

    Ton article m’intéresse car je me posais justement la question d’un tel achat (je t’avoue que ça m’arrangerait bien ce genre de robot au quotidien !) Mais comme toi j’ai déjà un Kitchenaid et pas de place pour mettre un second robot… Je me demande aussi si le plaisir et le charme de la cuisine ne disparaît pas avec ce genre de robot, car finalement tu mets tout dedans et tu ne fais plus rien, je trouve ça presque étrange ! Par contre il économise pas mal de vaisselle je suppose 🙂
    Comme toi, pas encore prête à investir à ce prix !

    • JOhanna dit :

      C’est vrai que tu perds un peu le côté « c’est moi qui l’ait fait », cette fierté que tu ressens quand tu as réussi un plat que tu croyais compliqué. La valeur du temps et du travail accompli est reléguée au second plan.
      Et puis, il y a ce côté déroutant de se dire que les plats se font tous seuls. Limite, pendant ce temps, tu ne sais plus bien comment t’occuper.

      Enfin, je pense qu’il faut adopter une vision plus moderne de la cuisine pour apprécier ce genre de robot. Mais, objectivement, il est dingue !

  3. Hélène dit :

    C’est clairement un robot que je vais acheter dans les années à venir ! L’idée qu’il fasse tout sans passer des heures derrière les fourneaux me réjouis ! Pourtant, j’aime cuisiner, mais des choses simples, pas de trucs complexes que seules maman et mamie savent faire.

  4. Ton avis conforte l’idée que je m’en faisais. On m’a proposé de le tester mais j’ai du refuser : impossible de le poser dans ma petite cuisine, il est trop énorme.

    Comme tu le dis je pense qu’il est davantage adapté à des gens qui ont « peur » ou du moins pas forcément l’habitude de cuisiner, c’est un bon compagnon pour se lancer. Mais une fois que tu prends un peu plus de galon il me semble plus compliqué, plus limité.

    • JOhanna dit :

      Tu as refusé de le tester???? O_o
      Grande folle que tu es. Tu devrais accepter, au moins, le temps de t’amuser avec, c’est tout de même un engin assez sympathique à manipuler, je ne regrette absolument pas 😉

  5. Folle je dois être en effet, mais vraiment, je peux même plus poser une planche à découper dans ma cuisine. Si je déménage je recontacterai la personne pour le tester mais là c’est tendax !

  6. Criky dit :

    Ce dont j’ai peur avec un tel engin, c’est de perdre le plaisir de cuisiner, et de me retrouver à faire le boulot du stagiaire … éplucher les légumes et faire la vaisselle …

    Les copines prennent toutes le thermomix, qui certes est assez impressionnant dans ce qu’il fait, j’ai choisi pour ma part un plus standard (Masterchef Gourmet de Moulinex), avec lequel je garde le plaisir de cuisiner, mais qui aide bien …

    • JOhanna dit :

      Je partage totalement ton avis. Mais dans notre cas, on aime cuisiner, c’est pour ça que c’est frustrant.
      Je crois que ce genre de robot est plutôt fait pour ceux qui ne savent pas, ont peur ou n’aiment pas trop rester dans la cuisine des heures à surveiller la cuisson. Dans cette hypothèse, c’est vraiment ben foutu 🙂

  7. Florence dit :

    Bonjour, Je suis en pleine recherche et je dois dire que ça me casse un peu la tête. Je fais une cuisine relativement simple. Pas de plats en sauce car les sauces montées c trop de chichis pour moi, ni risotto, je fais en gros des stoemps, des plats sautés à l’asia (avec rice cooker pour le riz… j’ai dû jeter trop de casseroles… des plats relativement simples en fait, des ragoûts, bolos, chilis… et je dois dire que j’oublie souvent d’aller touiller. Bref, je me dis que c’est idéal pour moi… qui voudrait pouvoir faire plus de sauces, sabayons, cr anglaise pour mes glaces turbinées maison, confitures éventuelles, plats mijotés, petits pots bébés sans acheter l’affreux bbcook… … S’offrent soit: cooking chef mais une amie qui a été démonstratrice me dit que pour sauces et risotto ça attache dans le fond, donc me conseille le thermomix au vu de ma future utilisation, mais par contre, elle en connait pas le companion. Reste la question : entre un T31 d’occasion et un companion neuf, à budget équivalent, en sachant que je veux du simple… est ce que je reste à mes techniques tradis avec casseroles et poeles, Kmix et autres petits robos, ou est ce que je passe à un robot plus autonome… à savoir que j’ai la place de stockage/entreposage sur le plan de travail et dans les armoires… Là je nage… Merci pour votre input les filles/gars.

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *